Bayard Culture

  • Il y a plus de deux mille ans, Jésus de Nazareth, juif de Galilée, livra à ses contemporains une parole toute nouvelle, des mots et des enseignements étranges et forts, hors du commun.
    Comment cette parole fut reçue, comment elle bouleversa une société tout entière et comment fut-elle transmise jusqu'à nous ? C'est ce que Serge Bloch, illustrateur mondialement reconnu, et Frédéric Boyer, auteur de nombreux romans chez P.O.L, nous racontent dans ce livre, à travers un texte et des illustrations saisissantes, une vision personnelle et moderne de la vie de Jésus et de la mémoire qu'elle a laissé.
    Un récit illustré ultra contemporain, entre le beau livre et le roman graphique, qui parvient à restituer la force, la modernité, et plus encore, l'immense portée littéraire des Évangiles.

  • Caractéristiques de ce missel 2021 :
    Une introduction spirituelle pour chaque temps liturgique (Avent, Noël, Carême, Pâques)
    Une méditation de la Parole de Dieu pour chaque dimanche par :
    o Soeur Emmanuelle Billotteau, ermite bénédictine,
    o P. Bernard Podvin, porte-parole de la Conférence des évêques de France de 2009 à 2014.
    o P. Thibault Van Den Driessche, journaliste assomptionniste
    o Soeur Anne Lécu, dominicaine
    o François Meusnier, diacre et modérateur de la communauté Ecclesiola (Toulon)
    o Bénédicte Draillard, journaliste à RCF
    o Michèle Clavier, théologienne.
    * des séminaristes de Saint-Martin
    Et toujours :
    Une vie de saint, mise en valeur dans une courte biographie.
    La prière universelle pour cause dimanche et fête.
    Des intentions de prières pour chaque semaine.
    Un commentaire biblique des Pères de l'Eglise.

  • Dans ce livre, il y a toutes les histoires qui nous rassemblent. Elles racontent le mystère du peuple, son drame au sein de l'histoire du monde. Et le chemin de l'espoir. De la Genèse au Livre de Daniel, voici trente-cinq récits bibliques extraits de l'Ancien Testament comme vous ne les avez jamais lus ni vus ! S'adressant à toutes les générations et à tout public, ces histoires marquées par la puissance des textes de Frédéric Boyer et la modernité des illustrations de Serge Bloch racontent le monde dans lequel nous vivons et tentent de répondre aux grandes questions que se pose l'homme aujourd'hui.

  • Le Pape François, depuis le début de son pontificat, a bousculé L'Église, réformé la Curie romaine, entrepris de remettre en avant les grandes valeurs évangéliques: pauvreté, charité, miséricorde. Son souci se porte vers les plus humbles qui souvent ne connaissent comme prière que le Je vous salue Marie.

  • Le Pape François, depuis le début de son pontificat, a bousculé l'Eglise, réformé la Curie romaine, entrepris de remettre en avant les grandes valeurs évangéliques : pauvreté, charité, miséricorde.
    Il sort dans le monde entier un commentaire surprenant du Notre Père : « Quand vous priez dites : Notre Père ».

  • De but 2019, le climat est lourd dans les milieux catholiques. Les re ve lations et les scandales se succe dent : l'effondrement menace... Comme pour l'effondrement écologique, faut-il choisir entre une résignation sourde (un climato-scepticisme) ou bien des solutions personnelles isolées (un néo-survivalisme) ? Isabelle de Gaulmyn explore une troisième voie, celle de la "transition catholique", c'est-à-dire celle d'un christianisme de liberté, construit avec des chrétiens à l'action inspirante. Elle est partie à la rencontre de personnalités comme Anne Lécu, dominicaine, médecin en prison, auteur de nombreux ouvrages, comme François Sureau, avocat et écrivain, Gilles Rebèche, diacre dans le Var et écrivain, ou encore Vincent de Conninck qui travaillait pour le Secours catholique dans la Jungle de Calais, etc. De l'Ardèche à Lille, en passant par Lyon ou Le Mans, la liberte de dire les choses prend le pas sur tout. Les propos sont décapants. Après son « Histoire d'un silence », la journaliste engagée nous offre ici un hymne à la parole libre et inspirante. Ce voyage peut répondre à la question : comment va-t-on s'y prendre pour réinventer une vie chrétienne ? Car penser l'effondrement, c'est aussi penser un recommencement.

  • L'amitié

    Jean-Paul Vesco

    « Je ne vous appelle plus serviteurs ; je vous appelle ami » : Jésus, dans l'évangile (Jn15,15) place l'amitié comme une valeur suprême de nos relations. L'amitié, si rare et importante dans nos existences, a donc un sens tout à fait particulier, qui dépasse toute définition.
    L'amitié tient à la fois de la confiance, de la familiarité, de la fraternité aussi. Mgr Jean-Paul Vesco, dominicain, ancien provincial de France jusqu'à sa nomination à la tête du diocèse d'Oran (Algérie), témoigne de toutes les dimensions de l'amitié dans nos vies relationnelles mais aussi dans une démarche de croyants.
    De l'Evangile à l'amitié quotidienne en Algérie, sur les traces de Mgr Claverie, ou à partir de Amoris Laetita, la dernière encyclique du pape François, Jean-Paul Vesco raconte cette amitié telle qu'il l'a découverte et qui se noue entre les êtres, entre les communautés, entre les peuples. Et avec Dieu. Une authentique confession.

  • Il ne s'agit pas d'un ouvrage d'exégèse, ni de théologie, ni de piété. Pour l'auteur, l'enjeu est ailleurs. Le Messie, le Christ, Jésus, c'est scandale et folie, subversion inouïe de c qui était, au temps de Paul et de la rédaction du Nouveau Testament, religion et philosophie. L'auteur pose la question suivante : quel sens peut bien avoir cette subversion si on la pense aujourd'hui ? On peut sauver le monde du chaos et l'homme de la misère si l'on aime Dieu par la seule force de l'esprit critique.
    Maurice Bellet (1923-2018) est psychanalyste, prêtre et théologien. Son oeuvre considérable est traduite dans le monde entier.

  • A huit ans, Jeanne Pelat a touché tous les Français par son courage et son témoignage lors du Téléthon 2004.Sa maladie a été diagnostiquée lorsqu'elle avait six ans. Un an après, Jeanne ne marchait plus. Aujourd'hui, la jeune fille de 22 ans ne peut plus bouger. Elle se bat contre la souffrance mais aussi et surtout contre l'exclusion du handicap. Dans cet ouvrage, son deuxième, elle évoque sa foi profonde, qui, depuis son enfance, s'est construite et affermie au fil du temps. Elle s'adresse notamment à ceux qui traversent des épreuves et se demandent : Pourquoi la maladie est-elle tombée sur moi ? Dieu m'a-t-il abandonnée ? Pourquoi Dieu ne me guérit-il pas alors que je le prie ? Est-ce que je suis punie ? Et elle répond, avec ses mots plein de force et de simplicité : non seulement je ne suis pas punie, mais je suis bénie. Ce témoignage sur le mystère de la souffrance bouleverse par sa puissance, son humilité, sa formidable force spirituelle.

  • Qui était Moïse ? De nombreuses réponses sont possibles, rappelle ici Thomas Rmer, un des meilleurs spécialistes de l'Exode et du Pentateuque. Prophète, législateur, intercesseur, libérateur... Il n'hésite pas à tuer de ses propres mains ceux qui se révoltent contre les lois qu'il a transmises au nom de son Dieu. Il libère son peuple de l'esclavage, il est le premier à recevoir le nom de Dieu... Il appartient à plusieurs cultures. Freud dira : "Moïse a inventé le Juif". Sans Moïse, pas de judaïsme, mais pas de christianisme non plus, ni d'islam ! Dans cet essai, Thomas Rmer nous introduit à la lecture des mystères du personnage en suivant le récit du livre de l'Exode dont il donne une traduction personnelle et originale. Il présente et discute avec brio les thèses et les hypothèses les plus récentes des biblistes, des historiens et des archéologues. ce livre transmet ainsi une véritable culture de Moïse, biblique à travers le texte hébraïque, mais aussi archéologique et historique, artistique, philosophique... Le récit de la libération d'Egypte fait l'objet d'une étude particulière, avec de nouvelles interprétations.
    Biographie de l'auteur

  • Il s'agit de six méditations spirituelles données en l'église Saint-Ignace de Paris durant le carême. Ni traité de théologie, ni commentaire exégétique, ces textes renouent avec la plus haute tradition de l'Église et du christianisme : la méditation sur le Christ.
    Méditations d'un homme de foi qui veut répondre à l'espérance qui l'habite, et aider chacun d'entre nous à nourrir sa propre intelligence de ce qui a changé de manière définitive, au matin de Pâques, avec le Christ.
    Ce livre permettra à chacun également de préparer le carême avec les mots et les pensées d'un très grand esprit religieux.
    « Il semble devenu très difficile à notre époque de croire en la résurrection », explique Joseph Moingt, en s'attachant précisément à nous faire méditer sur l'énigme et la difficulté du croire pour retrouver un chemin intime et présent jusqu'au Christ.

  • Oui, mais d'où viennent ces histoires ? Quelles sont leurs significations ? Comment les comprendre aujourd'hui ? Typiques de l'enseignement du maître et prophète de Galilée, elles sont aussi un modèle du genre parmi les paraboles bibliques et rabbi- niques, et les plus célèbres de toutes. Comme celles du semeur, du bon Samaritain, du berger parti à la recherche de la brebis perdue. Le langage populaire a retenu certaines expressions fortes : «séparer le bon grain de l'ivraie», «beaucoup d'appelés mais peu d'élus...». Le bibliste Jean-Pierre Prévost nous propose la redécouverte d'un véritable trésor que la poussière des siècles a pu nous dissimuler, comme ce «trésor caché dans un champ», de la parabole évangélique

  • " La lecture fréquente des Saintes Ecritures nous aide à trouver de nouveaux espaces de rencontre avec Jésus. " Fort de cette affirmation énoncée lors du Synode pour la Nouvelle Evangélisation (2012), le père Christophe Raimbault propose de lire en continu les quatre évangiles ainsi que les Actes des Apôtres. Ce livre, unique en son genre, trace un itinéraire à la fois simple et solide pour gouter la saveur propre à chacune de ces oeuvres et la partager avec d'autres lecteurs, grâce à des fiches de lecture priante.

  • Notre monde contemporain donne l'impression d'avoir rendu l'âme, pourtant le mot lui-même n'est pas tombé en désuétude. Il court à fleur de langage, il passe de bouche en bouche. Ce n'est plus un mot d'église, c'est un mot de rue. Il est dans l'air du temps, il insiste comme s'il avait encore quelque chose à dire et voulait se faire entendre.
    Qui s'étonnera d'entendre parler d'une belle âme, de l'âme d'une maison ou d'un jardin ? Qui n'a éprouvé l'impression d'agir en son âme et conscience ? Qui ne s'est, un jour ou l'autre, senti habité d'un certain vague à l'âme, blessé en son âme, contraint à agir la mort dans l'âme ?
    Marqué par le deuil de son époux, constatant parallèlement qu'en Occident l'homme a cessé d'être travaillé par toute forme de vie spirituelle, Catherine Ternynck invite le lecteur à affiner son regard sur les êtres comme sur les choses pour pouvoir s'ouvrir aux transcendances.
    L'auteur : Catherine Ternynck
    Catherine Ternynck est docteur en psychologie, psychanalyste (SPP) et membre du département d'éthique de la famille de l'université catholique de Lille. Elle a publié L'épreuve du féminin à l'adolescence (Dunod 2000), Chambre à part (DDB, 2007, prix du Furet et de la Voix du Nord) et L'homme de sable (Seuil, 2011).

  • Le missel complet de l'année A : dimanches et solennités, dans la nouvelle traduction liturgique.
    Une introduction spirituelle pour chaque temps liturgique (Avent, Noël, Carême, Pâques) par les Fraternités monastiques de Jérusalem.
    Une méditation de la Parole de Dieu pour chaque dimanche par :
    oune ermite bénédictine
    oune religieuse de l'Assomption
    oun père assomptionniste
    oun curé de paroisse
    oun frère de Saint-Jean
    oune soeur apostolique de Saint-Jean
    oun séminariste de Saint-Martin.
    Et toujours :
    Introduction des trois lectures de la Parole de Dieu par des spécialistes de la liturgie, prêtres, laïcs et théologiens.
    Une méditation spirituelle des évangiles écrite par des religieux et religieuses.
    Une vie de saint, mise en valeur dans une courte biographie.
    Des intentions de prières pour chaque dimanche et pour la semaine
    Un commentaire biblique des Pères de l'Eglise.
    Grande nouveauté de l'édition 2020 : un supplément de 120 pages intitulé Vivre la messe du dimanche. Pour chaque dimanche et fêtes de l'année, on trouvera sur une première page des clés pour saisir le sens des trois lectures de la messe. Sur une autre page, un point d'attention liturgique spécifique de la messe célébrée, comme par exemple, le soin d'une bonne lecture de la Parole, la place du silence dans la messe ou la signification du chant de l'Agneau de Dieu.

  • À l'initiative du pape François, les présidents des Conférences épiscopales du monde entier se sont réunis au Vatican en février 2019. Il s'agit de prendre conscience du drame et de la souffrance des victimes. Tout ceci pour faire en sorte qu'apparaisse, avec force, le sens des responsabilités de chaque évêque en tant qu'individu unique et en tant que partie intégrante de tous les évêques et de toute la communauté, c'est-à-dire de l'Église.
    Les documents réunis mettent en avant les procédures, les tâches qui doivent être suivies à différents niveaux (évêque diocésain, archevêque, conférence épiscopale, dicastères du Vatican). Ils pointent la nécessité de la « transparence » sur les tâches, les procédures et les moyens de les mettre en oeuvre. La place des victimes est mise en avant, notamment par huit témoignages de personnes abusées par des prêtres et de religieux.

  • Ce livre raconte la rencontre la plus improbable qui soit. Celle de femmes se prostituant rue Saint-Denis à Paris et d'hommes vivant reclus dans un monastère du Tarn. Il dévoile la force de ces séjours passés tous ensemble où les femmes, parce qu'elles se trouvent dans ce lieu, vont se raconter comme jamais auparavant.
    Il montre leur capacité à se retrouver enfin elles-mêmes, en tant que femmes et non plus en tant que « prostituées ». C'est l'histoire de femmes qui après avoir connu le pire (comme l'esclavage sexuel) retrouvent auprès de ces hommes priants, intégrité et dignité.
    On découvre aussi des personnages inoubliables, comme soeur Solange, de l'association Aux Captifs la Libération, qui depuis des années emmène des prostituées au monastère, y compris des transexuelles. « Avec nous, elles retrouvent une relation saine avec des hommes et ceci constitue notre plus grande joie » résume Frère Daniel. Écrit comme un journal de bord, ce récit étonne et bouleverse.

  • Dans ce petit texte, Christoph Théobald répond de façon vivante et franche à la question : comment et pourquoi enseigner encore la théologie dans nos société dites « post-modernes » et sécularisées ? Qui cela peut-il bien intéresser encore ?
    Il faut prendre en compte les nouveaux profils des étudiants et des personnes en formation, mais aussi les critères radicalement nouveaux des sociétés mondialisées, métissées... Que peut alors apporter la théologie à nos contemporains ? « Une capacité critique non négligeable », répond l'auteur, et l'accès à une intelligence du monde et de la foi.

  • Pardonner

    Jérôme Ternynck

    Pourquoi pardonner ? Comment s'y prendre quand cela semble impossible? Faut-il renoncer à poursuivre en justice ou à sanctionner une personne qui nous a offensés ?
    Le pardon n'est pas simple à saisir. Pour le chrétien, il réside pourtant au coeur du message évangélique. À partir de son expérience d'écoute et d'accompagnement spirituel mais aussi d'enseignement, l'auteur revisite le vocabulaire du pardon dans la Bible pour s'étendre ensuite sur la dimension humaine du pardon.
    L'auteur approfondit sa méditation par des textes de papes, de philosophes (Hannah Arendt) ou de psychologues (Jean Monbourquette).

  • En accomplissant son « grand refus », Benoît XVI n'a pas fait preuve de lâcheté, mais d'un courage qui prend un sens et une valeur exemplaires. Sa décision attire l'attention sur la distinction entre deux principes essentiels de notre tradition éthico-politique, dont nos sociétés semblent avoir perdu toute conscience : la légitimité et la légalité. Si la crise que traverse actuellement notre société est si grave et si profonde, c'est parce qu'elle ne met pas seulement en question la légalité des institutions, mais aussi leur légitimité, ni seulement, comme on le répète trop souvent, les règles et les modalités de l'exercice du pouvoir, mais le principe même qui le fonde et le légitime.
    Le « mystère du mal » dont parle l'apôtre Paul n'est pas un sombre drame théologique qui retarde la fin des temps, paralysant et rendant toute action énigmatique et ambiguë, mais un drame historique où le Dernier Jour coïncide avec le moment présent et où chacun est appelé à jouer son rôle sans réserves et sans ambiguïté.

  • Le missel complet de l'année C : dimanches et solennités, dans la nouvelle traduction liturgique.
    Caractéristiques de ce missel 2019 :
    Une introduction spirituelle pour chaque temps liturgique (Avent, Noël, Carême, Pâques) par les Fraternités monastiques de Jérusalem.
    Une méditation de la Parole de Dieu pour chaque dimanche par de grandes communautés monastiques : des soeurs clarisses de Cormontreuil, des moniales de Blauvac, de la Coudre et de Jouarre, des soeurs apostoliques de Saint-Jean, des frères de Saint-Jean, des frères de Saint-Martin, des moines de Saint-Benoît-du-Lac, des Fraternités monastiques de Jérusalem.
    Un bref commentaire de l'Evangile par les Pères de l Eglise.
    Et toujours :
    Introduction des trois lectures de la Parole de Dieu par des spécialistes de la liturgie, prêtres, laïcs et théologiens.
    Une méditation spirituelle des évangiles écrite par des communautés religieuses.
    Une vie de saint, mise en valeur dans une courte biographie.
    Des intentions de prières pour chaque dimanche et pour la semaine.

  • Un témoignage spirituel au coeur de la vie d'un jeune moine.
    Cet essai sur l'expérience monastique dans la société contemporaine s'adresse aux personnes en quête de réflexion sur les valeurs et le sens de la vie.
    L'auteur propose une visite qui part des aspects les plus extérieurs (lieux du monastère comme le réfectoire, la salle capitulaire, la chapelle) avant de poursuivre vers les lieux les plus intimes de la vie du moine et sa relation à Dieu.
    Le lecteur se trouve invité à un questionnement plus personnel sur sa propre expérience humaine et spirituelle.

  • « Les meilleures réponses que je puisse donner aux questions sur le sens de la vie, c'est la façon avec laquelle je vis d'innombrables rencontres, riches et parlantes. Le livre en est peuplé, si bien que j'aurais pu l'intituler : Un évêque avec les gens. »
    Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise depuis 2013, après avoir été secrétaire général et porte-parole de la Conférence des évêques de France, puis évêque de Coutances en 2007, se confie. Sans fard ni jargon, un homme d'Église se risque à parler de lui-même, de son par¬cours et de sa vie, comme il ne l'a jamais fait. Une quête humaine et spirituelle qui rejoindra tout le monde, croyants ou non.
    Ce livre a été écrit en collaboration avec Anne Jacquemot, actuellement directrice de la communication du diocèse d'Autun après avoir exercé cette mission dans le diocèse de Coutances.

  • La Bible nous fait passer de la violence, de l'énigme du mal et de l'injustice, à la miséricorde. Cette traversée compte de nombreuses étapes, plusieurs récits à relire et à comprendre. C'est la proposition du bibliste Alain Marchadour : nous guider depuis les grands récits de l'Ancien Testament jusqu'aux paroles et aux actes de Jésus, sur ce chemin de lecture et d'interprétation qui conduit de la souffrance à la miséricorde, à l'amour.

empty