Biologie

  • Destinées improbables : le hasard, la nécessité et l'avenir de l'évolution Nouv.

    L'histoire naturelle de la Terre est remplie d'exemples fascinants de convergence : certaines structures biologiques, telles que les yeux, les ailes ou les pattes caractéristiques des lézards grimpeurs, sont apparues de nombreuses fois au fil de processus indépendants. Pourtant, les biologistes de l'évolution nous apprennent qu'il existe également de nombreux exemples de contingence : des cas où le moindre événement - une mutation aléatoire, l'éternuement d'un papillon préhistorique - serait capable de modifier la trajectoire de l'évolution. Quel poids attribuer à ces deux forces dans une nature en perpétuel changement ? Les plantes et les animaux qui existent de nos jours, sans oublier les êtres humains eux-mêmes, étaient-ils tous destinés à apparaître ou ne sont-ils que le résultat du hasard ? Et quelles conclusions en tirer au sujet des formes de vie présentes sur d'autres planètes ?
    Ce livre nous révèle les dernières découvertes de la biologie de l'évolution ainsi que les réponses qui ont été fournies à l'un des plus grands débats scientifiques de notre temps. C'est à un voyage autour du globe qu'il nous invite, à la rencontre des chercheurs qui sont en train de percer les mystères de la vie. Jonathan Losos, l'un des pionniers de l'approche expérimentale en matière d'évolution, nous explique comment des expériences sur des guppies, des mouches à fruit, des bactéries, des renards et des souris de chasse, ainsi que ses propres travaux sur les lézards anoles des Caraïbes permettent de rembobiner le film de la vie pour déterminer à quel point l'évolution peut être rapide et dans quelle mesure son caractère reproductible la rend prévisible.

  • Aux sources de la vie ; de la cellule à l'être humain Nouv.

    C'est d'une telle évidence que nous l'oublions souvent : chacun de nous est le fruit d'une unique cellule microscopique. Dès la fécondation, les divisions cellulaires s'enchaînent, des formes émergent et des membres surgissent. Comment une seule cellule peut-elle engendrer cette merveille de complexité ? Par quel « miracle » la vie est-elle apparue ?
    Et pourquoi présente-t-elle une diversité aussi exubérante, des éléphants jusqu'aux insectes en passant par les bactéries et autres virus ?
    En nous conviant à une odyssée scientifique dont il a été l'un des principaux acteurs, Éric Karsenti dévoile un formidable secret : la vie s'est auto-organisée. Dans la tradition d'un Stephen Jay Gould, il nous conte la façon dont le vivant s'est complexifié, depuis la première cellule jusqu'à la naissance de l'humanité.

  • La révolution de l'ARN messager : vaccins et nouvelles thérapies Nouv.

    L'ARN messager a été découvert au tout début des années 1960 par François Jacob, Jacques Monod et Sydney Brenner. Il a valu aux deux premiers le prix Nobel. Au cours de l'année 2020, alors que l'humanité tout entière était menacée par le Covid-19, on a découvert et mis au point, en à peine dix mois, une série de vaccins utilisant précisément cet ARN messager et offrant l'espoir de sortir de cette terrible pandémie. Ce livre est le premier à raconter cette extraordinaire aventure non seulement scientifique, technologique et industrielle, mais aussi humaine. Fabrice Delaye en a rencontré les acteurs importants - plus de quarante, dont Stéphane Bancel, le patron de Moderna, Ingmar Hoerr, le fondateur de CureVac, Kati Karikó, la chercheuse à l'origine du vaccin de Pfizer-BioNTech, et Moncef Slaoui, le patron de l'opération Warp Speed aux États-Unis. Un livre haletant, où l'on va de découverte en découverte, en suivant sur plus de trente ans le parcours de scientifiques et d'entrepreneurs : courage et ténacité, inventivité de chercheurs visionnaires et audace des start-up. Après la démonstration des vaccins à ARN, une véritable révolution médicale est en marche, ouvrant des voies thérapeutiques nouvelles pour le cancer et d'autres maladies. Fabrice Delaye est journaliste en Suisse pour Heidi. news. Il suit depuis vingt-cinq ans l'univers des sciences, de la technologie et des start-up. Patrick Aebischer est président émérite de l'École polytechnique fédérale de Lausanne. Médecin et professeur de neurosciences, il est l'auteur de plus de deux cents publications scientifiques et fondateur de nombreuses start-up. 

  • Les gènes sont une fascinante machine à remonter le temps depuis que nous savons faire « parler » non seulement l'ADN des Sapiens actuels, mais aussi celui de nos lointains ancêtres. En nous faisant partager les derniers résultats des laboratoires comme ses péripéties sur le terrain, Évelyne Heyer dévoile un récit qui semblait à jamais inaccessible : celui de l'aventure humaine. Ou comment une espèce, qui s'est séparée des chimpanzés il y a 7 millions d'années à peine, a pu conquérir la planète.
    Dans cette grande fresque, vous cheminerez aux côtés de cousins disparus tels Néandertal et Denisova, ou du mystérieux peuple des steppes qui aurait imposé les langues indo-européennes. Au gré des migrations et des mélanges, vous suivrez les juifs de Boukhara, les armées de Gengis Khan ou encore ce millier de « filles du Roy » envoyées par Louis XIV peupler la Nouvelle-France - et aïeules de bon nombre de Québécois... Vous embarquerez avec les esclaves africains depuis leurs pays d'origine, que révèlent les tests génétiques. Une odyssée qui éclaire aujourd'hui nos différences et façonnera demain notre avenir.
    Une extraordinaire histoire collective dont nous sommes tous les héritiers.

  • Les enfants ressemblent à leurs parents. C'est une des caractéristiques fascinantes de l'hérédité. L'idée dominante est que cet incroyable phénomène de ressemblance résulte du transfert des gènes. Mais est-ce vraiment le cas ? Et qu'entend-on exactement par « gènes » ? Les étonnantes découvertes faites depuis le début du troisième millénaire montrent à quel point la transmission des gènes ne peut expliquer, à elle seule, la complexité et la diversité du vivant. La sélection naturelle agit sur tout ce qui est transmis, ce qui inclut les gènes, mais aussi nos habitudes culturelles, ainsi que toute une série d'effets environnementaux. Étienne Danchin dévoile cette nouvelle vision de l'évolution, ses applications immédiates, en médecine notamment, et ses retombées concrètes pour les défis environnementaux auxquels nous sommes confrontés. Un livre majeur pour comprendre nos liens avec l'ensemble du vivant sur la Terre.

  • Rationnel, le cerveau d'Homo sapiens?? Il ne manque pas de le faire savoir, quand il analyse à froid ses décisions. Mais sur le coup, quand il doit faire un choix, c'est une autre histoire?: le cerveau qui décide ne paraît pas si sage?! Il se laisse conditionner par l'habitude, envahir par les impulsions, diriger par les autres... Bref, il semble moins rationnel dans ses décisions pratiques que dans ses réflexions théoriques. À moins que ce ne soit le contraire?? Le cerveau reste un grand incompris. Peut-être, après tout, fait-il les bons choix sans qu'on s'en rende compte. Peut-être faut-il admettre ce paradoxe étonnant?: le cerveau a ses raisons que la raison ne connaît pas?! C'est le paradoxe exploré dans ce livre, à la lumière des sciences actuelles de la décision, où se rencontrent l'économie, la psychologie et les neurosciences. Mathias Pessiglione est directeur de recherches à l'Inserm. Biologiste et psychologue, spécialiste des mécanismes cérébraux qui motivent le comportement dans les situations normales et pathologiques, il dirige actuellement une équipe de recherches en neurosciences cognitives à l'Institut du cerveau à Paris. 

  • Voir le cerveau penser ! Montrer l'activité du cerveau s'appliquant à une fonction telle que parler, lire, compter ou simplement penser, voilà désormais ce que rendent possible les progrès récents de l'imagerie par résonance magnétique, l'IRM. Qu'il s'agisse de la perception musicale, des processus inconscients à l'origine de nos décisions, du développement du cerveau in utero, de l'étude des interactions entre gènes et environnement, de l'étude des anomalies pouvant être à l'origine de certaines maladies psychiatriques, les nouvelles techniques de la « neuro-imagerie » ouvrent des champs d'étude infinis et posent à l'éthique des questions inédites. Au croisement de la physique, des neurosciences et de la médecine, l'un des pionniers de ce domaine en pleine expansion donne, dans ce livre sans égal, les clés nécessaires pour comprendre ce que ces techniques vont apporter à notre connaissance de nous-mêmes. La découverte d'un univers fascinant, le nôtre, notre cerveau. ?Membre de l'Institut, Denis Le Bihan a fondé et dirige NeuroSpin, une institution du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) dédiée à l'étude du cerveau par IRM à très haut champ magnétique, dont il est l'un des grands spécialistes mondiaux. 

  • « C'est la seule chose morale à faire. » D'où viennent ces jugements moraux qui, de nombreuses fois par jour, contraignent nos comportements et nous poussent à agir contre nos intérêts ? Serions-nous tous prédisposés à la naissance à devenir des êtres moraux, équipés d'un « sens moral » ? Si oui, à quoi aurait pu servir ce sens au cours de l'évolution ? Et alors, comment expliquer que les jugements moraux varient tellement d'une société à l'autre et que l'on observe encore tant de comportements immoraux autour de nous ? Et les animaux, sont-ils « moraux » eux aussi ? Un biologiste de l'évolution et vulgarisateur hors pair s'empare de toutes ces questions fascinantes pour y apporter des réponses qui le sont tout autant.

  • Notre connaissance du cerveau repose sur des représentations. Depuis le XVIIème siècle, on a ainsi tour à tour assimilé le cerveau à une horloge, à une machine à vapeur, à un télégraphe, et enfin à un ordinateur. Ces métaphores technologiques ne sont pas que des figures de style mais sont de vrais concepts, qui orientent les questions que se posent les chercheurs. Or les neurosciences sont actuellement dans une impasse: il n'existe toujours aucune théorie concluante rendant compte de la conscience.
    Balayant des siècles de spéculations sauvages et d'enquêtes anatomiques ingénieuses, parfois macabres, le scientifique et historien Matthew Cobb révèle comment nous en sommes arrivés à l'état actuel de nos connaissances.
    Les dernières théories ont permis de créer des mémoires artificielles dans le cerveau d'une souris, et de construire des programmes d'IA capables d'exploits cognitifs extraordinaires. Une compréhension complète semble à notre portée. Mais, pour réaliser cette dernière percée, nous aurons besoin d'une nouvelle approche radicale. À chaque étape de cette quête, Cobb montre en effet que ce sont les nouvelles idées qui ont apporté l'illumination et il nous interroge: d'où viendra la prochaine grande avancée? 
     

  • Le sang est le plus connu des fluides corporels. Mais le corps humain brasse bien plus de liquides  : chaque jour, deux litres et demi de fluides entrent et sortent de notre corps. Tout au long de la vie, les fluides jouent un rôle essentiel.
     
    De l'urine qui évacue nos déchets à la lymphe qui maintient le niveau d'hydratation de notre corps, en passant par les mucus qui protègent  nos organes sensoriels et respiratoires, ce livre vous fait découvrir l'étonnante mécanique des fluides du corps humain.

  • Perçu comme tantôt exaltant, tantôt répulsif, l'eugénisme est le plus souvent fantasmé. À ce mot sont en effet associés des projets techno-scientifiques, des doctrines hétéroclites, des utopies, des lois, des mesures relatives à la procréation, des politiques de population, des comportements criminels. Dans la pensée sociale ordinaire, on peut précisément le définir comme la volonté de modifier le patrimoine génétique de l'humanité en vue de son amélioration. Mais adhérer à une telle perspective, n'est-ce pas dès lors présupposer l'existence d'une inégalité génétiquement déterminée entre humains ? Et choisir sa descendance, n'est-ce pas jouer aux apprentis-sorciers ? Jusqu'où pousser l'aventure de l'autodétermination ? Pierre-André Taguieff décrypte un projet qui en dit long sur la propension des hommes à se révolter contre la Nature... ou contre Dieu.

  • La Physiologie du goût est un recueil de mémoires. Mémoires d'humour, dans le ton héroï-comique, ou comment traiter de matières familières avec un rien de noblesse, un zeste de pompe ou de solennité. Cela pourrait lasser, si tout ne baignait dans la modestie et la gaieté. Brillat-Savarin est l'auteur le plus aimable qui soit.
    Mais il est question de cuisine. Brillat-Savarin inaugure avec génie cette intellectualisation de la gastronomie qui ne devait pas cesser jusqu'à nos jours. Il est témoin de l'époque où s'impose le restaurant, lieu pour manger, au détriment de l'auberge, refuge du voyageur sans feu ni lieu, où l'on ne faisait guère que boire et se nourrir. La cuisine se professionnalise et toute profession suscite discours ; se mettre à table est affaire de langage.
    Au-delà du besoin de manger, le plaisir de la table est comme une mise en scène : le luxe du désir. La nourriture désirée est une sorte de cérémonie par laquelle l'homme célèbre son pouvoir, sa liberté de brûler son énergie « pour rien ».
    « En ce sens, dit Roland Barthes, le livre de Brillat-Savarin est de bout en bout le livre du "proprement humain", car c'est le désir (en ce qu'il se parle) qui distingue l'homme. »

  • Aux xixe et xxe  siècles, les découvertes en neurobiologie et en immunologie ont bouleversé la manière dont nous comprenions les interactions des êtres vivants avec leur environnement. Malgré ces avancées, il faudra attendre le tournant du xxie  siècle pour que le dogme de la séparation entre cerveau et système immunitaire soit discuté.
    Depuis une vingtaine d'années, les études attestent le rôle de cellules immunitaires du cerveau non seulement dans la construction et le fonctionnement de l'activité cérébrale, mais aussi dans l'apparition de pathologies neurodégénératives et psychiatriques. Il apparaît donc essentiel de cultiver une approche systémique qui vise à considérer le cerveau dans sa dynamique d'évolution et dans le contexte plus général du corps. Cette approche, qui cherche également à connaître l'origine des maladies, est une source d'espoir pour l'émergence de nouvelles voies thérapeutiques.
     
    Neurobiologiste, Sonia Garel dirige l'équipe Développement et plasticité du cerveau à l'Institut de biologie de l'École normale supérieure (ENS) à Paris. Depuis 2020, elle est professeure au Collège de France, titulaire de la chaire Neurobiologie et immunité.

  • Vous avez les cheveux blonds ? Vous ne supportez pas le froid, le lait ou l'alcool ? D'où viennent ces caractéristiques ? Elles sont apparues à mesure que Sapiens s'adaptait aux contraintes changeantes de l'environnement, du climat, des habitudes alimentaires et culturelles. Depuis plus de 250 000 ans, des variations génétiques ont été sélectionnées et transmises, composant l'humanité plurielle d'aujourd'hui, héritière d'un trésor de diversité génétique. Dans ce livre, Bernard Sablonnière traque l'origine de nos différences en explorant l'ADN et son histoire. Car chacun de nous est unique et se distingue des autres par des différences plus ou moins visibles : traits physiques, odeur corporelle, groupe sanguin, éléments de personnalité. Beaucoup de ces différences ont leur source dans l'ADN. La morphologie, la physiologie sont plus ou moins liées aux gènes et à leur histoire. Mais la psychologie l'est aussi : les gènes influencent notre résistance au froid, à la chaleur, à la douleur, notre tempérament, nos tendances comportementales et nos préférences - être du soir ou du matin, avoir le goût du risque, etc. L'auteur examine 64 différences héritées du passé. C'est étonnant, souvent amusant, toujours utile, par exemple pour comprendre les maladies liées au vieillissement. Il se tourne aussi vers l'avenir : l'homme évolue-t-il encore ? Que serons-nous dans 1 000 ans ? On trouvera ici les réponses les plus récentes de la génétique. Bernard Sablonnière est médecin biologiste, professeur de biologie moléculaire à la faculté de médecine de l'université de Lille et chercheur à l'Inserm. Il a publié notamment La Chimie des sentiments, Les Nouveaux Territoires du cerveau, L'Espoir d'une vie longue et bonne.

  • La collection PASS - Licence santé propose des outils indispensables pour évaluer ses connaissances et son degré de compréhension des cours pour toutes les nouvelles matières de la PASS et de la LAS :Préparer les épreuves du nouveau concours ;Réviser régulièrement les notions fondamentales du cours et évaluer ses connaissances ;Compléter et améliorer ses révisions grâce à des entraînements complets.

  • Cette synthèse originale propose une histoire complète des sciences du vivant, de l'Antiquité à aujourd'hui, incluant des domaines souvent négligés comme l'écologie, l'éthologie ou la biologie végétale et donnant une grande place au contexte socio-technologique. Son ambition est d'aider à comprendre la biologie actuelle : les modèles utilisés par les biologistes contemporains et les débats qui animent les sciences du vivant portent en eux l'histoire dont ils sont le fruit.
    Un tel ouvrage est indispensable aux chercheurs et aux étudiants en sciences de la vie, qui méconnaissent trop souvent l'histoire de leur discipline, aux historiens eux-mêmes pour qui les sciences prennent une importance croissante et à tout lecteur intéressé par l'évolution des idées.
    Michel Morange, biologiste, est professeur à l'université Pierre-et-Marie-Curie et à l'École normale supérieure de Paris. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Histoire de la biologie moléculaire et Les Secrets du vivant : contre la pensée unique en biologie.

  • La collection La PASS en QCM propose des ouvrages pratiques pour aborder la PASS/LAS avec sérénité. Chaque ouvrage couvre tous les thèmes de la matière citée, avec :Dans chaque chapitre, des questions à choix multiple de type concours ; Des corrigés commentés ;Tout pour réviser et s’entraîner.

  • Ce dictionnaire de biologie, au format de poche, apporte une définition précise des termes que tout étudiant en sciences de la vie (premier cycle) est amené à rencontrer et à comprendre.Cette quatrième édition a été révisée et augmenté de plus de 500 définitions portant le total à 11 500. Ces définitions comblent quelques lacunes concernant le vocabulaire descriptif des Invertébrés et des Végétaux.
    De nombreuses définitions ont été revues, mise à jour de la nouvelle classification, et parfois allégées, pour rester dans les informations essentielles, rapidement lues et rapidement comprises. Pour chaque terme, on retrouve, outre une définition complète mais concise, la nature grammaticale du mot, son genre, son étymologie, sa traduction en anglais, un exemple, les synonymes et es antonymes.C'est donc un outil indispensable à tout étudiant en sciences de la vie, en pharmacie, aux élèves des classes préparatoires et des écoles d'agronomie et, plus généralement, à tous ceux que la biologie passionne, mais aussi déroute par l'étendue de sa terminologie.

  • Le cerveau est né il y a environ 550 millions d'années. Il s'est développé sous des formes diverses, avec des pics de performances aussi bien chez des Invertébrés que chez des Vertébrés, en culminant avec l'Homme. Si les espèces animales dotées des cerveaux les plus aboutis sont relativement récentes, Homo sapiens, l'est encore davantage puisqu'il ne date que de 300 000 ans. Son cerveau a évolué depuis et continuera à se transformer, sans doute en partie sous sa propre action, volontaire ou non. C'est précisément cette épopée qui est racontée ici.

  • «  La diversité biologique chez l'être humain est immense : de notre apparence physique à nos capacités à digérer certains aliments, en passant par nos relations avec les pathogènes ou nos vulnérabilités à certaines maladies. Mais quels sont les facteurs qui façonnent cette diversité  ? Quelle est la contribution de l'environnement et de la génétique à la diversité phénotypique observée chez les humains d'aujourd'hui  ? Comment l'histoire démographique de notre espèce et la sélection naturelle façonnent-elles la diversité génétique des populations humaines  ? Ma leçon inaugurale a pour objet de montrer comment toutes ces questions sont abordées dans mes recherches sous l'angle de l'évolution et de la génomique humaine.  »Lluis Quintana-Murci est généticien des populations. Directeur de recherche au CNRS et professeur à l'Institut Pasteur, il est mondialement reconnu pour ses travaux sur la diversité du génome humain et son approche pluridisciplinaire intégrant la génétique des populations, l'épidémiologie et l'immunologie. Il est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire Génomique humaine et évolution, depuis avril  2019.

  • La collection PASS - Licence santé propose des outils indispensables pour évaluer ses connaissances et son degré de compréhension des cours pour toutes les nouvelles matières de la PASS et de la LAS :Préparer les épreuves du nouveau concours ;Réviser régulièrement les notions fondamentales du cours et évaluer ses connaissances ;Compléter et améliorer ses révisions grâce à des entraînements complets.

  • Depuis l'apparition d'homo sapiens et la révolution cognitive il y a 50 000 ans, les capacités de notre espèce à comprendre et modifier son environnement paraissent sans limites.
    Un seul mystère reste inviolé : celui de la nature humaine et de sa civilisation. Ce que nous sommes vraiment, pourquoi notre espèce fait ce qu'elle fait, défie toute explication rationnelle.
    En nous plongeant au coeur des révolutions de la biologie, Pier Vincenzo Piazza nous propose une lecture totalement inédite de l'humain, de ses aspirations et de ses excès. Et montre comment cet homo biologicus en décalage avec son époque pourrait enfin évoluer pour le meilleur.

  • Neandertal : à la recherche des génomes perdus est une véritable odyssée qui commence au début de la carrière de l'auteur - alors qu'il étudiait l'ADN des momies égyptiennes dans les années 1980 - jusqu'au fameux séquençage du génome de Neandertal en 2009. Cette découverte constitue une véritable révolution scientifique ! Nous n'avions auparavant que très peu d'indices sur les Néandertaliens. Comment vivaient-ils ? Pourquoi avaient-ils disparu il y a environ 30 000 ans ? Quelles avaient été leurs interactions avec nos ancêtres, les humains modernes, pendant leurs milliers d'années de coexistence en Europe ? 

  • Cette édition 10e anniversaire du livre à succès de Bruce Lipton, Biologie des croyances, est une version mise à jour afin de renforcer la prémisse centrale du livre en y intégrant les plus récentes découvertes scientifiques, et l'on sait qu'elles furent très nombreuses depuis une dizaine d'années.

    Biologie des croyances est une oeuvre révolutionnaire dans le domaine de la nouvelle biologie. Chercheur et ex-professeur d'une école de médecine, Bruce H. Lipton, Ph. D., présente ses expériences et celles d'autres scientifiques de pointe qui ont examiné en détail les mécanismes par lesquels les cellules reçoivent et traitent les informations. Les implications de ces recherches changent radicalement notre compréhension de la vie en démontrant que les gènes et l'ADN ne contrôlent pas notre fonctionnement biologique; en réalité, l'ADN est plutôt lui-même contrôlé par des signaux provenant de l'extérieur de la cellule, y compris les messages énergétiques émanant de nos pensées positives ou négatives. Cette synthèse extrêmement prometteuse des meilleures et plus récentes recherches en biologie cellulaire et en physique quantique a été saluée comme une percée majeure car elle démontre que notre corps peut se modifier si nous changeons notre mode de pensée.

empty