Langue française

  • L'art de la guerre

    Machiavel

    "La" traduction, très attendue, d'un classique de la pensée militaire, présentée et annotée par l'un des meilleurs spécialistes de la littérature de la Renaissance.
    En rédigeant son art de la guerre, Nicolas Machiavel entend donner aux princes italiens les moyens de défendre leurs Etats contre l'invasion française. A ses yeux, le salut se trouve dans un retour aux doctrines antiques, dans la filiation des premiers conquérants, tels Alexandre, Hannibal et César. Embrassant doctrine, histoire, tactique et stratégie, l'auteur livre le chef-d'oeuvre de l'" humanisme militaire ".Jean-Yves Boriaud propose ici une nouvelle traduction et une présentation inédite de ce classique de la pensée militaire, lui rendant enfin son exceptionnelle modernité et autorisant Machiavel à rejoindre Sun Tzu et Clausewitz au panthéon des théoriciens intemporels du phénomène guerrier.Nicolas Machiavel (1469-1527) est l'un des plus grands penseurs de la Renaissance italienne. Après Le Prince, L'art de la guerre est son maître livre.Traduit, présenté et annoté par Jean-Yves Boriaud

  • Martin Heidegger sans fard ni travestissement." Le national-socialisme est un
    principe barbare ", écrit Martin Heidegger dans ses
    Cahiers noirs, ajoutant : " C'est ce qui lui est essentiel et sa possible grandeur. " Révolutionnaire radical, ayant vu et approuvé le caractère destructeur du nazisme, le recteur de Fribourg a réservé d'autres surprises dans ses journaux philosophiques, dans lesquels il évoque par exemple l'" auto-anéantissement du "juif ". Alors que le philosophe est devenu un objet d'incompréhension et d'horreur, nombre de spécialistes en appellent désormais à l'histoire. C'est cette réhistoricisation que l'auteur a entreprise dans ce livre. Refusant la polémique, l'adoration et la détestation, il s'emploie à comprendre l'homme et le penseur, de l'intérieur et en son temps, par le biais de toutes les sources disponibles : cours, lettres, textes de circonstance, de même que les
    Cahiers noirs qui suscitent tant d'émoi.
    Excédant largement le IIIe Reich, le cheminement de Heidegger fut heurté : il commença par un catholicisme intransigeant, qui laissa la place, après la Première Guerre mondiale, à une volonté farouche de révolution philosophique, terreau dans lequel son nazisme vint jeter de profondes racines qui survécurent à l'effondrement du régime d'Adolf Hitler. De cette biographie se dégage un portrait fait d'ombres et de lumières : grand philosophe, maître, ami ou amant de juifs ou d'étrangers, Heidegger fut aussi un nationaliste antisémite, inquiet de l'" enjuivement " de son peuple et soucieux de son rôle historique prééminent.


  • La vie et les pensées, au jour le jour, de Friedrich Nietzsche (1844-1900), philosophe, philologue et poète allemand de génie, à travers son oeuvre, dans une nouvelle traduction, et des lettres inédites.

    Recueil de lettres de Nietzsche pour partie inédites en français, cet ouvrage ouvre une perspective exceptionnelle, originale, de l'enfant impérieux, du jeune homme exalté, de l'adulte conquérant et surtout du génie passionné et souffrant qu'il fut. Au fil des lettres, on découvre la puissance sous-jacente à ses idées, les défis qu'il s'impose et impose à la philosophie occidentale, mais aussi et peut-être surtout son extrême isolement que tout à la fois il revendique et déplore. Derrière une pensée qui s'affirme, c'est au naufrage d'un homme qu'on assiste, impuissant et malheureux. Ses lettres à Wagner, dont il sera l'admirateur puis le contempteur, celles à Lou von Salomé, l'une des rares personnes qu'il reconnut comme interlocuteur intellectuellement valable, sont poignantes. En le lisant, on saisit les vertiges dont il fut la proie. Avant de perdre définitivement l'équilibre...
    Jean-François Pestureau, philosophe, est cofondateur de la revue Annales de phénoménologie. Spécialiste de Husserl, il a notamment traduit De la réduction phénoménologique et Sur la phénoménologie de la conscience intime du temps.

  • 1995 marque le bicentenaire de la création de l'Institut de France. Cet anniversaire fournit à point nommé l'occasion de mieux connaître l'histoire riche et complexe de cette grande institution formée de cinq académies.

empty