• Maman...

    Sylvie Vartan

    • Xo
    • 21 Avril 2016

    L'hommage bouleversant de Sylvie Vartan à sa mèreElle est la seule personne qui ne l'a jamais quittée, de Sofia à Paris, de Paris à Los Angeles. Tout tenait par elle. Grâce à elle. Parce qu'elle était là. Toujours.
    Sylvie Vartan a retrouvé le journal intime de sa mère, Ilona. Elle a rassemblé toutes les notes qu'elle avait prises après chacune de leurs conversations. Puis elle a composé cet hommage bouleversant à cette femme qui aura été tout pour elle: le pilier, l'alliée, le secours.
    Lorsqu'en 1952 ils ont décidé de fuir l'enfer du communisme et de vivre à Paris, les Vartan ont logé dans une petite chambre d'hôtel du quartier des Halles. Pendant trois ans, le père a dormi avec son fils, et Sylvie a partagé le lit de sa mère. C'est là, sans doute, dans ces années où Sylvie Vartan a vu sa mère tomber de fatigue sans jamais se plaindre, que ce lien unique s'est formé.
    Aujourd'hui, dans son livre, tout lui revient. Et on se laisse submerger par la puissance de cet amour maternel.
    Un témoignage magnifique sur la force de l'amour et le courage des exilés.


  • V comme Vartan, Sylvie à travers mots...

    Mot à mot, de A à Z, Sylvie se dévoile comme jamais elle ne l'avait fait auparavant. On croit tout savoir de nos idoles préférées, leurs joies, leurs peines, les aléas de leur carrière... et pourtant, il suffit parfois d'un abécédaire pour découvrir la face cachée de ceux que l'on croyait si bien connaître. Ce sont souvent les petites histoires, les anecdotes qui font le sel de la grande histoire et, dans cet ouvrage, Sylvie Vartan emprunte les chemins de traverse de sa destinée. De Staline à Stefan Zweig, du Japon aux États-Unis, de l'amour à la jalousie, l'icône yé-yé trace une cartographie intime et inédite de sa vie et de sa carrière. Plus que jamais irrésistible et sensible, Sylvie revient aussi sur les grands moments de sa vie : la Bulgarie, Loconville, le premier Olympia, la rencontre avec Tony... Elle raconte également l'attachement à sa famille, ses parents, ses enfants et ses petits-enfants, qui illuminent aujourd'hui sa vie. Derrière ces confidences, c'est toute l'histoire d'une génération qui s'écrit, celle d'hommes et de femmes qui ont fait souffler un vent de liberté sur la jeunesse française, et cela bien avant les tribulations révolutionnaires de Mai 68. Bons enfants mais épris de liberté, baignés de culture américaine, s'adressant à un public qui avait leur âge, les artistes de la génération de Sylvie Vartan, dont elle est certainement l'incarnation la plus vibrante, ont changé le visage de la France.
    Sylvie Vartan se livre et se révèle, sans jamais pour autant oublier sa passion de chanter.
    Edition établie sous la direction d'Hervé Pons.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty