Religion & Esotérisme

  • Qui ne porte pas en lui ses blessures d'enfant ? Le grand maître du bouddhisme nous guide pas à pas pour apaiser la colère, la peur, la tristesse qui hantent encore nos vies d'adulte, et les transformer en une force de réconciliation et de compassion.

  • Voir

    Thich Nhat Hanh

    • Plon
    • 9 Juillet 2020

    Dépasser les illusions liées à la perception pour s'ouvrir au monde.
    Là où il y a perception, il y a illusion. Tant que nous ne regardons pas la réalité en profondeur pour y découvrir sa nature véritable d'impermanence et d'interconnexion, nous serons dupés par les formes et les notions. Quand nous transcendons les formes, les concepts, les mots et les idées, nous ouvrons la porte de la non-forme.
    C'est elle qui nous apprendra à regarder au plus profond de nous, au delà de notre impulsivité et de nos pensées fugaces pour enfin découvrir le véritable sens de nos vies.
    Et si on se recentrait sur l'essentiel? Après le succès de
    Prendre soin de l'enfant intérieur,Thich Nhath Hanh nous revient avec la série
    Vivre en pleine conscience, des petits guides inspirants et joliment illustrés pour apprendre à vivre pleinement chaque moment de notre existence et améliorer notre qualité d'être au quotidien.
    Ouvrage illustré par l'artiste californien Jason DeAntonis.

  • Combattre

    Thich Nhat Hanh

    • Plon
    • 9 Juillet 2020

    Apporter amour et compassion dans les situations conflictuelles
    Jamais dans l'histoire de l'humanité n'avons-nous eu autant de moyens de communication : télévision, radio, téléphone, e-mail, Internet... Pourtant, nous sommes comme des îlots séparés les uns des autres, avec peu de communication réelle entre nous. Quand nous ne pouvons pas communiquer, nous souffrons, et nous déversons nos souffrances sur les autres or, nous pouvons trouver des moyens de rouvrir les portes de la communication.
    Quand quelqu'un prononce des paroles malveillantes à votre égard, vous pouvez avoir envie de riposter sur-le-champ. C'est là que commence le combat. Cette habitude à réagir ainsi crée un circuit neuronal éculé dans votre cerveau. Quand vous utilisez encore et encore une même voie neuronale, elle se transforme en habitude. Très souvent, cette voie mène à la colère, à la peur ou à l'avidité. Il suffit d'une milliseconde pour arriver à nouveau à la même destination que la fois précédente : à la colère et au désir de punir la personne qui a osé vous faire souffrir.
    L'esprit et le cerveau sont malléables. Vous pouvez modifier votre esprit, votre cerveau, et votre façon de penser et de ressentir. Avec de la pratique, vous pouvez même créer de nouvelles voies neuronales qui mèneront à la compréhension, à la compassion, à l'amour et au pardon.

  • Moine bouddhiste vietnamien de tradition zen, inlassable défenseur de la Paix, Thich Nhat Hanh a enseigné à la Sorbonne et à l'université de Columbia. Voici, regroupés en un seul volume, ses commentaires de deux sutras historiques du Bouddha. Le premier concerne les techniques de respiration consciente qui permettent de métamorphoser notre rythme de vie et d'apaiser notre corps tout entier. Le second nous apprend à vivre pleinement le moment présent : notre rendezvous avec la vie se situe en effet ici et maintenant, loin des mille pensées qui agitent sans trêve notre mental.
    Un enseignement simple et bénéfique au quotidien, basé sur une philosophie traditionnelle que Thich Nhat Hanh, l'auteur de La Vision profonde, éclaire de ses commentaires pénétrants.

  • Bien que nous n'en soyons pas toujours conscients, nous désirons presque tous avoir du pouvoir, pensant que cela nous permettrait de maîtriser notre vie, d'obtenir bonheur et liberté. Aux yeux de notre société moderne, pouvoir est synonyme de santé, réussite professionnelle, gloire, prospérité, puissance militaire et grandeur politique.
    Dans cet ouvrage, l'auteur nous propose une autre définition du pouvoir. Selon lui, toute personne capable d'être heureuse dans l'Instant Présent, sans succomber aux dépendances, à la peur, au désespoir, à la discrimination, à la colère et à l'ignorance, possède le pouvoir véritable. Ce pouvoir-là est vrai, il n'est pas fondé sur l'avoir mais sur l'être.

  • Dans ce livre, le maître zen Thich Nhat Hanh explique comment trouver la véritable sécurité à une époque où règne la terreur. Avec une sagesse toute simple, il montre comment nous pouvons transformer et éradiquer le terrorisme par la pratique de la compassion, de l'écoute profonde et de la communication en pleine conscience. Ce livre offre des enseignements essentiels pour guérir les incompréhensions qui nous divisent. Avec l'empathie et la sagesse qui le caractérisent, Thich Nhat Hanh aborde des questions profondes : comment créer un sentiment de sécurité au niveau national et individuel tout en faisant preuve de véritable compassion. Ce livre sera inestimable pour tous ceux qui se sont demandé un jour comment faire face à la colère ou au désir de vengeance.

  • Et maintenant, je vois tisse une méditation entre poèmes et enseignements autour du temps, de l'amour et du bonheur, établissant « un pont d'amitié entre la spiritualité et la poésie », comme l'écrivait le poète Tr V .
    Deux voix différentes s'y élèvent : celle de la poésie et celle claire et directe du maître Zen qui nous invite à ouvrir nos coeurs, à saisir le moment et toucher le présent.
    Thích Nh t H nh, dans une introduction autobiographique, raconte ses années au Vietnam de 1949 à son exil en 1966, et nous montre que la poésie peut être à la fois le chant d'une vision profonde et la voix éloquente du changement. Puis, s'appuyant sur le plus célèbre poème épique du Vietnam, Le Conte de Ki u, ainsi que sur des maîtres Zen renommés et sa propre poésie, il illustre combien il est important de revenir au présent pour cultiver la joie, prendre soin de la souffrance et générer la compréhension, l'amour, la compassion et la vision profonde.
    S'adressant directement à nous, ce grand maître spirituel nous parle des défis de la vie moderne et nous offre des perles contemplatives illustrées de calligraphies exceptionnelles.

  • Dans la tradition bouddhiste, la méditation transforme, guérit et nous permet de restaurer la totalité de notre être. Au cours de la pratique, les entraves se défont petit à petit, les formations internes entraînant la souffrance comme l'angoisse, la haine, la colère ou le désespoir se transforment doucement. Nos relations avec les autres et avec la nature devenant plus faciles, la liberté et la joie de vivre reviennent naturellement. Les méditations guidées de cet ouvrage viennent de soutras, enseignées par le Bouddha. Elles ont été mises en pratique au Village des Pruniers et dans de nombreuses retraites conduites par Th ich Nhat Hanh au cours des années, et ont été adaptées pour répondre aux besoins du monde actuel.

  • Nous voulons tous savoir d'où nous venons et où nous allons. Et par-dessus tout, nous voulons être heureux. L'humanité a donné naissance à de nombreux artistes talentueux : musiciens, architectes... mais combien d'entre nous ont maîtrisé l'art de créer un moment de bonheur pour nous-mêmes et pour notre entourage ? Dans ce livre, Thich Nhat Hanh - l'un des plus grands maîtres spirituels de notre époque - répond à cette question en nous révélant une nouvelle façon d'accéder au bonheur. Il nous montre comment être acteur de notre vie avec curiosité, joie et sérénité. Il nous invite, en ces temps troublés, à mieux nous comprendre nous mêmes pour mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons. Un livre profond qui met en lumière toute la philosophie de Thich Nhat Hanh.

  • La sagesse est une source vivante, et non une icône à conserver dans un musée. Ainsi parle Thich Nhat Hanh, le grand maître vietnamien du bouddhisme de l'Ecole du Sud (Petit Véhicule) implanté en France. S'inspirant à la fois de la psychologie bouddhique, de l'épistémologie et de la physique contemporaine, fidèle à sa philosophie selon laquelle "ceux qui méditent doivent utiliser le langage de leur époque pour exprimer leur vision profonde", il propose ici au lecteur de parcourir les chemins qui vont de la Pleine Conscience à l'approfondissement intérieur, dans un style à la fois simple et sensible.

  • Les deux soutras (paroles de Bouddha) commentés ici par Thich Nhat Hanh ont pour point commun d'inviter le disciple à cultiver la vertu de discernement. Dans Le Soutra de la Maîtrise du Serpent, nous sommes appelés à chercher l'Éveil sans nous laisser piéger par les mots ni les concepts, à l'instar d'une personne capable d'attraper un serpent sans se faire mordre. Le Soutra du Diamant, quant à lui, nous invite à la pratique du "diamant qui coupe", afin de dissiper l'ignorance et les fausses interprétations du dharma - l'enseignement de Bouddha.
    Avec la clarté et la simplicité qu'on lui connaît, le maître vietnamien nous introduit au coeur de ces deux textes pour nous ouvrir à une "compréhension transcendante" du réel.
    />

  • Vivre sans craindre l'échec, sans appréhender la perte d'un être cher, la maladie ou le rejet, est-ce possible ? Issus de la démarche de pleine conscience, les préceptes de ce livre visent à tarir la peur profonde dont découlent toutes nos inquiétudes quotidiennes. En suivant ces conseils concrets, accessibles et porteurs de sagesse, vous apprendrez à reconnaître vos angoisses, à les dépouiller de leur pouvoir et à les transformer en sources d'apaisement, pour avancer enfin en toute sérénité. Thich Nhat Hanh nous offre ce chemin intemporel vers une vie sans peur, et ce chemin se nomme la pleine conscience. La non-peur est possible, y accéder, c'est connaître la joie ultime.

  • Après l'énorme succès de Prendre soin de l'enfant intérieur, Thich Nhat Hanh nous revient dans une série-événement en cinq tomes illustrés qui dévoile comment mettre en pratique le concept de pleine conscience au coeur des gestes les plus quotidiens. Un mode d'emploi indispensable pour tout lecteur en quête de bien-être et de sérénité. Aimer et être aimé, telle est la grande histoire de notre vie, ce qui nous rend heureux. Mais qu'est-ce qu'aimer vraiment ? Et surtout comment bien aimer ? Grâce à la pratique de la méditation en pleine conscience, Thich Nhat Hahn nous enseigne comment nourrir notre amour et ouvrir notre coeur pour atteindre un amour véritable, qui englobe tout : soi-même, les autres, la nature et le monde. " Si vous jetez une poignée de sel dans un verre d'eau, il deviendra imbuvable. Mais si vous versez le sel dans une rivière, les gens pourront continuer de puiser l'eau pour cuisiner, pour faire la vaisselle et pour boire. La rivière est immense et elle a la capacité de recevoir, d'embrasser et de transformer. Quand notre coeur est petit, notre compréhension et notre compassion sont limitées et nous souffrons. Nous ne pouvons accepter ni tolérer les autres et leurs défauts, et nous voulons absolument qu'ils changent. Mais quand notre coeur s'élargit, ces mêmes défauts ne nous font plus souffrir. Nous avons beaucoup de compréhension et de compassion et nous pouvons embrasser les autres. Nous pouvons les accepter tels qu'ils sont et c'est ainsi qu'ils ont une chance de se transformer. Il faut donc se poser cette question cruciale : comment faire pour que notre coeur s'agrandisse ? "

  • Parmi les nombreux ouvrages écrits par Thich Nhat Hanh, voici probablement celui qui représente le mieux le bouddhisme appliqué. Véritable petit guide de méditation, il est à la fois profond, facile à lire et simple à mettre en pratique. Il prouve que la pratique spirituelle est possible pour chacun d'entre nous. Nous ne pourrons plus dire : je suis trop occupé, je n'ai pas le temps de méditer. En nous déplaçant d'un lieu à l'autre, du parking au bureau, nous pouvons toujours en profiter pour marcher en pleine conscience et apprécier chacun de nos pas. Chaque pas fait en pleine conscience nous aide à relâcher les tensions dans nos sensations et apporte guérison, joie et transformation.

  • Pourquoi prier ? et à qui nous adressons-nous dans la prière ? Pourquoi certaines de nos prières sont-elles suivies d'effet et d'autres pas ? Dans ce petit manuel d'une limpide profondeur spirituelle, le maître zen Thich Nhat Hanh nous révèle, à travers sa longue expérience méditative, tous les aspects de cette mystérieuse énergie qui nous porte à prier. Dans une vision universelle et oecuménique, Thich Nhat Hanh envisage la prière comme un besoin humain fondamental, ne relevant d'aucune religion particulière, mais aussi naturel à l'homme que respirer. Et pour donner force à l'acte de prier, le maître Zen nous engage à développer nos capacités d'attention, de concentration et de pleine présence à la vie. L'énergie de la prière nous introduit à une variété de techniques spirituelles bouddhiques, mais nous offre aussi une magnifique méditation sur le Notre Père et démontre que la prière représente une pratique de gratitude accessible à tous, susceptible de nous ouvrir à l'amour et de nourrir nos vies de sérénité, de joie et de bonheur. Dans notre époque en mal de spiritualité, ce petit guide est un ami précieux.

  • Et si on se recentrait sur l'essentiel ? Après le succès de Prendre soin de l'enfant intérieur, Thich Nhat Hanh nous revient avec la série Vivre en pleine conscience, des petits guides inspirants et joliment illustrés pour apprendre à vivre pleinement chaque moment de notre existence et améliorer notre qualité d'être au quotidien. Après Manger et avant Marcher, Aimer et Se relaxer, S'asseoir est le deuxième volume de la série. Nous passons de longs moments de notre vie assis, à patienter. Par une simple attention portée à notre posture et à notre respiration, nous pouvons transformer ces moments d'attente en un éveil riche de sens. Grâce aux bases de la méditation en pleine conscience, Thich Nhat Hanh propose d'améliorer notre qualité d'être, au quotidien : " Quand vous vous asseyez, la première chose à faire est de prendre conscience de votre respiration. Prendre conscience de sa respiration est la première étape de l'attention à soi. [...] Chaque inspiration peut apporter de la joie ; chaque expiration peut apporter calme et détente. C'est une raison suffisante pour s'asseoir. Nous n'avons pas besoin de vouloir devenir plus intelligent ou nous éveiller pour nous asseoir. Nous pouvons nous asseoir simplement pour apprécier l'assise et la respiration."

  • Et si on se recentrait sur l'essentiel ? Après le succès de Prendre soin de l'enfant intérieur, Thich Nhat Hanh nous revient avec la série Vivre en pleine conscience, des petits guides inspirants et joliment illustrés pour apprendre à vivre pleinement chaque moment de notre existence et améliorer notre qualité d'être au quotidien. Manger est le premier volume de la série ; suivront S'asseoir, Marcher, Aimer et Se relaxer. À travers sa préparation, son service et sa dégustation, la nourriture fait partie intégrante de notre quotidien. Mais loin d'être seulement source de contentement physique, elle peut aussi devenir la base d'un contentement spirituel. Transformer chaque repas en une séance de méditation, c'est possible grâce aux enseignements de Thich Nhat Hanh : " Quand nous mangeons, nous sommes généralement dans nos pensées. Mais nous pouvons apprécier beaucoup plus la nourriture si nous pratiquons l'absence de pensées pendant que nous mangeons. Nous pouvons simplement être conscients de la nourriture. Parfois, nous mangeons, mais nous ne sommes pas conscients d'être en train de manger. Notre esprit n'est pas là. Quand notre esprit n'est pas présent, nous regardons mais nous ne voyons pas, nous écoutons mais nous n'entendons pas, nous mangeons mais nous ne goûtons pas la saveur de la nourriture. C'est un état d'oubli, d'absence de pleine conscience. Pour être vraiment présents, nous devons arrêter de penser. Tel est le secret de la réussite. "

  • Après l'énorme succès de Prendre soin de l'enfant intérieur, Thich Nhat Hanh nous revient dans une série-événement en cinq tomes illustrés qui dévoile comment mettre en pratique le concept de pleine conscience au coeur des gestes les plus quotidiens. Un mode d'emploi indispensable pour tout lecteur en quête de bien-être et de sérénité. Nous marchons toute la journée, pour nous rendre au travail, pour passer d'une pièce à l'autre dans notre maison. Mais combien de fois par jour sommes-nous conscients d'être en train de marcher ? Combien de fois prenons-nous le temps de sentir notre corps en mouvement, la terre ferme sous nos pieds et le bien-être que cela nous procure ? Au lieu de nous précipiter d'un point à un autre comme des somnambules, Thich Nhat Hanh nous propose, grâce à la pratique de la pleine conscience, de faire de cet acte quotidien une source de joie et d'apaisement. " Chaque fois que nous ramenons notre attention à notre souffle et à nos pas, c'est comme si nous nous réveillions. Chaque pas nous ramène dans l'ici et le maintenant. Nous pouvons toucher la Terre, voir le ciel et prendre conscience de toutes les merveilles qui sont entre les deux. À chaque pas, il existe une possibilité d'être dans la pleine conscience, la concentration et la vision profonde. "

  • La novice

    Thich Nhat Hanh

    Issue d'une famille aristocratique du Vietnam rural, Kinh Tâm était une femme d'une grande beauté et d'une intelligence supérieure. Appelée dès son jeune âge à recevoir les enseignements du Bouddha, elle fut attirée par la vie monastique. Mais par obéissance à ses parents, elle accepta de se marier. Malgré son dévouement sans faille envers son époux, Kinh Tâm persista à vouloir suivre la voie monacale : elle ressentait un appel spirituel profond. Mais le bouddhisme étant encore peu répandu au Vietnam, les monastères n'acceptaient que les hommes. Kinh Tâm prit alors une décision qui allait changer sa vie, et le destin de son pays : déguisée en homme, elle entra comme novice dans un monastère... Maître Zen de renommée internationale, Thich Nhat Hanh transforme ici une légende populaire en un roman initiatique fascinant.

  • Regarder le cyprès dans la cour : pour vivre en pleine conscience chaque moment de la vie Nouv.

    Pour vivre en pleine conscience chaque moment de la vie
    Un jour, pour tout enseignement, Bouddha cueillit une fleur. Seul Mahakashyapa comprit la signification profonde de ce geste et donna naissance au zen : la voie du calme, du dépouillement et de la sérénité.
    Regarder le cyprès dans la cour est un texte vibrant et profond qui nous invite à la pratique du zen, à trouver la sagesse dans nos actes quotidiens en accédant à la pleine conscience.
    En dernière partie du livre, figurent cinquante-trois kong-an du maître vietnamien du XIIIe siècle, Tran Thài Tong.
     

  • Ce livre est issus de l'expérience de la communauté bouddhiste internationale de Thich Nhat Hanh. Il présente un panorama complet des pratiques de la pleine conscience à travers de nombreuses activités, pour aider adultes et enfants à diminuer le stress, à développer la concentration et la confiance en soi, à faire face aux émotions difficiles et à améliorer la communication.

empty