• « Qui sont les sans-abri ? » ; « Comment devient-on SDF ? » ; « Sommes-nous tous susceptibles de nous retrouver un jour à la rue ? » ; « Comment peut-on s'installer durablement dans le sans-abrisme ? » sont quelques-unes des questions que chacun d'entre nous est amené à se poser face à un phénomène en expansion dans la plupart de nos grandes villes depuis une quinzaine d'années. Le présent ouvrage propose un éclairage pluriel sur une problématique complexe, en l'abordant dans une optique comparative et multidisciplinaire. Afin de mettre en lumière les traits communs aux personnes sans-abri et à leur parcours de vie, l'ouvrage explore trois « terrains » distincts : la Belgique, la France et le Portugal. En oeuvrant avec des acteurs institutionnels et des ONG d'aide aux personnes sans-logis ainsi qu'« en tant que » sans domicile fixe lui-même, l'auteur multiplie les points de vue et met en exergue la violence extrême qu'exerce l'environnement de la rue sur ses usagers principaux. Afin de survivre à ce milieu destructeur, ces derniers sont contraints à se soumettre à toute une série d'adaptations qui, à leur tour, vont encore renforcer la dépendance de l'individu vis-à-vis dudit milieu. Ce véritable cercle vicieux va mener le sans-abri à « l'exil de soi », processus de désocialisation à ce point poussé que celui qui en est victime se trouve graduellement dépourvu de tout support social. En sus d'apporter un certain nombre d'évidences montrant que le sans-abrisme peut conduire aux mêmes extrémités dans des milieux socioculturels très différenciés, cet ouvrage met également en lumière le fait que certaines institutions d'aide sociale, en ne prenant pas suffisamment en compte les contraintes environnementales auxquelles sont soumises les personnes souffrant d'extrême exclusion, participent au renforcement du processus d'exil de soi. Partant d'un phénomène marginal ne concernant qu'une infime minorité de citoyens, une des contributions majeures de cet ouvrage tient en ce qu'il nous livre des éléments de réflexion sur la dynamique de la socialisation, à commencer par sa fragilité. La figure du sans-abri devient ainsi un miroir déformé dans lequel il est pourtant - et c'est sans doute pour cela qu'elle est si dure à affronter - toujours possible de se reconnaître.

  • Cet ouvrage propose aux étudiants des premières années d'études supérieures (Licence 2 et 3) une  méthode  progressive et efficace  pour comprendre et appliquer  les concepts fondamentaux de l'histologie. Il traite de l'histologie des tissus sains et adultes chez les mammifères, Homme inclus.
    À la suite de  rappels de cours, sous forme de fiches, chaque chapitre propose des  exercices de difficulté croissante pour s'évaluer :  QCM, questions Vrai/Faux et exercices de synthèse. Les corrigés détaillés mettent en évidence la méthodologie. Des bonus web avec des exercices d'entraînement supplémentaires, des fiches sur les techniques de préparation des coupes histologiques et des photos de coupes histologiques en couleur complètent l'ouvrage.

  • S'intéresser, en philosophie, à un sociologue qui faisait dépendre le caractère scientifique de sa discipline du rejet de toute interrogation d'ordre philosophique, n'est-ce pas une gageure?

  • Ex tenebris

    Yves Thélen

    « Si tu étais à la place du fou dangereux que tant de fanatiques prient en se tapant le front contre un mur délabré, en soulevant les fesses, nez contre terre, tournés vers la Mecque, ou en levant les bras au firmament, toi, forgé par le Mal, cumul d'imperfections, avorton héritier des mille tares de l'évolution, que ne ferais-tu ? Le plus humble des mortels créerait un monde infiniment plus enviable que celui où règnent l'angoisse, la faim, le froid, la désespérance, la mort... Pétri par le Mal, tu ne pourrais que faire mieux.
    Ah, quel dommage que tes dieux n'existent pas ! Tu saurais au moins qui haïr ! Abandonne-toi à moi, accepte-toi, lâche prise, mon emprise est ta seule liberté ! »
    Cynisme décapant ou analyse lucide ? dialogues et contes philosophiques alternent pour une réflexion sur la destinée humaine.

  • Plant Proteomics

    ,

    • Springer
    • 9 Septembre 2007

    Proteomics is the large-scale functional analysis of proteins extracted from intact organisms, tissues, individual cells, or cell compartments, at defined timepoints during development or under specific conditions.
    Plant Proteomics highlights the rapid progress in this field in plants, with emphasis on recent work in model plant species, subcellular organelles, and specific aspects of the plant life cycle such as signalling, reproduction and stress physiology. Diverse integrated approaches, including advanced proteomic techniques combined with functional genomics, bioinformatics, metabolomics and molecular cell biology, are presented in several chapters, making this book a valuable resource for a broad spectrum of readers ranging from teachers and advanced students to researchers.

  • Drawing on international case studies, the contributors extrapolate a systematization of the ways in which siblingship is conceived on the basis of shared parentage, shared childhoods, and reciprocal care. They explore what makes these relations worth maintaining and how they contribute to community processes and to material and emotional survival.

  • The volume contains a selection of articles on current theoretical issues in Translation Studies and literary translation. The authors are experts in their fields from renowned universities in the world. The book will be an indispensable aid for trainers and researchers, but may be of interest to anyone interested or active in translation and interpreting. A companion volume in this series contains articles on audiovisual translation, translator training and domain-specific issues.

  • Contents: Barbara Lewandowska-Tomaszczyk: Translation studies: Cognitive linguistics and corpora Marcel Thelen: Translation studies: Terminology in theory and practice Jeanne Dancette: Understanding translators' understanding Kinga Klaudy: Specification and generalisation of meaning in translation Barbara Lewandowska-Tomaszczyk: Re-conceptualization and the emergence of discourse meaning as a theory of translation Wolfgang Lrscher: Form- and sense-oriented approaches to translation revisited Peter Newmark: Translation and culture (dedicated now to the dear memory of a fine translation teacher and translation critic Gunilla Anderson) Christiane Nord: Text function and meaning in Skopos-oriented translation Anthony Pym: Discursive persons and the limits of translation Mary Snell-Hornby: Word against text. Lexical semantics and translation theory (Revisited) Sonja Tirkkonen-Condit: Prototype definition of translation revisited Gideon Toury: What's the problem with translation problem'? Christiane Fellbaum: Translating with a semantic net: Matching words and concepts Ernst-August Gutt: Relevance: A key to quality assessment in translation Mildred Larson: Translating secondary functions of grammatical structure Adrienne Lehrer: Problems in the translation of creative neologisms Albrecht Neubert: Translation contextualised. How electronic text worlds are revolutionising the context of translation Eugene Nida: Future trends in the Bible translating Rita Temmerman: Why special language translators need insight into the mechanisms of metaphorical models and figurative denominations Marcel Thelen: Translating figurative language revisited: Towards a framework for the interpretation of the image behind figurative language as a first step in the translation process Anna Bednarczyk: Intersemiotic dominant of translation Lukasz Bogucki: The demise of voice-over? Audiovisual translation in Poland in the 21st century Mona Baker: Linguistics and the training of translators and interpreters Belinda Maia: The role of translation theory in the teaching of general and non-literary translation revisited.ÿ

  • Soixante-dix-neuf textes courts vous invitent à effleurer des sujets aussi divers que la cosmologie, les défis de notre siècle, l´amour, le voyage dans l´avenir, la muséologie, l´arnaque ou encore la philosophie zen. Un brin de dérision, quelques jeux de mots et de lettres, une note de poésie...

  • " Qui étais-je dans ma vie antérieure ? Victime ou criminel ? Comment saisir la vérité s'il n'est d'autre univers que celui qui virevolte dans ma tête ? ". L'histoire de cet homme blessé suit le cours d'un temps troublé par la guerre. Lui le remonte et suit ses propres traces... ". Souvenirs confus, dialogues impromptus, puzzle poétique... petit à petit, les pièces trouvent leur place et reconstituent le drame. Yves Thelen, professeur de philosophie et morale laïques, illustre dans cet essai les thèmes abordés dans " Eveil à l'esprit philosophique " (L'Harmattan, janvier 2010).

  • Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? L'univers est-il infini, éternel ? Quel sens donner à l'amour, à la justice, à la vie... ? Autant de questions qui hantent l'humanité depuis ses premiers balbutiements. Mais pouvons-nous, aujourd'hui, aborder ces questions sans prendre en compte les acquis de la cosmologie, l'indéterminisme quantique, la psychanalyse ou la génétique ? Ce livre propose un panormama des idées philosophiques et de leur histoire.

empty