Albin Michel

  • Moine bouddhiste vietnamien de tradition zen, inlassable défenseur de la Paix, Thich Nhat Hanh a enseigné à la Sorbonne et à l'université de Columbia. Voici, regroupés en un seul volume, ses commentaires de deux sutras historiques du Bouddha. Le premier concerne les techniques de respiration consciente qui permettent de métamorphoser notre rythme de vie et d'apaiser notre corps tout entier. Le second nous apprend à vivre pleinement le moment présent : notre rendezvous avec la vie se situe en effet ici et maintenant, loin des mille pensées qui agitent sans trêve notre mental.
    Un enseignement simple et bénéfique au quotidien, basé sur une philosophie traditionnelle que Thich Nhat Hanh, l'auteur de La Vision profonde, éclaire de ses commentaires pénétrants.

  • Les deux soutras (paroles de Bouddha) commentés ici par Thich Nhat Hanh ont pour point commun d'inviter le disciple à cultiver la vertu de discernement. Dans Le Soutra de la Maîtrise du Serpent, nous sommes appelés à chercher l'Éveil sans nous laisser piéger par les mots ni les concepts, à l'instar d'une personne capable d'attraper un serpent sans se faire mordre. Le Soutra du Diamant, quant à lui, nous invite à la pratique du "diamant qui coupe", afin de dissiper l'ignorance et les fausses interprétations du dharma - l'enseignement de Bouddha.
    Avec la clarté et la simplicité qu'on lui connaît, le maître vietnamien nous introduit au coeur de ces deux textes pour nous ouvrir à une "compréhension transcendante" du réel.
    />

  • La sagesse est une source vivante, et non une icône à conserver dans un musée. Ainsi parle Thich Nhat Hanh, le grand maître vietnamien du bouddhisme de l'Ecole du Sud (Petit Véhicule) implanté en France. S'inspirant à la fois de la psychologie bouddhique, de l'épistémologie et de la physique contemporaine, fidèle à sa philosophie selon laquelle "ceux qui méditent doivent utiliser le langage de leur époque pour exprimer leur vision profonde", il propose ici au lecteur de parcourir les chemins qui vont de la Pleine Conscience à l'approfondissement intérieur, dans un style à la fois simple et sensible.

  • Cultiver la paix en soi, au sein de la famille, de la société, de la communauté internationale, ne relève pas du miracle, c'est un art accessible à tous pour vivre dans l'harmonie. Cet art d'écouter l'autre et d'entrer en relation profonde avec lui, au-delà de tous les obstacles, Thich Nhat Hanh l'a mis en pratique au cours de nombreuses rencontres, comme celle entre Israéliens et Palestiniens relatée ici, et qui a eu lieu en 2001 au village des Pruniers, en Dordogne où il réside depuis 1982. Au-delà des « bons sentiments », cet art s'appuie sur une méthodologie précise que Thich Nhat Hanh résume en cinq points qui sont autant de thèmes pour une pratique quotidienne de la paix.

empty