• Une révolution en cours depuis des générations a commencé dans le feu. Elle finira dans le sang. La Flotte libre - un groupe de Ceinturiens versé dans le trafic de vaisseaux militaires - a fait subir des revers à la Terre et mène une violente campagne de piraterie au sein des planètes extérieures contre les vaisseaux colons. James Holden et son équipage connaissent les forces et les faiblesses de cette armée mieux que personne. Dépassés en nombre et sous-armés, les restes des anciennes forces politiques font appel au Rossinante pour mener la mission de la dernière chance. Le sixième volet d'un cycle devenu une célèbre série télévisée.

  • Dans ce huitième volet de la série The Expanse, également devenue une série télévisée (disponible en France sur Amazon Prime Video), l'équipage du Rossinante mène une guerre souterraine contre un empire dictatorial quasi invulnérable qui détient James Holden prisonnier.

  • Le messie de dune

    Frank Herbert

    • Lizzie
    • 13 Juin 2019

    Paul Atréides a triomphé de ses ennemis. En douze ans de guerre sainte, ses Fremen ont conquis l'univers. Il est devenu l'empereur Muad' Dib. Presque un dieu, puisqu'il voit l'avenir. Ses ennemis, il les connaît. Il sait quand et comment ils frapperont. Ils vont essayer de lui reprendre l'épice qui donne la prescience et peut-être de percer le secret de son pouvoir. Il peut déjouer leurs plans, mais voit plus loin encore. Il sait que tous les futurs possibles mènent au désastre et est hanté par la vision de sa propre mort. Peut-être n'y a-t-il pas d'autre liberté pour le prescient que celle du sacrifice...

  • L'humanité a colonisé le système solaire. Jim Holden est second sur un transport de glace qui effectue la navette entre les anneaux de Saturne et les stations installées dans la Ceinture d'Astéroïdes. Quand il croise la route du Scopuli, un appareil à l'abandon, il se retrouve en possession d'un secret bien encombrant. Un secret pour lequel certains sont prêts à tuer. De son côté, l'inspecteur Miller recherche une jeune femme. Quand l'enquête le mène au Scopuli et à Holden, Miller comprend que cette jeune femme est peut-être la réponse à tout. S'il ne découvre pas rapidement qui a abandonné ce vaisseau, et pourquoi, le conflit latent entre le gouvernement de la Terre et les Rebelles risque de se réveiller. Avec ce premier volume de la série "Expanse", James S. A. Corey signe "un space opera à tomber à la renverse" (George R. R. Martin).

  • Un space opera coup-de-poing situé dans un futur lointain, celui du Système Mercantile, où le racisme, la guerre, l'esclavagisme et la corruption n'ont pas pris fin, bien au contraire.Quand elle avait huit ans, Andrea Cort a été témoin d'un génocide. Pire, après avoir vu ses parents massacrés, elle a rendu coup pour coup. En punition de ses crimes, elle est devenue la propriété perpétuelle du Corps diplomatique. Où, les années passant, elle a embrassé la carrière d'avocate, puis d'enquêtrice pour le bureau du procureur. Envoyée dans un habitat artificiel aussi inhospitalier qu'isolé, où deux meurtres viennent d'être commis, la jeune femme doit résoudre l'affaire sans créer d'incident diplomatique avec les intelligences artificielles propriétaires des lieux. Pour ses supérieurs, peu importe quel coupable sera désigné.Mais les leçons qu'Andrea a apprises enfant ont forgé l'adulte qu'elle est devenue : une femme pour le moins inflexible, qui ne vit que pour une chose, « combattre les monstres ». 

  • Les portes se sont ouvertes, et les humains se ruent pour coloniser un millier de planètes. La première d'entre elles, Ilus, est baptisée dans le sang et la destruction. Des colons indépendants se dressent avec leurs faibles moyens contre la puissance écrasante d'un vaisseau appartenant à une compagnie gigantesque, et des scientifiques innocents périssent alors qu'ils voulaient seulement étudier un monde nouveau. James Holden et son équipage sont désignés pour rétablir la paix et le bon sens. Mais plus il se penche sur la question et plus Holden a le sentiment que cette mission était destinée à échouer. Et les murmures d'un homme mort lui rappellent que la grande civilisation galactique qui occupait jadis ce monde n'est plus...  et qu'elle a été détruite par quelque chose. Le quatrième volet de la série The Expanse.

  • Le chef-d'oeuvre absolu de la science-fiction, adapté au cinéma par Denis Villeneuve.
    Sur Dune, la planète des sables, les prophéties s'accomplissent : le désert devient jardin. Mais les vers géants se font rares et l'Epice de prescience vient à manquer. Tout ce qui reste de l'épopée de Muad'Did, c'est un empire conquis, des guerriers déchus, des prêtres tentés par la théocratie. Et les jumeaux Leto et Ghanima, qui portent en eux les souvenirs d'innombrables générations dont, peut-être, ceux de l'antique Abomination, redoutée par les soeurs du Bene Gesserit et prête à revenir du passé génétique pour faire basculer l'univers dans le cauchemar.Les morts dominent les vivants. Leto devra affronter les uns et les autres en un combat sans merci dont l'enjeu est plus que la prescience, plus que la longévité : au moins la toute-puissance, et peut-être l'immortalité.

    1 autre édition :

  • Depuis des générations, le système solaire était la grande frontière de l'humanité. Jusqu'à maintenant. Un objet non identifié est apparu dans l'orbite d'Uranus où il a construit une porte massive qui mène à un hyperespace désolé. Jim Holden et l'équipage du Rossinante font partie d'une vaste flotte de navires scientifiques et militaires chargés d'examiner le phénomène. Mais une intrigue complexe se trame dans leur dos, visant à l'élimination pure et simple de Holden. Les émissaires de la race humaine en sont à devoir décider si la porte est une opportunité ou une menace alors que le plus grand danger est celui qu'ils ont apporté avec eux. La Porte d'Abaddon est le troisième volet de la désormais célèbre série The Expanse, plus explosive que jamais.

  • Sur Ganymède, devenue grenier à blé pour les Planètes extérieures, un sergent des Marines de Mars assiste au massacre de sa section d'élite par un supersoldat monstrueux. Sur Terre, une personnalité politique de haut rang s'évertue à éviter un conflit interplanétaire. Sur Vénus, la protomolécule extraterrestre a investi la planète entière, menaçant de propager l'indicible dans tout le système solaire. Et à bord du Rossinante, James Holden accepte d'aider un scientifique de Ganymède à la recherche de sa fillette enlevée. Ils l'ignorent, mais l'avenir de l'humanité tout entière pourrait bien dépendre de la capacité qu'a une poignée de laissés-pour-compte à empêcher une invasion extraterrestre. Si, bien sûr, celle-ci n'a pas déjà commencé... Deuxième volume de la saga The Expanse, le meilleur space-opera du moment.

  • L'empereur-dieu de Dune

    Frank Herbert

    • Lizzie
    • 12 Septembre 2019

    Leto II Atréides, l'Empereur-Dieu de Dune, est désormais un ver de sable à face humaine. À peu près invulnérable et immortel, il a entrevu dans l'avenir l'extinction de l'espèce humaine. Pour la conjurer, il fait respecter son ordre, le Sentier d'Or. L'empire a connu trente-cinq siècles de paix. La Guilde et le Bene Gesserit ont les mains liées : c'est Leto qui contrôle sur Dune les dernières réserves de l'indispensable épice. Les Ixiens lui envoient une femme parfaite, issue d'une éprouvette et chargée à son insu de le séduire et de le détruire. Leto sait désormais qu'il devra peut être se sacrifier et sacrifier la femme qu'il aime et qui réveille d'anciens souvenirs.

  • Le chef-d'oeuvre absolu de la science-fiction, adapté au cinéma par Denis Villeneuve.
    Leto II, le Tyran, l'Empereur-Dieu, est mort depuis des milliers d'années, mais son souvenir est dans toutes les mémoires. Sa disparition a entraîné la Grande Famine et la Dispersion de l'humanité à travers les univers. Pourtant ces désordres ont assuré la survie de l'humanité conformément aux plans du Tyran; et ses Prêtres en tirent argument pour justifier leurs ambitions. Mais la Révérende Mère Taraza sait bien que le pouvoir vient de l'Epice, source de la prescience.La planète Dune, devenue Rakis, restera-t-elle le centre de toutes les intrigues alors que le Bene Tleilax a appris à produire l'Epice sans le secours des vers géants ? Les forces qui se mesurent dans l'ombre sont à l'affût du moindre signe.

    1 autre édition :

  • La maison des mères

    Frank Herbert

    • Lizzie
    • 14 Novembre 2019

    Dune est détruite, vitrifiée, atomisée. Sur tout l'Empire déferlent les hordes furieuses des Honorées Matriarches, massacrant tout sur leur passage. Le Bene Gesserit reste la seule force organisée. Mais la solution n'est peut-être pas dans le pouvoir des armes. Darwi Odrade, la Mère Supérieure, propose de négocier. La Très Honorée Matriarche accepte : elle s'attend à une capitulation sans conditions. Mais Darwi a un plan. Elle sait bien que l'entreprise est des plus risquées. Si elle parvenait à ramener la paix, elle provoquerait des tensions insupportables et peut-être une nouvelle Dispersion. Rien de moins.

  • Lorsque leur vaisseau s'abîme sur Arrhenius, Hummel et Lenoor découvrent un monde miséreux, précaire, où ne s'arrête jamais aucune compagnie de transport. Pas assez rentable. Les deux pilotes réussissent à repartir, mais promettent aux colons de revenir ; de créer, un jour, une ligne commerciale. Ainsi est née l'idée de la Spire, compagnie indépendante fondée par de simples pilotes à bord d'une poignée de caboteurs, qui reliera les planètes des Confins. La naissance, puis l'essor, de la Compagnie ne se feront pas sans heurts : luttes intestines, amours et inimitiés personnelles, alliances et trahisons, jalonneront le quotidien des navis, véritables aventuriers des étoiles. Voici le début d'une trilogie de space opera par l'un des plus grands auteur du genre. Un ticket pour les étoiles !

  • La Spire a grandi. La compagnie de transport, créée par des pilotes indépendants, est devenue une multimondiale, aussi implacable que ses concurrentes. En son sein, deux branches s'affrontent pour prendre le contrôle de la compagnie. Les luttes intestines battent leur plein, les décisions contestables se multiplient.
    Pourtant, dans le Fort - gigantesque château taillé dans un astéroïde où siège la Spire - un rêve demeure vivace chez certains navis : trouver le monde d'origine des Vangk, où auraient été fabriquées les Portes ouvrant sur les étoiles, ce monde mythique qui permettrait à ses découvreurs de s'emparer des secrets quasi divins de l'espèce disparue.
    Réussiront-ils, là où des myriades d'explorateurs échouent depuis plus de mille ans ?
    Et son éventuelle découverte ne risque-t-elle pas de conduire l'humanité à sa perte, si elle tombait entre les mains de la faction expansionniste de la Spire ?

  • Bob Johansson et ses copies ont désormais quitté la Terre depuis quarante ans, et sont à la recherche de nouvelles planètes habitables. Mais c'est la seule partie du plan encore viable.
    Une guerre globale a éclaté, éliminant 99,9% de l'espèce humaine. Un hiver nucléaire rend progressivement la Terre inhabitable. Un groupe d'extrémistes souhaite finir le travail et supprimer ce qui reste de l'humanité.
    Les sondes brésiliennes sont encore en activité et continuent à vouloir écarter toute concurrence. Et les Bob ont découvert une espèce capable de voyager dans l'espace qui considère toute forme de vie comme de la nourriture...
    « Sans fard et pleine d'autodérision, la voix de Bob est l'âme de ce palpitant récit, qui rappelle celui de Mark Watney dans Seul sur Mars. Un trait d'esprit à chaque occasion, un cerveau d'ingénieur super-rationnel et créatif et un optimisme increvable en toutes circonstances. Un héros que le lecteur aura envie de soutenir jusqu'au bout ! » - Fantasy Literature
    « Un livre conçu pour plaire à tous les amateurs de science-fiction, avec une intrigue qui présente une série de problèmes techniques à résoudre comme Seul sur Mars d'Andy Weir et une multitude de références à la culture geek comme Ready Player One d'Ernest Cline. » - BookRiot
    « Un roman au point de départ original, qui tient ses promesses avec brio. Taylor a fait un travail fantastique en imaginant des situations passionnantes qui mettent en scène des personnages formidables, entre Bob et toutes ses copies. Hautement recommandé. » - Walker of Worlds
    « Dennis E. Taylor a transformé ce qui aurait pu être l'histoire tragique d'un explorateur spatial solitaire en une expérience hilarante et divertissante, dotée d'une galerie de personnalités variées. Car chacune des versions de Bob est un individu bien distinct, qui présente un aspect différent de l'original. » - The BiblioSanctum

  • Bob Johansson vient de vendre son entreprise d'informatique et a hâte de pouvoir enfin profiter de la vie. Tant de lieux à visiter, de livres à lire et de films à voir... Il est donc un peu injuste qu'il se fasse écraser en traversant la rue.
    Lorsque Bob revient à lui, un siècle plus tard, c'est pour découvrir que les « congelés » n'ont aucun droit, et qu'il appartient désormais au gouvernement. Téléchargé dans un ordinateur, il est pressenti pour devenir l'IA aux commandes d'une sonde interstellaire destinée à la recherche de planètes habitables. Les enjeux sont considérables. S'il refuse cet honneur, on l'éteindra, et un autre prendra sa place. S'il accepte, il deviendra une cible de choix. Au moins trois autres puissances tentent d'être les premières à envoyer leur sonde, et tous les coups sont permis. Pour Bob, l'endroit le plus sûr, c'est dans l'espace, le plus loin possible de la Terre. C'est du moins ce qu'il croit. Parce que l'univers regorge de mauvaises surprises, et les intrus sont mal vus. Très mal vus...
    « Sans fard et pleine d'autodérision, la voix de Bob est l'âme de ce palpitant récit, qui rappelle celui de Mark Watney dans Seul sur Mars. Un trait d'esprit à chaque occasion, un cerveau d'ingénieur super-rationnel et créatif et un optimisme increvable en toutes circonstances. Un héros que le lecteur aura envie de soutenir jusqu'au bout ! » Fantasy Literature
    « Un livre conçu pour plaire à tous les amateurs de science-fiction, avec une intrigue qui présente une série de problèmes techniques à résoudre comme Seul sur Mars d'Andy Weir et une multitude de références à la culture geek comme Ready Player One d'Ernest Cline. » BookRiot
    « Un roman au point de départ original, qui tient ses promesses avec brio. Taylor a fait un travail fantastique en imaginant des situations passionnantes qui mettent en scène des personnages formidables, entre Bob et toutes ses copies. Hautement recommandé. » Walker of Worlds
    « Dennis E. Taylor a transformé ce qui aurait pu être l'histoire tragique d'un explorateur spatial solitaire en une expérience hilarante et divertissante, dotée d'une galerie de personnalités variées. Car chacune des versions de Bob est un individu bien distinct, qui présente un aspect différent de l'original. » The BiblioSanctum

  • « Dans la catégorie androïde, je suis une SecUnit séditieuse. Il y a beau temps que j'ai piraté mon module superviseur et j'ai pris goût au libre arbitre. Cela m'apparente-t-il au genre humain ? Beurk. Sûrement pas. Dans l'ensemble les humains sont des imbéciles répugnants dévorés par leurs émotions. »
    Mais on ne se refait pas. Ou bien si, justement. Et quand une mission d'exploration de ceux qui l'ont accueilli dans leur communauté tombe sous l'assaut d'un bâtiment hostile, AssaSynth n'hésite pas à payer de sa personne. À plus forte raison si la situation tourne à l'inextricable : un vaisseau qui-n'est-pas-son-ami (« ça n'a rien à voir avec les interactions humaines ») décérébré, des pirates contrôlés par un implant sauvage, un monde dévoyé qu'on s'arrache et jusqu'à une ado encombrante trop futée. Il faut protéger les uns (y compris d'eux-mêmes), rentrer dans le lard des autres. Et attention : se méfier des reliques aliens imprévisibles. Action.
    Le roman Effet de réseau fait suite aux quatre novellas du « Journal d'un AssaSynth ».
    Défaillances systèmes et Schémas artificiels, les premier et deuxième volets de « Journal d'un AssaSynth », ont été couronnés par le prix Hugo en 2018 et en 2019.

  • En ce XXIIIe siècle trépidant, l'humanité s'est implantée sur nombre de planètes, se frottant à un univers exotique grouillant de vie. Afin de protéger leurs intérêts, les négociants interstellaires ont formé une alliance : la Ligue polesotechnique. Nicholas van Rijn, fondateur de la Compagnie solaire des épices et liqueurs, est le plus flamboyant de ces princes-marchands : le présent volume, totalement inédit, réunit le troisième volet de ses aventures picaresques...

    Apparu en 1956 dans les pages d'Astounding Science Fiction, personnage falstaffien hâbleur et roublard, infatigable arpenteur de mondes et négociateur hors pair, Nicholas van Rijn incarne pour beaucoup la figure majeure du héros andersonien. Les cinq volumes de « La Hanse galactique » proposent, pour la première fois en français, l'intégrale des aventures du plus populaire des personnages de Poul Anderson, sans oublier celles de ses compagnons emblématiques : David Falkayn, Chee Lan et Adzel.

  • La guerre sans fin T.3 ; avènement Nouv.

    L'étrange virus Augure continue de faire des ravages chez les Krells, détruisant des collectifs et ravageant des planètes entières. Le Commandement allié est infiltré par l'ennemi. Quant aux terroristes de la Spirale noire, emmenés par le sinistre Maréchal, ils appellent de leurs voeux un mystérieux « Avènement » et se sont ligués avec les terribles Bribes qu'on croyait vaincus par Lazare. En jeu : l'extinction de toute vie organique.
    « Tout lecteur qui apprécie la lecture de space opera militaire ajoutera le nom de Sawyer, à juste titre, entre ceux de Campbell et Weber. » Les Chroniques de l'Imaginaire


  • Défaillances systèmes, la première des quatre novellas qui forment « Journal d'un AssaSynth », a reçu :


    o Le Prix Hugo de la meilleure novella en 2018


    o Le Prix Nebula de la meilleure novella en 2018


    o Lauréat du Prix Locus de la meilleure novella en 2018

    o Lauréat du Prix Alex en 2018
    « J'aurais pu faire un carnage dès l'instant où j'ai piraté mon module superviseur ; en tout cas, si je n'avais pas découvert un accès au bouquet de chaînes de divertissement relayées par les satellites de la compagnie. 35 000 heures plus tard, aucun meurtre à signaler, mais, à vue de nez, un peu moins de 35 000 heures de films, de séries, de lectures, de jeux et de musique consommés. Comme impitoyable machine à tuer, on peut difficilement faire pire. »
    Et quand notre androïde de sécurité met au jour un complot visant à éliminer les clients qu'il est censé protéger, il ne recule ni devant le sabotage ni devant l'assassinat ; il s'interpose même face au danger, quitte à y laisser des morceaux.
    Martha Wells signe avec cette série un récit tout en ironie et en sensibilité sur l'éveil à la conscience et l'exercice du libre arbitre.

  • Jarid Moray est un médiateur. C'est lui que les grandes compagnies envoient pour régler les troubles politiques majeurs dans les mondes reculés.Première destination : Muspellsheim, dans le système Pelé, une boule de lave éruptive et de gaz mortels ; un enfer, littéralement. D'autant que les gouverneurs de la colonie ont depuis quelque temps la fâcheuse habitude de se faire assassiner. Et les factions indépendantistes, non contentes de s'entretuer, commencent à poser de sérieux problèmes...Deuxième destination : Favor et Dunaskite, deux planètes jumelles reliées par un tube artificiel, l'une des dix merveilles de l'univers, qui permet la production de l'ambrozia ; une plante très recherchée, source de richesse. Mais voilà que des attentats se succèdent et que le spectre d'une guerre ouverte menace de bouleverser ce précaire équilibre...

    Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque paraît son premier texte dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Cinquante ouvrages plus tard, quatre Grands Prix de l'Imaginaire et autant de Prix Rosny aîné en poche, il est l'une des figures de proue de la science-fiction française.

  • Nemrod

    Olivier Bérenval

    L'humanité s'est depuis longtemps dispersée dans les étoiles et un gigantesque empire galactique rassemble le peuple des hommes.
    Mais un jour, un monde reculé est anéanti par une puissance inconnue, un mystérieux Adversaire qui pourrait bien précipiter l'humanité vers son crépuscule. À l'aube de ce cataclysme, Tjasse est sur le point de tout perdre, Czar Santo, truculent détective de la cité orbitale est contacté par un puissant client et Giana Miracle, soldate des Forces de la Communauté, est chargée de mater une révolte populaire.
    À priori, rien ne les rassemble.
    Pourtant, leurs destins vont inexorablement s'entremêler à celui de l'humanité tout entière, cette humanité née sur la Terre originelle, dont les chants et les poèmes résonnent encore et forgent la légende des siècles.
    Amoureux de l'Afrique et des voyages en général, Olivier Bérenval a travaillé dans l'aide internationale au développement et la finance.
    Ianos, son premier roman remarqué est l'aboutissement de son expérience professionnelle particulièrement riche et d'une réflexion poussée sur les futurs possibles de notre monde.
    Il rend hommage à ses auteurs de prédilection : Wilson, Baxter, Silverberg, Heinlein, mais il crée surtout une nouvelle voie dans le panorama de la SF francophone.

  • L'Interdépendance T.3 ; la dernière emperox Nouv.

    Cette fois, c'est la fin. Les courants du Flux, qui relient les systèmes stellaires de l'Interdépendance, s'effondrent les uns après les autres. Il n'est plus question de douter de la réalité du problème, aussi les riches et les puissants se trouvent-ils contraints de changer leur fusil d'épaule : au lieu de se réfugier dans le déni, ils font feu de tout bois pour sauver ce qui peut l'être et se réfugier au Bout, la seule planète habitable de l'empire, en abandonnant le bas peuple à une mort lente dans ses stations artificielles.
    Le premier roman de « L'Interdépendance », L'Effondrement de l'empire, a reçu en 2018 le prix Locus de meilleur roman de science-fiction et a été finaliste du prix Hugo.

  • Dans l'espace, seuls leurs chants résonnent.

    Les cybersquales sont des vaisseaux de transport vivant utilisés depuis des siècles. Leur nombre pourtant décroit et leur captivité ne permet pas une reproduction efficace. En cause, un collier cybernétique emprisonnant leurs consciences. Mais l'âme des Fenjicks demeure et le chant de la liberté va résonner de nouveau dans la galaxie.
    Entre cyberparasites et créatures exotiques, Le chant des Fenjicks est un roman chorale où chaque protagoniste est le maillon d'une révolution qui les dépasse. Luce Basseterre compose une mélodie silencieuse, violente et douce à la fois, qui vous emportera dans des contrées insoupçonnées.
    Née en 1957 à Toulon, Luce Basseterre a grandi au Canada. Marquée par Star Trek et sa science-fiction positive, l'autrice s'est consacrée à l'écriture sur le tard et malgré une prédilection pour le Space Opera, elle n'hésite pas à s'aventurer à la limite des genres.
    Son précédent roman, La Débusqueuse de mondes a été salué par la critique et a bénéficié d'une sortie chez Livre de poche en 2019.

empty