Etudes bibliques

  • On a trop souvent fait du pardon un but, alors que ce n´est qu´une étape sur le chemin. Et s´il s´agissait plutôt de tourner la page pour pouvoir enfin se libérer ? Et s´il suffisait d´assumer nos blessures bien plus que d´en obtenir une impossible réparation ? Lytta Basset rassemble ici la quintessence d´une recherche de plus de dix ans pour nous livrer les grandes étapes de ce douloureux mais incontournable travail de pacification avec le passé et le mal subi.L´auteur part de la fêlure que l´on ressent à l´heure du « ras-le-bol » ? qui fait écho à une blessure plus profonde, enfouie ? et, mettant nos freins et nos prétextes en lumière, elle nous aide à voir clair : nous sommes dans le déni d´une souffrance passée, or sans blessure reconnue, il n´y a pas de chemin de guérison possible. Lytta Basset met le lecteur face à son besoin de juger, elle le confronte à son entêtement et à sa culpabilité, double masque de nos blessures enfouies. Pas à pas, en s´appuyant toujours sur des personnages ou des épisodes bibliques, elle nous invite à suivre une trajectoire de renouveau pour s´accepter et s´aimer, tout blessé que l´on soit. Alors la distance transforme notre regard, et une unité intérieure se fait jour.

  • Les premières colonies américaines furent fondées par des Puritains anglais férus de la Bible hébraïque qui se proposaient de créer outre-Atlantique une nouvelle Terre promise. Dans ce nouvel Israël, ils respectent strictement les règles du Sabbat et leurs enfants portent des prénoms hébraïques. Mais c'est la révolution  à la fin du XVIIIe siècle qui va illustrer toute l'importance de ce texte dans la société américaine : les héros bibliques deviennent alors une puissante source d'inspiration dans la guerre  contre les forces britanniques et la libération des Hébreux de l'esclavage en Égypte imprègne de son esprit la lutte pour l'indépendance américaine ; ainsi, George Washington sera fréquemment surnommé le Moïse américain. À travers cette fresque qui va du Mayflower jusqu'à la naissance des États-Unis d'Amérique, Lionel Ifrah nous fait découvrir un aspect méconnu de la psyché américaine, à l'heure où la question religieuse y occupe plus que jamais une place prépondérante.

empty