• What do you want to do ?
    New mailCopy

    Goûter son âge, danser, reconnaître sa part d'ombre, rire (surtout de soi), cultiver l'amitié véritable, dompter les écrans, héberger des insectes, mieux connaître pour mieux aimer...
    Voici quelques-uns des voyages intérieurs auxquels nous invite Tugdual Derville.
    Sur chaque sujet, il nous offre une réflexion savoureuse et originale qui nous convie à un changement de regard en profondeur. Il nous prescrit ensuite une action concrète afin d'initier un changement de cap. De petits pas en petits pas, c'est une véritable conversion que ce livre nous propose : pour une vie plus large, plus belle, plus humaine, en lien avec nos proches et toute la Création.

    Des pages qui font du bien au coeur, au corps, à l'intelligence et à l'âme. Bonne dégustation !

  • Accueillir la rencontre imprévue, suivre (un peu) la mode, opter pourle débat bienveillant, apprendre à s'ennuyer, récuser l'étiquette, écouter, réparer, s'émerveiller... voici quelques-unes des aventures dans lesquelles nous entraîne Tugdual Derville.
    À chaque fois, avec humour et finesse, l'auteur part d'un constat et invite chacun à une petite introspection. Puis il suggère de poser un geste dans notre quotidien, une démarche concrète et souvent originale, pour faire avancer en nous et autour de nous la révolution de l'écologie humaine. Une vraie leçon de simplicité et d'espérance pour nous rendre plus humains et nous faire goûter au bonheur de vivre.

  • Le grand défenseur de la vie Tugdual Derville nous raconte comment la rencontre d'un enfant handicapé a changé sa vie et l'a amené à fonder l'association "À bras ouverts."

  • Délégué général de l'association Alliance VITA, personnalité influente du monde associatif, Tugdual Derville développe ici un concept innovant - défendu par le pape François - dont il est en France l'un des initiateurs : l'écologie humaine. L'avenir de l'homme est la grande question de notre temps. Fragilisée par cinquante ans de déconstruction libertaire, l'humanité va-t-elle s'engouffrer dans la promesse du transhumanisme, de l'homme sans limite, unisexe, invulnérable et immortel ? C'est le nouveau fantasme totalitaire. Le défi du millénaire. Pour Tugdual Derville, il est temps pour l'homme de préserver sa liberté d'une dissolution dans l'absolutisme technologique, la vacuité consumériste et le déni de ses repères culturels et naturels. La solution ? L'écologie humaine, qui propose de revenir au réel - celui d'un homme fragile, sexué, enraciné corps et âme - et considère " tout l'homme et tous les hommes " comme critère de chaque décision. Encouragée par le pape François, ardente en France, cette révolution silencieuse est en marche, qui invite chacun à se relier aux autres pour " veiller au bien ".

empty