• Après avoir raconté ses Souvenirs de casernes dans un premier ouvrage, Yves Bonnard présente son second témoignage aux Editions du Panthéon. Dans Abus de tutelle, l'auteur revient sur ses démêlés avec l'administration de tutelle, régime également appelé "la Sauvegarde de la justice". Après vingt ans de curatelle, Yves Bonnard a retrouvé ses droits et peut désormais s'exprimer librement dans une tribune. Il livre alors un récit sensible dont le but est d'informer, et de prouver qu'il est possible de retrouver son autonomie pleine et entière. Pour l'auteur, il a fallu garder confiance en lui et ne jamais cesser d'espérer. Avec cette histoire vécue, et une écriture très réaliste, Yves Bonnard définit précisément ce statut à ne pas confondre avec la tutelle. Il interpelle à la fois ceux pour lesquels cette situation est inconnue, les pouvoirs publics et les personnes qui en souffrent.

  • Au travers d'une écriture très réaliste, Yves Bonnard définit avec précision ses douleurs d'enfance aux côtés d'un père tyrannique. Il dédie ce témoignage aux âmes meurtries et leur souffle la pensée de l'espoir.

  • Le c.a.t.

    Yves Bonnard

    Dans ce petit recueil composite, Yves Bonnard revient sur son quotidien et son passé, qu'il met en forme de façon mélodieuse à la façon d'une poésie chantée. Ce sont vingt ans de sa vie passés dans un C.A.T., un Centre d'Aide par le Travail, qui se dévoilent : ses relations avec ses collègues et ses supérieurs, les missions qui lui sont confiées, les injustices, mais aussi ses rêves d'évasion et de paix.

empty