Sciences humaines & sociales

  • Si de tout temps les femmes ont travaillé tout en ayant des enfants, aujourd'hui elles sont de plus en plus nombreuses à exercer leur activité à l'extérieur de chez elles. Et les transformations de la famille conduisent la plupart d'entre elles à confier leurs enfants à des professionnels de l'accueil éducatif. Le mouvement féministe, ces dernières décennies, s'est attaché à l'émancipation de la femme et à la construction de la parité avec les hommes. Aujourd'hui, il apparaît important de repenser la maternité et la prise en charge du jeune enfant à partir de la question de la place des femmes dans la société. C'est cette interrogation qui est ici soumise à des historienne, sociologue, médecin, psychiatre, psychologues et psychanalyste.

  • Tous les jours, de très nombreux parents confient leur enfant à des professionnels dans des crèches collectives, des haltes-garderies, chez des assistantes maternelles, dans des écoles maternelles. Tous les matins, ces professionnels accueillent les enfants et leurs parents. Échanges d'informations minimales ou véritables dialogues, ces relations quotidiennes ont une importance capitale. Quelle en est la nature ? Quels en sont les enjeux ? Leur qualité peut-elle garantir la place et le rôle de chacun auprès de l'enfant ? Dans quelles conditions ces rencontres peuvent-elles être un véritable soutien aux parents dans les liens qu'ils tissent avec leur petit ?

    Travailler auprès d'un enfant qui n'est pas le sien peut générer de la confusion dans les rôles, les places et les affects. Construire la confiance avec les parents constitue une exigence professionnelle pour les clarifier.

    Cette nouvelle édition s'appuie sur la recherche-action conduite par les auteurs avec huit équipes d'accueil de jeunes enfants. Elle développe les questions et les analyses générées au regard de l'évolution actuelle du champ de la petite enfance : mutations familiales et leurs retentissements sur  le «  devenir parent », changements dans l'organisation de l'accueil des jeunes enfants dans les différents lieux et leurs effets sur la qualité du travail des professionnels.

  • Mis en place sous l'impulsion de la CNAF, les relais assistantes maternelles se sont largement développés. Leurs missions et les fonctions de leurs animatrices sont diverses puisqu'elles visent à répondre aux multiples demandes du terrain : des assistantes maternelles, des parents et des enfants. L'auteur, s'appuyant sur sa longue expérience dans le domaine de la petite enfance, sur une enquête auprès de nombreuses animatrices, soutient que les RAM doivent privilégier la question de la qualité de l'accueil des tout-petits et de leurs parents. Cela suppose d'oeuvrer à la professionnalisation des assistantes maternelles, notamment à travers l'animation des temps collectifs qui rassemblent adultes et enfants. Suzon Bosse-Platière est psychopédagogue, formatrice, intervenante spécialisée petite enfance auprès de plusieurs organismes. Avec la collaboration de Nathalie Loutre-Du Pasquier

  • Ce n'est que depuis peu que les multiples professions exercées au service de la petite enfance se trouvent envisagées en leur ensemble. Accomplies majoritairement par des femmes, les tâches d'aide et d'accompagnement du jeune enfant se sont déplacées de la sphère des rapports privés au domaine particulier d'une action éducative sanitaire et sociale. Mais qui peut dire exactement ce que cela représente d'être assistante maternelle, éducatrice de jeunes enfants, puéricultrice, auxiliaire de puériculture, agent spécialisé d'école maternelle, directrice de crèche ou de halte-garderie, infirmière de pédiatrie ? Comment en arrive-t-on à choisir un tel métier qui fait appel à la mère inscrite au fond de soi tout autant qu'aux compétences professionnelles ? Entre le maternage et l'enseignement, quelle voie originale s'ouvre pour ces métiers de garde et d'éducation des enfants de moins de six ans ? L'auteur, formatrice depuis de longues années auprès de ces personnes qui s'occupent de nos enfants, pose avec elles les questions qui fondent « ces métiers de mères ». Leur parole qui sert de fil conducteur à son analyse, balaie les idées reçues selon lesquelles « rien n'est plus simple que de s'occuper des enfants des autres ». Tout éducateur professionnel ou en formation, tout parent d'enfants en bas âge, tout responsable d'actions en direction de la petite enfance... tout citoyen trouvera dans cet ouvrage une aide précieuse à la compréhension de ces professions encore mal connues, à la recherche de leur identité, qui, devenues indispensables aujourd'hui, ont une si grande responsabilité quant à notre avenir au travers de celui de nos enfants.

empty