Livres en VO

  • " Les belles histoires d'amour ont toujours enflammé l'imagination des hommes. L'Antiquité nous a légué celle d'Orphée et Eurydice, où s'exprime le rêve éternel d'un attachement capable de vaincre la mort. Le Moyen Âge nous a donné Tristan et Iseut, dont la passion fatale, interdite, trouve dans la mort sa consommation suprême. Héritier d'une tradition romanesque plus populaire, Shakespeare nous livre dans les personnes de Roméo et de Juliette un mythe différent encore, de l'amour pur mais impossible. Ici, pas d'adultère, pas de remords, pas de pacte suicidaire, pas d'au-delà. L'amour de Roméo et Juliette est tout entier de fraîcheur et de jeunesse. La vie et l'accoutumance l'auraient-elles émoussé ? Shakespeare n'en souffle mot : ce n'est pas son thème. Le poète a voulu célébrer un moment unique, un bonheur fugitif, sans égal, qui est bien, comme Roméo nous le dit, un éclair avant la mort. L'amour est cette illumination qui soudain, brièvement peut-être, donne sens à l'existence. " Victor Bourgy.Une édition bilingue de Roméo et Juliette avec une traduction de Victor Bourgy inédite en poche et saluée par Pierre Assouline.

  • L'art d'aimer

    Ovide

    Edition enrichie (Introduction, notes, glossaire, chronologie et bibliographie).
    « Romains, si quelqu'un parmi vous ignore ce qu'est l'art de l'amour, qu'il lise mon poème pour s'y instruire et apprendre à aimer. »
    Brillant par son humour et sa modernité, L'Art d'aimer rencontra dès sa parution aux alentours de l'an 1 apr. J.-C. un succès immense - en témoignent des extraits retrouvés gravés sur les murs de Pompéi. Ovide s'y fait le chantre de l'art subtil de la séduction et, avec une audace extraordinaire pour son époque, dispense aux jeunes gens de Rome une leçon d'amour dans les règles de l'art. Nourri d'exemple mythologiques, de conseils et de techniques pour faire naître puis entretenir la passion dans son couple, L'Art d'aimer vaudra à son auteur d'être banni de l'Empire, avant de devenir l'un des textes érotiques les plus célèbres au monde.Édition présentée, établie et annotée par Sylvie Laigneau-Fontaine.

  • Innovation numérique pédagogique : adaptation de la série BILINGUE de Pocket-Langues Pour Tous ! Neuf extraits pour découvrir l'ouvrage majeur de la littérature espagnole en édition bilingue. La série BILINGUE de 12-21 propose : o une traduction fidèle et intégrale, accompagnée de nombreuses notes o une méthode originale de perfectionnement par un contact direct avec les oeuvres d'auteurs étrangers o une adaptation en version numérique étudiée, qui offre au lecteur trois manières de découvrir le texte : en version bilingue, en version originale et en version française. Pour découvrir cet ouvrage majeur de la littérature espagnole, neuf moments emblématiques des aventures de Don Quichotte et Sancho Panza ont été choisis : - les préparatifs de la grande aventure du gentilhomme campagnard métamorphosé en chevalier errant, - les moulins à vent, - les interventions de Don Quichotte et leurs conséquences pour le héros et ses victimes, - quelques rencontres faites au hasard du voyage : un porcher, deux prostituées, un maître et son valet..., - Sancho s'entretenant avec sa femme de l'avenir de leur fille, - les cancans de Dulcinée, - un cortège accompagnant la dépouille d'un riche gentilhomme, - un séjour dans le château du duc, - et enfin l'établissement de Sancho sur son île au poste de gouverneur.

  • Les gens heureux n'ont pas d'histoire. Léonte, roi de Sicile, ne devrait donc pas en avoir. Hermione, sa femme bien-aimée, attend leur deuxième enfant, et son ami le plus cher, le roi de Bohême Polixène, accepte de prolonger une visite qui dure depuis déjà neuf mois : légèreté d'un trio qu'unissent l'amour et l'amitié. Et pourtant, il suffira d'un rien, d'une fêlure catastrophique, pour tout dévaster...
    Voici un conte qui commence par où les autres se terminent : première surprise d'une longue série, dans cette pièce qui est le seul de ses chefs-d'oeuvre où Shakespeare cache quelque chose à son public. Fort d'une inspiration renouvelée, le poète embarque les spectateurs dans un voyage fantastique à travers le temps et l'espace, jusqu'à une apothéose magistrale où sa fantaisie, sa puissance et son humanité font - littéralement - merveille.

  • La « courtoisie » apparaît dans le royaume de France au XIIe siècle. Signe d'un nouveau raffinement moral, elle représente le modèle éthique, érotique et esthétique, l'art de vivre et d'aimer des aristocrates.
    Cette anthologie rassemble les textes les plus connus de la littérature amoureuse du Moyen Âge (XIIe-XVe siècle). Elle évoque les amants célèbres que furent Tristan et Yseut, Lancelot et Guenièvre..., leurs rêves, leurs phantasmes, leur idéal amoureux. Illustré par des textes appartenant à des genres variés - chansons des troubadours et des trouvères, « sottes chansons », chansons de geste, lais, romans, fabliaux... -, l'amour courtois est étudié dans toute sa diversité, de sa naissance à sa démystification.
    Ce florilège permet de mieux comprendre pourquoi l'amour courtois exerce encore de nos jours une profonde influence sur nos moeurs et notre imaginaire sentimental. Qui n'a pas rêvé en effet d'un preux chevalier ou d'une gente dame ? Qui n'a pas aspiré à cet amour délicat, fidèle, tendre et sensuel, qui comble les coeurs et les corps ?

  • Au début de l'été 1833, Vladimir Petrovitch, âgé alors de seize ans, prépare sans zèle excessif ses examens d'entrée à l'université dans la propriété de ses parents, non loin de Moscou. Il tombe éperdument amoureux de Zénaïde, jeune femme de vingt-et-un ans d'une singulière beauté, qu'il observe de derrière la palissade séparant son jardin du parc. C'est en fait sa voisine fraîchement installée dans la maison attenante et qui vit là avec sa mère, la princesse Zassékine, personne désargentée réduite à une existence misérable. La jeune fille réunit fréquemment chez elle nombre d'adorateurs qu'elle s'amuse à rendre jaloux ou qu'elle pousse par jeu à commettre quantité de sottises. Elle rencontre un jour le père de Vladimir, un homme séduisant et autoritaire. Elle succombe à son charme et ils finissent quelques jours plus tard par se donner rendez-vous dans le jardin, à l'occasion d'une nuit...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Ivan Sergueïevitch Tourgueniev est un écrivain, romancier, nouvelliste et dramaturge russe né le 28 octobre 1818 à Orel et mort le 22 août 1883 à Bougival. Son nom était autrefois orthographié Tourguénieff ou Tourguéneff. Sa famille est aisée, et sa mère très autoritaire.

  • Un best-seller du manuel scolaire, dans une nouvelle traduction destinée à tous ceux qui voudraient... retrouver leur latin.

  • Ivan Laïevski, fonctionnaire de 28 ans, n'aime plus Nadéjda, sa compagne. Il a des scrupules à la rejeter alors qu'elle n'a que lui, et qu'ils n'ont tous deux aucune fortune. Ils vivent loin de leur famille dans le Caucase. Nadéjda souffre aussi de cet exil et l'ennui la pousse à avoir une aventure sans lendemain qu'elle tente de dissimuler à Laïevski. De son côte, Laïevski veut emprunter trois cent roubles pour prendre le bateau, retourner en Russie, en cachant son départ à Nadéjda. Cette nouvelle idéologique est construite comme une pièce de théâtre mais aussi comme un roman policier à rebondissements. Qui mourra ? Qui survivra ?
    Tchekhov accomplit l'exploit de métamorphoser des tranches de vies ordinaires en lecture passionnante, et donne un poids à chaque mot de ce récit. Dans cette histoire, il mène une réflexion profondément humaine et émouvante, et devoile une interrogation profonde, tragique, désespérante : quel est le sens la vie ?
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Anton Tchekhov est né en 1860 à Taganrod, en Russie. Il étudie la médecine à l'université de Mosocu et l'exerce à partir de 1884. Alors qu'il est en quête de nouveaux revenus, il publie ses nouvelles dans divers journaux. Dans les années 1880-1890, Tchekhov se consacre à la dramaturgie, et assiste à la création de sa première grande pièce, Ivanov. Extrêmement sensible à la misère d'autrui (il ouvre des dispensaires, par exemple), cela se ressent dans son oeuvre, caractérisée par des personnages terriblement humains.

empty