• Plus de 120 cartes et infographies pour comprendre les défis de la Chine et comment le pays continue de bousculer les équilibres mondiaux.
    - Une culture millénaire face à la mondialisation.
    - Le territoire chinois, déjà au coeur des échanges internationaux, s'ouvre encore grâce à la nouvelle route de la Soie.
    - Investissements, dynamisme de la diaspora, innovation : les incontournables outils du rayonnement de la Chine.
    - Fin de l'enfant unique, augmentation du pouvoir d'achat : de profonds bouleversements sociaux.
    Cette quatrième édition présente des documents entièrement actualisés sur l'économie intérieure, le tourisme ou les investissements. Un ouvrage indispensable pour découvrir comment la Chine continue de s'imposer au monde.

  • Quelle place la culture du pays étudié prend-elle dans les recherches géographiques ? Quel dialogue entretient la géographie avec les autres disciplines en sciences sociales (avec l'histoire, l'anthropologie, etc.) ? Comment la perception de sa propre société influence le chercheur ? Quelle est la place aujourd'hui de la géographie dans le discours sur les ailleurs ?

  • Livre numérique au format ePub 3.0, optimisé pour une lecture sur le logiciel iBooks d'Apple.

    Plus de 70 cartes et 30 photos en couleurs pour offrir un regard neuf sur Paris, mégapole prestigieuse, complexe et fascinante.
    Première destination pour les touristes du monde entier, Paris est-elle devenue une ville-musée ?
    Carrefour des réseaux nationaux et internationaux, une capitale qui demeure innovante et compétitive.
    Le grand Paris métropolitain, une nécessité pour se maintenir dans le concert des villes mondiales.

    Du coeur de Paris à ses extensions tentaculaires, cet atlas propose un portrait vivant, précis et complet de la « plus belle ville du monde ».

    Retrouvez également l'application de vente au chapitre "La Cartothèque des Atlas" !

  • Au programme du CAPES et de l'agrégation. Ce livre analyse les aspects de la réalité chinoise indispensables pour en comprendre le développement contemporain, en repérer les structures sociales et spatiales, en identifier les permanences historiques et culturelles. Il laisse le plus souvent la parole aux faits singuliers qui permettent d'apprécier la complexité et les contradictions révélatrices d'une société en profonde mutation.

  • En Asie, le grand hôtel est directement lié au voyageur étranger. Il correspond à un temps non seulement de modernisation urbaine mais aussi d'ouverture et de relation avec les Occidentaux. C'est donc un lieu de rapport de forces économiques, d'importation de techniques modernes et de comportements nouveaux, un lieu enfin de confrontation culturelle. Objet urbain importé de l'Occident, le grand hôtel s'impose néanmoins comme marqueur des sociétés urbaines asiatiques. Il invite ainsi à reconsidérer les oppositions classiques entre la tradition et la modernité, l'identité asiatique et l'occidentalisation. Différentes générations de grands hôtels coexistent aujourd'hui dans les métropoles développées d'Asie que sont Tôkyô, Séoul, Hong Kong, Shanghai ou Pékin. Nombreux sont leurs atouts pour attirer les clients locaux et étrangers : ils s'appuient sur l'évocation de temps magnifiés et révolus, ou au contraire sur la modernité et le renouveau qu'ils incarnent ; ou bien ils jouent de leur double identité occidentale et asiatique ; enfin, ils offrent des services spécifiques (bar de nuit, salle d'exposition, centre de conférence...). Deux démarches sont ici suivies : une comparaison de l'usage asiatique du grand hôtel - et de ses temporalités - avec celui en Europe et en Amérique du Nord ; puis, l'analyse des modèles urbains venus d'Occident non pas sous l'angle de la seule importation mais aussi sous celui d'une histoire proprement asiatique de l'occidentalisation. À partir d'un objet singulier, cet ouvrage propose une interrogation sur la ville dans ses dimensions spatiale, sociale et de représentation. Il porte en particulier sur les sociabilités urbaines en Asie aujourd'hui, et il est issu d'une réflexion commune entre architectes, historiens et géographes, tous spécialistes de l'Asie orientale.

  • L'objectif de cet ouvrage est d'appréhender les lieux du développement économique et social à différentes échelles, en partant du plus local, au national, grand régional, jusqu'à une vision d'ensemble du monde d'aujourd'hui. Il a pour but d'aborder le développement par les processus, à partir desquels une nouvelle lecture de la régionalisation du globe est possible. Inverser le regard, penser autrement la globalisation en regardant les Nords depuis les Suds, telle est l'ambition de la géographie du développement.
    Après l'analyse des héritages dans les mots, les voies, les trajectoires étatiques et les explosions démographiques du monde en développement, l'ouvrage aborde les grandes dynamiques à l'oeuvre actuellement dans le cadre de la mondialisation. Il propose enfin une lecture régionale des Suds en termes de nouveaux pôles de puissance, de lieux d'accroche et de laissés-pour-compte.
    Avec une cartographie originale et des étude de cas sous formes d'encadrés.

  • La génération d'enseignants-chercheurs et de chercheurs formée dans les années 1960 a permis le tournant d'une école française de géographie tropicale à une géographie du développement, renouvelée ensuite par les défis de la mondialisation et des urgences sociales, géopolitiques et environnementales contemporaines. Cet ouvrage est consacré à ces temps forts et aux questions actuelles de la géographie du développement qui en découlent. La carrière de Jean-Louis Chaléard, auquel ce livre est dédié, a traversé et ponctué ces différentes périodes.

  • Les métropoles d'Asie s'imposent dans l'espace mondial par leur nombre et leur poids. Incarnation de la montée en puissance économique et géopolitique de la région, elles sont devenues des pôles de création majeurs. Les chercheurs réunis ici analysent toutes les facettes de cette explosion urbaine qui bouleverse les trames historiques, en mettant en oeuvre aussi bien des modèles internationaux importés, dans les formes du bâti et les structures urbaines, que des traductions inédites et asiatiques. Sociologues, historiens, géographes identifient les transformations à l'oeuvre, exposent les actions de marketing urbain toujours plus sophistiquées qui les portent, et révèlent les articulations complexes entre acteurs publics et privés de plus en plus éloignées des politiques traditionnelles. Ils dévoilent aussi comment des constructions inédites, issues de ces recompositions de la demande, modifient radicalement les usages de la ville tout en suscitant, pour la première fois, des réactions de défense et de préservation des secteurs anciens. Car l'enjeu est de taille : l'Asie, en réaménageant toutes les représentations et pratiques citadines, semble inventer une nouvelle modernité mondiale. Pluridisciplinaire, cet ouvrage unique aborde toutes les échelles de la ville, de l'habitat à la rue, aux diverses formes de quartiers jusqu'à l'ensemble des agglomérations, et présente des contributions sur la Chine, le Japon et l'Asie du Sud-Est, selon cinq champs principaux : les identités et reconfigurations des héritages dans la ville ; les politiques publiques et les recompositions des territoires urbains ; les espaces collectifs et les pratiques de la ville ; les modèles de l'habiter ; et les nouvelles échelles de la ville.

empty