• Henry Darger est né en 1892 à Chicago. Il y meurt en 1973, après avoir mené une vie discrète et secrète.
    Ses logeurs, en vidant son appartement, découvrent qu'il a écrit des romans de dizaines de milliers de pages, illustrés de nombreuses aquarelles, naïves et énigmatiques, qui vont bientôt devenir les oeuvres d'art naïf les plus célèbres de l'histoire de l'art.
    Xavier Mauméjean reconstitue, pour la première fois, la vie de ce personnage hors norme, mystérieux et d'une puissance imaginative inégalée, qui a crée un des mondes de fiction les plus vastes et étranges qui soient.
    Xavier Mauméjean enseigne la philosophie à Valenciennes. Il est l'auteur de nombreux romans et essais.

  • Dire que le personnage de Sherlock Holmes a influencé le récit policier relève de la vérité simple. Il impose le modèle du détective logicien. Même sous forme de relectures postmodernes, nous n'en avons toujours pas fini. Comme figure, il est tout simplement une icône aux attributs immédiatement reconnaissables : deerstalker, pipe et macfarlane, dont l'origine importe peu, qu'il s'agisse d'Arthur Conan Doyle, du dessinateur Sidney Paget ou de l'acteur William Gillette, tant il est vrai que l'on ne prête qu'aux riches. Mais l'importance du détective l'a conduit à s'exporter vers d'autres aires littéraires. L'objectif de cet ouvrage est d'analyser l'influence de Sherlock Holmes sur les différents genres de l'imaginaire : fantastique, science-fiction et fantasy.

    Xavier Mauméjean est un écrivain français. Diplômé en philosophie et science des religions, fan de Sherlock Holmes, il compte parmi les membres du Club des Mendiants Amateurs de Madrid réunissant les passionnés du héros d'A. Conan Doyle. On lui doit notamment "Les Mémoires de l'Homme-éléphant" (Prix Gérardmer du meilleur roman fantastique, 2000), "La Vénus Anatomique" (Prix Rosny aîné, 2005) et "Bloodsilver" avec Johan Héliot (Grand Prix de l'Imaginaire, 2008).

  • Rosée de feu

    Xavier Mauméjean

    1944. Face à l´avancée des forces américaines dans le Pacifique, le haut-commandement de la Marine impériale japonaise applique une tactique de la dernière chance : engager ses pilotes de dragons dans des attaques suicide. Très vite, un autre feu du ciel s´abat sur le Soleil Levant. Les superforteresses B-29 lâchent sur les grandes villes des bombes au napalm. Seuls de rares pilotes se révèlent assez courageux ou fous pour les affronter sur leurs dragons de combat... Trois destinées sont balayées par le souffle de la guerre. Hideo, petit garçon qui vit de l´intérieur la souffrance du Japon. Tatsuo, son grand frère, étudiant recruté dans une escadrille suicide. Enfin le capitaine Obayashi, maître archer qui impose la « stratégie de la mort assurée ».

  • Sigmund Freud, le maître de la psychanalyse et Harry Houdini, le roi de l'escapologie, enquêtent à New York, au temps des gangs, des premiers gratte-ciels et des milliardaires de légende.
    New York 1909. Pour enquêter sur la disparition de son fils Stuart, le milliardaire Vandergraaf recrute un duo surprenant : Sigmund Freud, le médecin et Harry Houdini, l'illusionniste. L'un prétend explorer les méandres de l'esprit. L'autre affirme pouvoir s'échapper des lieux les plus hermétiquement clos.
    Ils disposent d'un seul indice : un conteneur scellé, sur les docks. C'est le temps des premiers gratte-ciel, des puissantes familles et des gangs. Au fil d'un jeu de pistes ébouriffant, où le portrait d'une femme joue un rôle décisif, Freud et Houdini affrontent les sommets aussi bien que les bas-fonds new-yorkais.

  • Kafka a paris

    Xavier Mauméjean

    Septembre 1911, Franz Kafka et Max Brod débarquent à Paris. Les deux jeunes écrivains, encore débutants, laissent derrière eux leurs fastidieux emplois de bureau, sans compter, pour Franz, une famille étouffante. Voilà ce que l'on sait de source sûre. Autrement dit : rien concernant ce qui leur advint dans la capitale. Heureusement, Xavier Mauméjean, la plume alerte, poursuit leur voyage. Voici nos deux Praguois découvrant la gouaille des prostituées, les cabocheurs des Halles, les labyrinthes du Bon Marché, les coulisses du métro, les cabarets louches, le ratodrome de Neuilly... Ils croisent même un certain Apollinaire suspecté d'avoir volé la Joconde.
    Franz et Max prennent la vie à bras le corps, souvent pour rire, parfois en mourant de peur ou roués de coups. Mais l'époque est belle.

  • Lilliputia

    Xavier Mauméjean

    Bonnes gens, bienvenue à Dreamland ! Érigé sur l'île de Coney Island au début du xxe siècle, ce parc d'attractions d'un nouveau genre abrite en son sein le plus phénoménal des divertissements : Lilliputia, la Cité des Nains, qui accueille pour votre plus grand bonheur trois cents petites personnes venues du monde entier. Construite sur le modèle du Nuremberg du xve siècle, mais en réduction, cette exemplaire cité possède un parlement, un théâtre, des bas-fonds et même une compagnie de pompiers qui va jusqu'à déclencher ses propres feux pour divertir les visiteurs du parc !
    Venez écouter l'histoire édifiante d'Elcana, ce courageux jeune homme de petite taille conduit depuis son Europe de l'Est natale jusqu'à Lilliputia. Là, il comprendra bien vite qu'il lui revient de libérer ses semblables de la servitude dans laquelle on les a placés, pour leur « apporter le feu ». Avec l'aide de la monstrueuse parade des Freaks, il mènera la révolte contre son propre Zeus - le mystérieux et richissime démiurge, propriétaire de Dreamland - et conduira Lilliputia jusqu'à l'embrasement final.

    Quand la tragédie grecque rencontre la mythologie américaine naissante, celle du Gangs of New York de Scorsese, pour une magistrale réinvention de la figure de Prométhée, c'est un feu d'artifice(s) littéraire d'une hauteur inversement proportionnelle à celle des protagonistes de Lilliputia qui se déploie sous nos yeux. Gentes dames, joyeux messieurs, bienvenue à Dreamland pour le plus grand des minuscules spectacles !


  • - 585 av. J.-C.

    Sarban n'est qu'un enfant lorsqu'il quitte la ferme familiale pour rejoindre l'immense cité de Babylone. Il y entame son noviciat dans le fameux ordre des accusateurs, chargé de faire respecter la loi.
    Quinze ans plus tard, devenu un membre estimé et redouté de cet ordre, Sarban va être confronté à la plus extraordinaire enquête de sa carrière.
    De funestes présages annoncent l'épuisement des dieux. Les hommes doivent verser leur sang. Alors le temps et la loi suspendent leur cours et, les habitants de Babylone s'enfoncent dans la folie.
    Le chaos s'installe dans la mère de toutes les villes. Crimes, viols, pillages... tout devient permis. Dans la fureur générale, Sarban est témoin d'un meurtre étrange qui semble avoir été commandité avant l'irruption de ces temps troublés...
    Des Jardins suspendus à la tour de Babel, malgré la haine des hommes et la colère des dieux, l'accusateur décide de mener l'enquête. Pour le pire.

  • Après plusieurs mois de préparatifs, le premier numéro dévoile donc la formule de Angle Mort : quatre nouvelles d'auteurs francophones ou étrangers disponibles gratuitement à raison d'un texte toutes les trois semaines, ou accessibles tous les quatre immédiatement avec quelques bonus (interview de chaque auteur) pour la modique somme de €2.99 (une combinaison qui n'est pas sans rappeler celle de la revue américaine Lightspeed Magazine). Une formule double qui a pour but d'amplifier la visibilité auprès d'un large public tout en récompensant les fans les plus fidèles de leur soutien. Elle rejoint d'autres canaux qui, nous l'espérons, nous permettront à terme de rémunérer nos auteurs et traducteurs.

    "Ao", une fiction courte mi-poétique, mi-prophétique de Laurent Kloetzer, "Coeur flétri", une nouvelle de fantasy aztèque d'Aliette de Bodard, "Lenny Bruce, comique galactique", un hommage potache déguisé en comédie galactique de Xavier Mauméjean, et "Deuxième personne du singulier", un texte de hard SF de Daryl Gregory, vertigineux bijou gravitant autour des neurosciences.

    Deux auteurs francophones, deux anglophones (bien qu'Aliette soit française, elle écrit en anglais) qui donnent un aperçu de la politique éditoriale de Angle Mort : le soutien aux auteurs francophones (débutants ou confirmés), et l'exploration d'une nouvelle vague d'auteurs anglo-saxons peu ou pas encore publiés en français. Cette sélection démontre aussi par l'exemple le large spectre de genres concernés, et une politique qui fait primer la qualité et l'originalité sur les étiquettes.

    Angle Mort se lance donc avec la casquette de défricheur d'un espace (la publication de nouvelles en ligne) encore mal cartographié, mais avec l'envie d'y croiser d'autres explorateurs, des animaux sauvages et des paysages grandioses. Bref, de s'aventurer.

  • American gothic

    Xavier Maumejean

    "Hollywood vit les heures troubles du maccarthysme. Les enquêtes s'entrecroisent autour d'un mystérieux auteur de contes et légendes urbaines dont le succès populaire est immense. Xavier Mauméjean tire de ce patchwork policier une évocation généreuse et vertigineuse des États-Unis à la conquête de l'imaginaire mondial.

    Jack L. Warner, le puissant patron de la Warner Bros veut damer le pion à son rival Disney. Il décide d'adapter pour le grand écran Ma Mère l'Oie, un recueil de contes, contines, anecdotes et légendes urbaines dont les Américains raffolent, plus populaire que Moby Dick ou Le magicien d'Oz. Mais nous sommes en 1953, à l'heure de la guerre de Corée et de la « chasse aux sorcières », menée par le sénateur McCarthy. Warner ordonne qu'on enquête sur l'auteur de Ma Mère l'Oie, un certain Daryl Leyland. La mission est confiée à l'un des obscurs scénaristes qui attendent leur heure dans les coulisses d'Hollywood : Jack Sawyer. À lui de « nettoyer » la biographie de Leyland, rectifiant tout ce qui heurterait le conformisme moral et politique.
    Ainsi s'ouvre le dossier Leyland. Par recoupements, l'enquête croise témoignages, fiches, rapports, chansons, poèmes, saynètes... American Gothic voyage à travers les États-Unis et son histoire à la recherche de ce gamin de Chicago et du dessinateur Van Doren, tous deux, initiateurs d'un imaginaire brut.
    Xavier Mauméjean fait revivre la prodigieuse inventivité d'une jeune nation se forgeant sa propre mythologie. Mais ce monde merveilleux de l'enfance toute-puissante et de la naïveté géante révèle aussi la part sombre du rêve américain. « Si tu ris, tu es un homme » enseigne Ma Mère l'Oie. Si tu souffres, reste optimiste. Mais le Nouveau Monde n'a-t'il pas perdu son innocence ?"

  • Juan est un petit garçon dans l'Espagne des années 1970.
    Sa particularité : il voit le futur. Et ça le rend triste au-delà de ce que l'on peut imaginer.
    Un récit brillant écrit à quatre mains.

  • " - Vous êtes en train de me dire que j´ai inventé Richard ?
    - Quelque part, c´est vous.
    - Attendez, professeur, il n´y a aucune raison d´insinuer que je sois parano ou schizo...
    - La folie est ordinaire. Bien souvent, nous pouvons la soigner. Mais si Richard est réel, personne ne peut rien pour vous." David pensait s´être débarrassé de Richard, son ami d´enfance. Il avait tort. Richard revient et ne le lâche plus. Son emprise est trop forte, David doit mettre un terme à cette relation malsaine. Nous voilà plongés dans un monde où la réalité n´a plus de sens. L´enfer ne fait que commencer...

  • " La princesse s´avança, le regard fixé sur le buste de Kali-Gorgone. La déesse ouvrait la bouche, un trou noir qui donnait sur le néant. Roxane sortit de sa transe et plongea son bras dans la bouche de la déesse. Elle en tira un cobra. Elle le jeta aux pieds du Vénérable qui accueillit son geste sans broncher.
    - Tu m´as convaincu, affirma l´ancien. Ordonne et nous t´obéirons.

    - 333 avant notre ère, Alexandre le Grand fonde son empire.
    Deux mille ans plus tard, l´héritage du Conquérant s´étend de l´Angleterre à l´Inde. La civilisation gréco-indienne repose sur la religion, l´armée et l´esclavage. La belle Roxane, fille du souverain qui vient d´être assassiné, réclame le trône pour mettre fin aux inégalités. Avec l´aide du capitaine Drake, espion et aventurier, la princesse va rassembler une poignée de fidèles prêts à tout pour que règne la liberté.
    La civilisation ne doit pas reposer sur l´esclavage : elle s´en fait le serment.

  • Sherlock Holmes est une des plus grandes figures de la culture populaire et son seul nom est synonyme de mystère policier, de brouillard londonien et de crimes énigmatiques. Depuis 1887, Sherlock Holmes est le détective privé par excellence.
    Devenu très

  • Les petites cellules grises les plus redoutables d'Europe, et certainement la moustache la plus fameuse du monde. D'origine belge, le détective privé Hercule Poirot fut créé par une très grande dame du crime, Agatha Christie, et s'impose encore aujourd'hui comme la figure d'enquêteur la plus célèbre après Sherlock Holmes. Sur fond d'Angleterre années 1930, d'Art Déco et de tourisme exotique, Hercule Poirot déjoue avec maestria les petites mécaniques criminelles les plus subtiles.
    C'est cette vie que nous avons voulu faire redécouvrir, sous la forme d'une véritable biographie. Depuis sa naissance en 1864 jusqu'à sa disparition en septembre 1960, une vie de légende, où se croisent également les figures d'Agatha Christie, Lord Peter, Albert Campion ou miss Marple. L'entre-deux-guerres et au-delà : Hercule Poirot, toute une existence.

empty