Christianisme

  • " Lorsque descend le soir de la vie, il est normal de jeter un regard en arrière. Vient le moment de faire le tri et de retenir l'essentiel de ce qu'on a pu dire et publier. Au début de ma carrière je n'avais pas envisagé l'élargissement ultérieur de mon activité ni les responsabilités en résultant. Je voudrais maintenant, avant de refermer le livre de ma vie, à la fois retracer mon itinéraire d'historien et faire comprendre comment il m'a conduit à prendre position sur les grands problèmes religieux d'aujourd'hui. " J. D. 60 ans de vie intellectuelle et spirituelle sont racontés dans cet ouvrage pour découvrir ou redécouvrir le parcours de ce grand historien. De la vie économique à Rome au xvie siècle à l'histoire culturelle du paradis en passant par les ressorts de la peur à la Renaissance, les thèmes chers à Jean Delumeau couvrent un large spectre. Ces nombreux travaux sur les mentalités religieuses, et sans doute aussi sa propre foi, l'ont poussé, tout au long de sa vie, à s'interroger sur les inquiétudes contemporaines, le besoin de sécurité et l'avenir du christianisme. Un livre sensible sur une œuvre majeure.

  • Un peu partout dans le monde, les antiques traditions religieuses - bouddhisme, christianisme, islam - comme les " nouvelles religiosités " - mouvances sectaires et spiritualités alternatives -, s'accommodent d'une mondialisation économique qui, pourtant, véhicule des valeurs et des logiques apparemment opposées à celles de la religion.Hostiles, par principe mais non dans les faits, aux choses de l'argent et au commerce, les religions n'en ont pas moins été des agents particulièrement actifs du développement des systèmes économiques. En retour, ceux-ci ont contribué à façonner les dogmes et les formes des religions.Mais une révision des rapports entre économie(s) et religion(s) s'impose : depuis les années quatre-vingt-dix, en effet, les analyses et modèles de l'économie politique s'appliquent à la compréhension des nouvelles relations que les individus et les sociétés entretiennent avec le religieux. Lionel Obadia dresse ici un état des lieux inattendu du vaste domaine de ces relations et questionne la pertinence du concept d'économie religieuse - l'économie de la religion et non dans la religion.

empty