• Comment comprendre l'omniprésence de la philosophie dans les sociétés des XVIIe et XVIIIe siècles ? L'histoire des idées et des concepts y suffit-elle ? En s'intéressant à la vie matérielle des philosophes, à leurs amitiés, à leurs voyages, à la transmission de leurs écrits et de leurs archives, en les suivant dans les salons, les cours, les académies, les salles de spectacle et les jardins botaniques, de Paris à Édimbourg et de Rome à New York, Stéphane Van Damme offre un regard nouveau sur le monde des Lumières. En privilégiant une philosophie de plein air, les revendications de « recherche de la vérité », de quête de « nouveauté » retrouvent alors pleinement leur sens social et politique. Ce livre esquisse une autre histoire de la philosophie qui cherche à rendre visible la philosophie moderne dans l'épaisseur des pratiques.Professeur d'histoire moderne, titulaire de la chaire d'histoire des sciences à l'Institut universitaire européen de Florence, Stéphane Van Damme travaille sur l'histoire culturelle des savoirs (XVIIe-XIXe siècle) à laquelle il a consacré plusieurs ouvrages. Il est notamment l'auteur de Paris, capitale philosophique (Odile Jacob, 2005).

  • Comment Paris est-il devenu la capitale mondiale des Lumières ? La philosophie moderne serait-elle au fondement même de notre culture urbaine ? Une triple revendication a traversé les Lumières : faire de Paris une patrie de la philosophie, un modèle universel ; montrer qu'il est un laboratoire privilégié pour penser la société ; afficher une nouvelle figure du philosophe, entre solitude studieuse et sociabilité mondaine. On comprend que le philosophe écossais David Hume ait pu déclarer, lors d'un séjour sur les bords de la Seine : « Je suis citoyen du monde ; mais si j'avais à adopter la capitale d'un pays, ce serait celle où je vis à présent. » Stéphane Van Damme décrypte la généalogie de ce paradoxe entre patriotisme local et universalisme. Il décrit surtout les hauts lieux du savoir dans le Paris d'avant la Révolution et montre comment la vie de l'esprit a pesé sur la géographie urbaine. Agrégé et docteur en histoire, Stéphane Van Damme est chercheur au CNRS à la Maison française d'Oxford. Spécialiste des relations entre savoirs et cultures politiques dans les capitales européennes, il a publié Descartes, essai sur une grandeur philosophique et a reçu la médaille de bronze du CNRS.

empty