• Un ouvrage conçu pour avoir une idée claire et précise des dispositions générales et exceptions pratiques Le déclarant à l'impôt des sociétés (I. Soc.) est tenu de remplir une déclaration désormais composée de plusieurs cadres dorénavant non numérotés : o Information bancaire o Personne de contact o Béné?ces réservés imposables o Béné?ces réservés exonérés o Dépenses non admises (D.N.A.) o Dividendes distribués o Détail des béné?ces o Cotisations distinctes o Cotisation supplémentaire des diamantaires agréés et remboursement du crédit d'impôt pour recherche et développement antérieurement accordé o Eléments non imposables o Revenus dé?nitivement taxés et revenus mobiliers exonérés o Report RDT o Déduction pour capital à risque reportée o Pertes récupérables o Taux de l'impôt o Versements anticipés o Précomptes imputables o Tax Shelter o Taille de la société au sens du Code des Sociétés o Documents, relevés divers Stéphane Mercier aborde l'examen de la déclaration I.Soc à partir d'un cas pratique complexe tout en suivant l'ordre des cadres de la déclaration Isoc, désormais non numérotés. Il insiste particulièrement sur les mesures applicables tant pour l'exercice d'imposition 2015 que 2016. Le cas pratique qu'il propose permet une compréhension directe de la problématique Biztax, axée sur l'assimilation plutôt que sur l'aspect théorique de la déclaration. Des dizaines d'écritures, de mises en situation et de tableaux dynamisent l'ouvrage. Un outil de référence A PROPOS DE L'AUTEUR Stéphane Mercier est Enseignant à l'EPHEC et à l'Ecole nationale de fiscalité et des Finances. Ingénieur commercial Solvay (ULB) de formation, il est également Maître en Gestion fiscale (ULB). Depuis 2002, Stéphane Mercier s'attache à mettre à jour les deux Codes de base de la vie des affaires : Droit Comptable et Code des Sociétés. Ces livres sont utilisés dans le cadre de son support de cours et consultés par une majorité de professionnels.

  • Un manuel pratique illustré de dizaines d'exemples et de tableaux comptables prêts à l'emploi L'impôt des sociétés (I.Soc.) est indissociable des comptes annuels. Le présent ouvrage n'est pas juridique mais bien un manuel pratique pour vivre l'I.Soc. au jour le jour, sans oublier cependant le contenu des textes légaux et réglementaires en vigueur. L'ouvrage est agrémenté de dizaines d'exemples pratiques et a été actualisé à la fin juin 2015 (sur base de la formule de déclaration I.Soc. de l'ex. d'imp. 2015) : écritures comptables directement utilisables, tableaux exhaustifs ventilés sur plusieurs exercices, traitement judicieux des réserves, amortissements, subsides régionaux... et conseils d'optimisation fiscale. L'outil indispensable à chaque professionnel du chiffre et de l'entreprise A PROPOS DE L'AUTEUR Stéphane Mercier est Enseignant à l'EPHEC et à l'Ecole nationale de fiscalité et des Finances. Ingénieur commercial Solvay (ULB) de formation, il est également Maître en Gestion fiscale (ULB). Depuis 2002, Stéphane Mercier s'attache à mettre à jour les deux Codes de base de la vie des affaires : Droit Comptable et Code des Sociétés. Ces livres sont utilisés dans le cadre de son support de cours et consultés par une majorité de professionnels.

  • Ce numéro de la revue Voix et images se penche sur les expériences contemporaines du temps dans les fictions québécoises. Cette expérience est étroitement liée à la question de la mémoire (et donc de l'Histoire), sans pouvoir s'y résumer totalement, ainsi qu'à celle de l'avenir qui prend la forme d'une intensification du présent ou pire, celle d'une catastrophe annoncée amenant la fin de l'humain. On comprend alors que l'individu contemporain se trouve en quelque sorte prisonnier du présent, poussé à réfléchir le rapport au temps, à son temps. La question des expériences du temps ne se laissant pas aisément saisir, collaborateurs et collaboratrices ont pris des chemins détournés pour en apprécier toutes les nuances, soit celle de l'imaginaire western pour Andrée Mercier, de la mémoire pour Marion Kühn, de l'histoire pour David Bélanger, de la biographie pour Pierre-Olivier Bouchard et de la figure du héros pour Manon Auger.

empty