Histoire


  • Le témoignage vivant d'un soldat qui a véu toutes les campagnes de la Révolution et de l'Empire.

    Claude Le Roy a vécu une existence entière de soldat sous trois régimes : né en 1767 à Talmay (Côte-d'Or), il s'engage à 14 ans comme mousse dans la marine royale avant d'intégrer les armées révolutionnaires - il est à Valmy et à Fleurus - puis celles de l'Empire ; il participe à toutes les campagnes de la Grande Armée, dont l'épouvantable retraite de Russie. Il est mis à la retraite en novembre 1815, quelques mois après la défaite de Waterloo, et mourra en 1851 dans sa Bourgogne natale.
    Parus en 1914, jamais réédités depuis, les souvenirs vivants du major Le Roy sont un document exceptionnel sur une carrière militaire de plus de 35 ans, un témoignage irremplaçable de l'épopée napoléonienne vue de l'intérieur.
    Les Mémoires de Claude Le Roy ont été exhumés et sont présentés par Christophe Bourachot, à qui l'ont doit Les Hommes de Napoléon,
    Napoléon, la dernière bataille et Avec Napoléon aux éditions Omnibus.

  • Silvain est un soldat de seize ans, engagé volontaire. Jean-Marieest un briscard de trente ans, grognard de la Vieille Garde. Adam est officier d'ordonnance auprès de l'Empereur. La Flize est chirurgien major. Ils viennent de Provence, du Jura, du Nord, de toute la France. Tous, ils l'ont suivi jusqu'à Moscou en passant par Austerlitz, Iéna, Wagram, mais aussi Madrid et Baylen. Ils le suivront encore au-delà de la Bérézina et, pour finir, à Waterloo... Ce sont les hommes de Napoléon.Un jour, ils ont posé les armes. Ils ont vieilli. Et, par chance pour nous, ils se sont finalement décidés à écrire leurs souvenirs, les meilleurs ? ah ! le soleil d'Austerlitz ! ? et les pires : la boue, la glace, le sang.Ces souvenirs tous ensemble sont une mine d'or de la mémoire. Voici les plus émouvants d'entre eux, extraits et agencés de façon à écrire l'histoire de la Grande Armée. Mis bout à bout, ces documents devenus introuvables, dénichés au fond des archives, font l'effet d'un grand film épique. Pour un peu, on entendrait cliqueter les sabres !Présenté par Christophe Bourachot

  • Aux sources de la culture occidentale : les dieux, les héros et leurs lieux en près de 400 entrées. La mythologie gréco-romaine a toujours fait rêver : les exploits d'Hercule, les voyages de Jason et ses argonautes, les divinités de l'Olympe, l'Iliade et l'Odyssée, autant d'histoires fondatrices de notre culture occidentale. De Acheloos à Zeus, en plus de 400 entrées, ce dictionnaire présente chaque figure de la mythologie, divinités et héros, les lieux mythologiques (Olympe, Enfers...) ainsi que les grands concepts antiques (Destin, héros, oracles, géographie mythique...). Chacune de ses entrées est illustrée d'un ou de plusieurs extraits de textes des grands auteurs de l'antiquité (Sophocle, Euripide, Ovide...). Les figures majeures bénéficient de deux entrées, selon qu'elles sont grecques ou romaines : en effet Zeus (grec) et Jupiter (latin), s'ils sont à l'origine la même divinité, présentent des différences parfois importantes. Enfin, des cartes (monde méditerranéen, les voyages d'Ulysse, les voyages de Jason...) et des généalogies (divinités et familles mythiques, comme les Atrides) viennent compléter cet ensemble.

  • La véritable histoire de la première circumnavigation à but exclusivement scientifique, celle du tour du monde de Bougainvile, à travers une documentation d'époque en partie inédite.
    Le voyage de Bougainville, de 1766 à 1769, constitue la première circumnavigation jamais réalisée dans un but uniquement scientifique. Une entreprise dont l'organisation doit à la personnalité exceptionnelle de Bougainville, qui, dès son adolescence, s'est découvert une vocation d'explorateur. Jeune officier, il se porte volontaire pour combattre au Canada, où il côtoie, fasciné, les tribus amérindiennes dont il se fait l'ethnographe. Quand Louis XV abandonne le Canada, Bougainville décide d'offrir à ses habitants français un nouveau
    territoire, aux îles Malouines, base pour la découverte du vaste continent dont on rêvait dans les hautes latitudes australes. Malheureusement, la couronne espagnole fait valoir ses droits et Bougainville doit quitter les Malouines. En compensation, le roi lui propose d'effectuer " un tour du monde " dont il pourra tirer un grand profit. Sur un fil conducteur de Dominique Le Brun, et à travers une documentation d'époque en partie inédite -; journaux de route, lettres, Mémoires et récits de Bougainville, ainsi que de ses compagnons -;, c'est cette extraordinaire épopée qui nous est racontée.
    Dominique Le Brun, auteur de nombreuses anthologies aux éditions Omnibus, a aussi publié une biographie de Bougainville.


  • Les aventures pleines de panache du corsaire de Napoléon, racontées par son descendant

    Pour qualifier Surcouf, les superlatifs manquent : il fut le plus brave, le plus audacieux, le plus insouciant, le plus intelligent... et le plus heureux de tous les corsaires ! Entre 1794 et 1814, ce Malouin mit son talent et son ahurissante témérité au service de la République, puis de l'Empereur... pour son plus grand profit : plus de 50 navires attaqués, 500 millions de livres de prise et le commerce anglais durablement désorganisé. Le nom de Surcouf est devenu e 1800 synonyme de "croquemitaine" dans les familles de Portsmouth et de Douvres.
    Personnage historique, Surcouf est aussi et surtout un mythe. Celui d'une ville, Saint-Malo; celui d'une région, la Bretagne, mais aussi de la France révolutionnaire en lutte contre l'Angleterre. Un mythe qu'il est bien agréable d'entretenir tant le récit de ses aventures est joyeux.

  • La tempête hurle, les déferlantes renversent les mâtures, le bateau se disloque sur les récifs, les hommes sont engloutis, broyés... Pas tous. Certains parviennent à gagner les rochers, blessés, épuisés. Les voici seuls et démunis sur un rivage hostile, promis à une mort prochaine. Très vite, la faim, le désespoir, l'anarchie font leur oeuvre... Pourtant, quelques-uns reviendront pour raconter comment, à force de volonté et d'ingéniosité, ils ont réussi l'impossible. C'est autant de cauchemars que décrivent les témoignages réunis dans ce dossier. En même temps, c'est autant de rêves, car survivre dans la nature sauvage est certainement un de nos plus beaux fantasmes.
    Survivre à un naufrage au bout du monde, apprivoiser un univers hostile, vaincre ses propres démons... Des récits de mer, mais aussi des documents hallucinants sur l'infinie capacité de l'homme à recréer le monde.

    Des textes en grande partie inédits ou rares

  • Le 29 avril 1788, en plein océan Pacifique, les marins de la Bounty se révoltent et prennent le commandement de leur navire. Tandis que le capitaine Bligh est abandonné dans une chaloupe, les mutins partent à la recherche d'un paradis polynésien où se cacher, loin de la civilisation. Trente ans plus tard, on retrouve tout à fait par hasard leurs descendants sur une île qu'on croyait vierge, et un bilan définitif de l'affaire peut enfin être dressé. Des 19 hommes abandonnés avec le capitaine Bligh, tous ont survécu au terme d'une odyssée digne des plus grands exploits humains. Des 16 hommes débarqués à Tahiti, tous ont été repris, condamnés à mort, et trois ont été pendus. Des 9 hommes qui bâtirent un nouveau monde dans l'île de Pitcairn, tous se sont entretués - sauf un.
    Voici réunis les témoignages (dont deux inédits en français) de quatre hommes qui ont vécu la mutinerie de la Bounty chacun d'un point de vue différent. Leurs regards croisés permettent d'aller au coeur de l'affaire, dans l'âme déchirée de Fletcher Christian, second de la Bounty et héros sombre d'un voyage au paradis devenu descente aux enfers.

  • Aucun roman d'aventure, aucun film à grand spectacle ne peut égaler les carnets de voyage de ces explorateurs. Bruce, Burton, Speke, Baker, Alexine Tinne, Livingstone, Stanley... tous avaient quelque chose des chevaliers de la quête du Graal. Voici leurs plus belles pages. Elles racontent la traversée des savanes écrasées de soleil, le bivouac autour d'un feu, la rencontre avec les chefs africains et les chasseurs d'esclaves, les rivières en crue et les murailles de terre, les échos de la brousse, les vagues immenses des troupeaux de gnous... On comprend, à les lire, que la recherche des sources du Nil reste l'archétype de l'aventure contemporaine.

  • Un recueil de souvenirs rares, écrits par des témoins de tous les horizons - de Montereau à Fontainebleau, de Paris à l'île d'Elbe et retour, jusqu'à Waterloo. Pour revivre les grandes heures d'un crépuscule glorieux.

    Au tournant de l'année 1814, l'ennemi franchit les frontières de la France sur trois points différents. Alors que le pays est attaqué de toute part, les caisses de l'Etat sont vides, les maréchaux rechignent à se battre, on envoie au front des conscrits de quinze ans... et bientôt, les cosaques ravagent la Champagne.
    Pourtant, c'est une nouvelle épopée qui commence. Avec ses victoires fulgurantes, ses défaites glorieuses, ses héros et ses traîtres. C'est aussi la seule des campagnes impériales qui se déroule sur le sol de France.
    Aussi les témoignages sont-ils particulièrement riches et variés : à côté des soldats de la Grande Armée, il y a les civils qui subissent l'envahisseur, les étudiants qui se battent à la baïonnette sur les barricades de Paris, les occupants russes qui croient à peine à leur victoire, les fidèles qui suivent l'Empereur à l'île d'Elbe, ceux qui pleurent à Waterloo, et les émigrés qui décrivent une France qu'ils ont quittée depuis vingt ans. Ce livre réunit leurs souvenirs, agencés de façon à livrer un récit chronologique des faits, aux sources de la légende.
    AU SOMMAIRE :
    La campagne de France - Le siège de Paris, la capitulation, l'occupation par l'armée russe - Les adieux de Fontainebleau - Le voyage vers l'Île d'Elbe et le séjour - Le retour de l'Île d'Elbe - Les Cent-Jours, dans toute la France - La campagne de Belgique et Waterloo.
    PARMI LES TEMOINS :
    Joseph Bonaparte (commandant la place de Paris pendant le siège), comte Beugnot (chef de la police de Louix XVIII), Emma Cust (voyageuse anglaise), Mme de Chastenay (Parisienne royaliste), général de Caulaincourt, docteur Foureau (médecin à l'Île d'Elbe, grenadier Graincourt, capitaine Jobit, enseigne Kazakov (jeune officier de l'armée russe d'occupation), Emile Labretonnière (étudiant), adjudant Petiet, comte Schouvaloff, Thomas Underwood (peintre anglais, prisonnier des Français)...
    Présenté par Christophe Bourachot Christophe Bourachot est historien amateur, passionné par l'Empire. Il est modérateur du site www.napoleon1er.com, créateur du blog Lestafette.unblog.fr, membre de la Société napoléonienne internationale, créateur de la Librairie des deux Empires, spécialisée dans la réédition des souvenirs napoléoniens.


  • Une rétrospective du plus grand procès de tous les temps

    Nuremberg, novembre 1945, premier automne de la paix. La ville est détruite, la moitié des habitants a disparu. Partout la misère, le chômage. C'est dans ce champ de ruines, symbole de sa défaite, que va être jugé le nazisme. 24 accusés, 8 juges, 5 procureurs assistés de 50 consultants, 400 journalistes, des charges multiples : complot, crimes contre la paix, crimes de guerre, crimes contre l'humanité... Mais un absent, Hitler. Son ombre va planer sur le procès tandis que surgit une question insoluble : que juge-t-on, à Nuremberg ? De diaboliques idéologues manipulateurs de l'Histoire ? Ou de simples médiocres soudainement investis du pouvoir de tuer, images de la "banalité du mal" ?
    Ce livre aide le lecteur à répondre en livrant les éléments du débat : rétrospective du déclenchement de la guerre et de l'engrenage de la Shoah ; déroulement du procès, avec les témoignages, les réquisitoires, les plaidoiries, les commentaires des historiens. Et la mise au jour des frémissements de la Guerre froide, déjà sensibles dans les suprenants échanges de paroles dont Nuremberg a été le théâtre.
    Réédition d'un ouvrage écrit par des journalistes reporters en 1966 dans une version actualisée à la lumière des travaux les plus récents


  • Depuis son enfance menacée jusqu'à sa vieillesse tragique, la vie de Louis XIV racontée par ceux qui le côtoyaient quotidiennement. Une entrée privée auprès du Roi-Soleil.

    Aussi lointain que le Soleil, Louis XIV a tout fait pour apparaître à ses sujets inaccessible et infaillible. Sa personne, effacée par la Majesté, est ainsi devenue un mystère. Qui était l'homme sous le roi ?
    Alexandre Maral, conservateur en chef au musée de Versailles, a retrouvé les témoignages de ceux qui ont pu approcher au plus près le Roi-Soleil - serviteurs, médecins, courtisans et courtisanes, ministres, artistes.
    Agencés selon les grandes époques du règne, ils forment un récit vivant qui suit le plus célèbre des souverains français tout au long de sa vie. Depuis son enfance menacée jusqu'à sa tragique vieillesse, en passant par la gloire et les amours, plus de 120 textes de une à dix pages sont ici réunis, qui racontent et expliquent son rayonnement universel.
    Parmi les témoignages : lettres de Mme de Sévigné, de la princesse Palatine, Mémoires de Saint-Simon, de Mme de Motteville, du marquis de Dangeau, de l'abbé de Choisy, comptes rendus des médecins du roi, écrits de Voltaire, extraits des Mémoires et du testament du roi lui-même...

  • Un document essentiel pour mieux connaître la France de 1942, entre Vichy et la résistance.
    Le meilleur des comptes rendus d'audience du Procès de Riom - Un document essentiel pour mieux connaître la France de 1942, entre Vichy et la résistance.

    Le maréchal Pétain ne sait pas, en ce mois de février 1942, que le procès de Riom va devenir son pire cauchemar. Il ne pense qu'à désigner un bouc émissaire pour la défaite de 1940, qui a vu la France envahie par les troupes de Hitler en un mois seulement. Et croit l'affaire entendue car il a réuni un tribunal à sa botte et nommé les coupables : les ministres du Front populaire. Mais deux grains de sable vont enrayer la mécanique mise en place par Vichy à Riom: l'éloquence de Léon Blum et l'humour de Daladier. Les deux hommes, loin de se laisser mener à l'abattoir vont réussir à retourner la situation en leur faveur. Un coup de théâtre historique que les comptes rendus d'audience restituent fidèlement.

  • La puissance du Vatican est inversement proportionnelle à la taille de son Etat. Puissance historique, officielle, mais aussi puissance occulte, insaisissable, qui prend ses racines aux origines de l'Eglise, dans une Rome décadente, et perdure à travers tous les régimes, toutes les guerres, tous les basculements géopolitiques. Corrado Augias, journaliste italien érudit, tire leurs terribles secrets aux vieilles pierres du palais. Depuis la donation de Constantin - un faux ! - jusqu'au meurtre du très beau garde suisse Cédric Tornay en passant par la disparition de la très jeune Emanuela Orlandi, en 1983, sans oublier les agissements suspect de sa banque et de l'Opus Dei, voici seize récits qui démontrent avec brio que le Vatican n'a pas encore livré tous ses secrets.

  •  0500 Plus de quatre cents témoignages, recueillis de la bouche même des protagonistes, sont à l´origine de cetteChronique de la Résistancequ´ils nourrissent, page après page. « Celui qui croyait au ciel » et « celui qui n´y croyait pas » ; le plastiqueur et le « pianiste » ; le militant du PCF clandestin et l´agent du BCRA londonien ; le maquisard et l´agent de liaison ; le « corps franc » et la « boîte aux lettres » ; le torturé et l´évadé ; l´« apatride » des FTP-MOI et l´officier des « Travaux ruraux » ; celui de l´AS (Armée secrète) et celui de l´AJ (Armée juive) ; l´ancien des Glières et l´ancien du Mont Mouchet ; le FFI et le FFL ; celui de l´« Intelligence Service » et celui de l´« Orchestre rouge »... ? c´est à montrer ce qu´ils furent, comment ils vivaient et comment ils mouraient, que s´attache le livre d´Alain Guérin.

    Dans sa préface, Marie-Madeleine Fourcade, la seule femme chef de réseau, l´estime « puissamment évocateur » et « pathétiquement écrit ». L´autre préfacier, le colonel Henri Rol-Tanguy, chef de l´insurrection parisienne, dit qu´il apporte à l´auteur « le simple merci d´un résistant ».

    Préfaces de Marie-Madeleine Fourcade et Henri Rol-Tanguy0300Plus de quatre cents témoignages, recueillis de la bouche même des protagonistes, sont à l´origine de cette vaste fresque qu´ils nourrissent, page après page.Préfaces de Henri Rol-Tanguy, chef régional des Forces Française de l'Intérieur d'Ile de France et Marie-Madeleine Fourcade, chef du réseau Alliance. Préfaces de Henri Rol-Tanguy, chef régional des Forces Française de l'Intérieur d'Ile de France et Marie-Madeleine Fourcade, chef du réseau Alliance.Dans l'Europe saignée par la Première Guerre mondiale, l'heure du fascisme sonne à Rome, à Berlin, à Budapest, bientôt à Madrid. Le pacte germano-soviétique, la drôle de guerre, la ruée de divisions allemandes laissent la France abasourdie.I - Une révolte très organisée: Comment, où et pourquoi est née la Résistance. Les premiers résistants, leurs raisons, leurs mobiles, leurs espoirs. L'appel du 18 juin et beaucoup d'autres. Le mythe du Maréchal. Où l'on se souvient du titre anglais du Chant des partisans :Underground Song.II - Du côté des bourreaux: Le temps des "brigades spéciales" et de la Gestapo, de l'Abwehr et de la Milice. Le temps de la torture, de la mort, de la trahison, de la prison et des camps d'extermination.III - Le temps des malentendus: Des villes sur la carte - une guerre mondiale : Kharkov, Kiev, Rostov, Tobrouk, El Alamein, Pearl Harbor, Bir Hakeim, Varsovie, Rome... Le destin de la France à Londres et à Alger. Mais aussi "Ceux du Maquis...", comme disait la chanson.IV - Le combat total: Où l'on calcule qu'à Paris l'Occupation dura 1533 jours et où l'on constate que ce fut assez pour mettre la France en piteux état. Où il est clair que la collaboration avec les nazis fut aussi un inéluctable encanaillement. Où du jour J aux barricades, il a suffi d'un seul été, celui de 1944...Annexes: Estimation du nombre des résistants "mobilisés et armés" au 11 juillet 1944 "Réseaux" et "Mouvements". Sources bibliographiques. Index des  noms cités.

  • Images de Brest pendant les bombardements, enquête sur les mystères de la libération à Bordeaux, tableau du marché noir à Lille, réalité de la résistance à Nantes...
    Interviews, reportages, témoignages... Voyage dans la France occupée réunit les enquêtes que des journalistes et correspondants de L'Express ont fait sur la période 1940-1945 dans les villes du territoire français. L'ensemble de ces petites touches précises forme un tableau particulièrement vivant de la vie quotidienne des Français sous la botte et sous les bombes.
    Textes extraits des archives de L'Express.

  • Les monstres

    Bernard Michal

    Barbe-bleue hante notre imaginaire. De siècle en siècle, il poursuit les jeunes filles naïves, plus terrifiant encore depuis que, rebaptisé serial killer, il a quitté les contes pour envahir la fiction adulte. Gilles de Rais, Sade, Landru... trois noms qui établissent un lien entre l'Histoire et le fantasme, trois noms qui associent le sexe à la mort. S'aventurer dans les archives judiciaires laissées après leurs procès, c'est quitter le territoire de l'imaginaire horrifique pour pénétrer dans celui de la connaissance. Un voyage passionnant et fécond.

  • Découvrir ou redécouvrir les grands dieux et déesses de la mythologie gréco-romaine, mais aussi les très nombreuses divinités secondaires qui peuplent le ciel, la terre et le monde souterrain, ainsi que les notions fondamentales qui permettent de comprendre la manière dont les Anciens, Grecs et Romains, se représentaient le divin.
    100 entrées illustrées d'extraits de textes fondateurs, 3 grandes entrées thématiques, 3 tableaux généalogiques.

  • Qui a dessiné les contours de la France ? Qui a fait la réputation universelle de sa littérature ? Qui a associé son nom au progrès médical ? Pour répondre à ces questions, Dimitri Casali et Fabien Tesson ont croisé l'oeuvre et la renommée de chaque personnalité - renommée en France, mais aussi dans le monde. Il en résulte un palmarès plein de surprises

  • Paris en guerres 1914-1918 est le premier livre à dévoiler dans le détail, par l'image et les témoignages saisis sur le vif, ce douloureux épisode de notre histoire.
    Des témoignages rares, 1600 documents, dont de nombreux inédits : photographies, affiches publicitaires et d'information en couleurs, dessins satiriques et caricatures, illustrations issues de livres et de revues illustrant l'actualité...
    Mois par mois, " Sur le front ", des encadrés chronologiques qui permettent de replacer la vie à Paris dans le contexte général du conflit en France et dans le monde Des double-pages spéciales sur des sujets particuliers : la presse quotidienne, les magazines et la censure, la presse enfantine, la littérature de propagande, les appareillages pour les grands blessés...
    Comment vécurent ces Français de l'arrière - femmes, enfants, vieillards - dans la capitale bombardée, rationnée, envahie par les blessés que le front déverse sans discontinuer ?
    Malgré les mauvaises nouvelles qui les accablent jour après jour, les Parisiens vont traverser l'orage avec un moral, un courage et un humour inépuisables.

  • Aux sources de la culture occidentale : figures, lieux, concepts en près de 400 entrées, de Acheloos à Zeus, illustrés par les textes des auteurs de l'Antiquité.


    Les dieux de l´Olympe, les exploits d´Hercule, les voyages de Jason et d´Ulysse, Thésée affrontant le Minotaure dans le Labyrinthe, Achille traînant le corps d´Hector sous les remparts de Troie, Enée traversant les Enfers... Des noms qui font rêver, des aventures prodigieuses, pleines de merveilles, de bruit et de fureur.

    La mythologie gréco-romaine est constituée d´un ensemble foisonnant de belles histoires imbriquées les unes dans les autres, remarquables de cohérence dans leur apparente diversité, car elles cherchent à donner un sens et un ordre aux mystères du monde. Constamment repris et réutilisés depuis l´Antiquité dans la littérature comme dans les arts, ces récits fabuleux n´ont jamais cessé d´irriguer notre culture occidentale.

  • Ces histoires ne sont pas nées de l'imagination d'un romancier. Elle ont fait l'actualité - mais une actualité très discrète... jusqu'à ce que des journalistes braquent sur elles les projecteurs, révèlent les identités, les rôles, les buts cachés. On s'aperçoit alors que la réalité dépasse de loin la fiction. Depuis Kim Philby, le modèle de La Taupe de John Le Carré jusqu'à Shi Bejou, cet étrange agent chinois travesti en femme, en passant par Farewell et " la reine de Cuba "... une plongée en eau trouble, dans l'univers de faux-semblant des vrais espions.
    Au sommaire : John Le Carré parle de Philby - Ben Barka a-t-il renseigné Prague ? - Chasse à l'homme à la CIA - Les taupes de Fidel - Des nazis bons pour le service - L'empoisonnement de Litvinenko - Les écoutes de la NSA...
    Textes extraits des archives de L'Express.

  • Dans ce volume La quête du Graal - Lucrèce, victime des Borgia ? - Le drame de l'enfant du Temple - L'hérésie cathare - Valmy : vraie canonnade ou bataille truquée ? - L'assassinat de Lincoln - Le secret du Masque de fer - Les trésors de la Flibuste - La malédiction de la Vallée des Rois - Qui a ordonné la Saint-Barthélemy ? - Cortés et Mexico : une conquête étrangement rapide - Mirabeau et l'armoire de fer - L'assassinat de Concini : la revanche de l'enfant-roi - La fin du Canada français - L'enlèvement du duc d'Enghien.
    Avec la collaboration deEdmond Bergheaud, Frank Chenecchi, Claude Guillaumin, Claude Couband, Michel Honorin, Francis Mercury, Guy Claisse, Lucien Viéville, Jean-Claude Kerbourc'h, Jean Lanzi, René Duval.

  • Un tableau coloré et truculent du Paris populaire au temps des grandes transformations du XIXe siècle.

    " Je fais du document et non de la critique, de l'histoire et non de la théorie. " Ainsi se définit Charles Virmaître, observateur du Paris de la seconde moitié du XIXe siècle. Soumise à de vastes opérations d'urbanisme, confrontée à une augmentation démographique brutale, la capitale connaît alors de grands bouleversements : disparition de quartiers entiers, nouveaux axes de circulation, développement du rail. Fixant les vestiges d'une ville en pleine mutation, Charles Virmaître en dresse une cartographie pittoresque et truculente. Des cafés disparus aux cabarets excentriques, des distractions populaires aux curiosités macabres, des bouges clandestins aux spectaculaires arnaques de la pègre, une nouvelle géographie se dessine qui entend être, de prime abord, celle du Paris des marges dont il enrichit la description par sa connaissance des nombreux argots corporatistes.
    Choix et présentation de Sandrine Fillipetti.

  • Près de 60 métiers disparus racontés par la dernière génération à les avoir exercés. Gérard Boutet, infatigable arpenteur de nos campagnes, fait ici oeuvre de mémoire.
    On imagine mal ce que pouvait être l'existence journalière des gens de naguère, bien avant que la machine ne vienne améliorer leur condition. Souvent on naissait sans être vraiment désiré ; on grandissait comme une mauvaise herbe et sitôt les dix ans, avec plus de force en bras que de jugeote en ciboulot, on se louait pour gagner sa croûte loin des jupes rassurantes d'une mère trop occupée à torcher les puînés. On apprenait le boulot sur le tas, en regardant faire les anciens qui n'étaient pas avares en coups de pied au cul.
    Ils ne sont plus légion, ceux qui peuvent encore évoquer ces duretés qu'ils ont endurées. Les années ont coulé. Ils sont partis les uns après les autres, sans bruit, le plus simplement du monde. Avec eux ont disparu les derniers témoins d'une époque à jamais révolue.
    Gérard BOUTET En quarante ans, de 1920 à 1960, la vie quotidienne dans nos campagnes a subi plus de transformations que pendant les vingt siècles qui ont précédé.
    Conscient de la disparition progressive d'un savoir-faire rural devant les assauts de l'urbanisation et de la mécanisation, Gérard Boutet a arpenté nos campagnes à la rencontre de ces gens de peu, les gagne-misère, et a rapporté sans nostalgie le récit de leur vie quotidienne avant qu'ils ne s'éteignent, et avec eux la mémoire de nos campagnes.




    Préface de l'auteur

empty