La Librairie Vuibert

  • « Le livre le plus intelligent et le plus vif jamais écrit sur cette famille. » (Dominique Fernandez)
     
    Ils ont donné deux reines à la France, deux papes à la Chrétienté... et Florence leur doit ses heures les plus glorieuses. Princes prodigieusement populaires, riches et puissants, grands mécènes, les Médicis ont durablement marqué leur temps.
    Depuis l'avènement de Côme l'Ancien, le « Père de la patrie », au début du xve siècle, jusqu'à l'extinction de la lignée avec la mort de Jean-Gaston en 1737, leur histoire n'est que révoltes, exils, assassinats, trahisons, jeux de pouvoirs et amours violentes... Digne des meilleurs romans, elle inspire la verve de l'historien Dumas. Et l'histoire selon Dumas est une histoire où le sang coule, des complots se trament, des têtes tombent...
     
    Menacé de faillite, Alexandre Dumas se réfugie à Florence en 1840, où il est chargé d'écrire le texte de la Galerie de Florence, renfermant gravées les oeuvres conservées aux Offices. Ce superbe ouvrage s'ouvrait sur Les Médicis, hommage à la famille qui avait fondé l'un des plus beaux musées du monde. Un hommage enfin réédité.

  • Les vrais révolutionnaires n'étaient pas forcément ceux que l'on croit. Qui sait aujourd'hui que sans l'influence de l'Amérique, 1789 aurait peut-être été une année comme les autres ? Que le rôle des femmes fut déterminant ? Que la Révolution n'était pas seulement celle du peuple mais aussi celle du clergé et de la noblesse ? Que le vote de la mise à mort du roi fut loin de faire l'unanimité ?
    Marie-Hélène Baylac nous fait découvrir, par le biais d'archives oubliées, le quotidien de la prison du Temple où croupit la famille royale, le gigantesque trafic des pierres de la Bastille, les vraies raisons de l'assassinat de Marat, ou encore les rocambolesques débuts de la guillotine qu'on expérimente initialement sur des... moutons.
    Entre pressions et calculs politiques, vols de diamants et armoires cachées, sur fond d'échafaud et de famine, s'écrit l'une des périodes les plus violentes et tourmentées de l'histoire de France.
     
    Marie-Hélène Baylac est agrégée d'histoire, spécialiste de la période révolutionnaire et de l'Empire. Elle est l'auteur de nombreux ouvrages de référence parmi lesquels Hortense de Beauharnais (Perrin, 2016).

  • Été 1785, rade de Brest. Deux majestueuses frégates lèvent l'ancre et partent à l'assaut du monde. À leur bord, le comte de Lapérouse et ses hommes, résolus à faire rayonner les couleurs du roi sur les mers. L'un des plus longs mystères de l'histoire de France commence...Pour assouvir leurs rêves de gloire et d'aventure, ces intrépides vont devoir défier les brisants et les tempêtes, affronter l'hostilité des populations indigènes et surmonter leurs peurs. Mais le jeu en vaut la chandelle : de l'île de Pâques à la Californie, en passant par le Kamtchatka et l'Australie, les contrées inexplorées se succèdent, et les découvertes extraordinaires se multiplient. Jusqu'à ce jour funeste de 1788, où les deux bateaux disparaissent corps et biens.Naufrage ? Épidémie ? Attaque de pirates, voire mutinerie ? Des générations se sont passionnées pour retrouver la trace de Lapérouse et découvrir la vérité. L'enquête de Gérard Piouffre démêle l'écheveau, en apparence inextricable, de cette énigme devenue légende et lève enfin le voile sur l'un des secrets les mieux gardés du Pacifique.

empty