• Votre vie est nulle et vous n'êtes même pas sûr d'exister ? Ce livre est fait pour vous !
    À tous ceux qui ne sont gâtés ni par la nature ni par les aides fiscales, voici dix leçons pour enfin apprendre à faire de votre vie un triomphe de chaque instant : bien planifier votre naissance, écraser votre voisin en pleine conscience, être résilient sans souffrir, trouver en vous la volonté de vouloir, méditer, inspirer et, surtout, expirer.
    Autant d'indispensables conseils pour sourire à la vie, a fortiori si vous n'avez plus de dents.
    N'est-ce pas une excellente nouvelle ?
    Le manuel de développement personnel que Schopenhauer et Desproges auraient voulu offrir à tous leurs amis.

  • « Entre 2015 et 2017, un auteur sévissant sous le pseudonyme de Hyacinthe Léonide rédigeait sous la forme d'un abécédaire un ensemble de propositions présentant toutes les bonnes raisons de refuser l'accueil des migrants. L'homme s'est donné la mort après avoir achevé son ouvrage et exigé qu'il me soit transmis, sachant que mes écrits me situent pourtant du côté de la gauche bien-pensante sentimentalo-bobo.Hyacinthe Léonide n'est plus, mais son esprit hante la France et l'Europe, comme un mauvais génie qui sème la peur de l'étranger bien au-delà des partis xénophobes - à travers la sainte trinité Migrant-Musulman-Islamiste, et ses très diverses déclinaisons. »
    Dans cet abécédaire parodique, à la fois drôle et glaçant, Yves Cusset traque allègrement nos peurs enfouies et nos fantasmes. Il s'appuie pour cela sur les propos très réels de nombreuses personnalités publiques, dont l'écho dépasse les limites de la droite anti-migrants - dans l'espoir qu'un rire salvateur, jaune ou de toute autre couleur, nous permettra de les exorciser.
    Yves Cusset, ancien élève de l'École normale supérieure, est à la fois comédien et philosophe. Il a écrit de nombreux spectacles et ouvrages d'humour philosophique, en même temps que des essais de philosophie politique, en particulier autour de la question de l'accueil. Dernièresparutions : Réflexion sur l'accueil et le droit d'asile (François Bourin, 2016) ; Rire - Tractatus philo-comicus (Flammarion, 2016).

  • Philosopher, c'est à apprendre à rire - à moins que ce ne soit l'inverse... Pourquoi, en effet, faudrait-il, à l'instar de Montaigne, « apprendre à mourir » quand rire peut procurer un art de vivre autrement plus joyeux ? Et si le rire avait quelque chose à apprendre à la philosophie ? Rire, une authentique sagesse, mais plus gaie que celle que nous prescrivent d'ordinaire les philosophes. Ils sont d'ailleurs peu nombreux à s'être penchés sur la question, à l'exception notoire de l'inusable Bergson. Pourtant, rire et réflexion ne sont pas antithétiques ! L'auteur, philosophe et humoriste, le démontre avec brio : de l'humour à l'ironie, de l'allégresse à l'hilarité, il examine toutes les facettes du rire, sans jamais oublier de rire. Les philosophes seraient des comiques qui s'ignorent - et que nous-mêmes ignorerions... De Démocrite, et son rire universel, à Schopenhauer, et son pessimisme radical, la pensée philosophique révèle ici tout son potentiel comique.

  • C´est en faisant référence à sa crise supposée que l´on aborde le plus souvent, en France, la question du lien social.  Les bouleversements que traversent les sociétés européennes du XIXe siècle sont l´occasion de réfléchir aux fondements d´un lien individu/société qui, aujourd´hui, ne va plus de soi.  Après avoir présenté les apports les plus récents de la sociologie des réseaux et des réflexions en termes de capital social, l´ouvrage dresse un tableau nuancé de la réalité française. Le lien social moderne, parce qu´il est fondamentalement de plus en plus électif, est aussi plus fragile. Il est sans doute moins mis en danger par les transformations qui touchent la sphère privée que par les problèmes de cohabitation, notamment dans les espaces publics, qui s´imposent à chacun. Cette 2e édition a été mise à jour avec les données les plus récentes.  Pierre-Yves Cusset est agrégé de sciences économiques et sociales.

empty