• Pour la première fois, un guide réuni et explique l'argot de Kaamelott. Indispensable pour tous les accros de la série qui veulent se replonger dans ses dialogues truculents et hilarants.Alors que peu de professionnels pariaient sur le succès de la série,
    Kaamelott fut une révélation ovniesque, fédérant rapidement un large public. Parler de la Table ronde, de la quête du Graal, en costumes d'époque ? Et pour faire rire en prime ? Improbable, parce que d'une ambition folle. Et pourtant,
    Kaamelott est devenu culte.
    A quoi l'efficacité de
    Kaamelott tient-elle ? Pas de gags ou de grosses ficelles,
    Kaamelott c'est un univers : une grande aventure qui a du sens, qui progresse, dont les personnages évoluent. Ils sont sérieux, ils sont dans leur époque, et le ressort follement comique tient au décalage qui repose sur le langage contemporain mais aussi à une langue propre à Kaamelott, nourrie par un très riche vocabulaire familier et argotique, proche du cinéma de genre français des années 60-70 à la Michel Audiard.
    Alexandre Astier met en mouvements et en rythme ce patrimoine linguistique, l'adaptant à chaque personnage, qui a son phrasé propre et ses intonations. Kaamelott se donne à écouter, comme une vaste partition.
    En parcourant plus de 500 mots familiers et argotiques dans ce " dictionnaire ", l'auteur s'est amusé à crapahuter dans les méandres de l'esprit
    Kaamelott, non pour en mettre plein les miquettes et frimer, comme le commun des glandus ou des pégus, mais pour donner du singe au gratin qui souhaite découvrir le monde d'une série mortelle, ou à tous les amateurs qui veulent s'amuser à retrouver les répliques pour poursuivre l'aventure !

  • Jamais peut-être les sciences se rapportant à l'univers biblique n'auront suscité autant de recherches, de débats et de polémiques, touchant un très large public à travers le monde. L'archéologie, notamment, a fait des progrès considérables, apportant sans cesse de nouveaux éclairages sur le monde et le peuple qui ont produit - et qu'a produit - la Bible. 
    Mais toutes ces perspectives ouvrent de nouvelles réflexions, bien plus larges, sur le sens même du message biblique : qu'en reste-t-il sous les fourches caudines de la Science ? La Bible ne risque-t-elle pas de se figer ou de s'assécher lorsqu'on la coupe trop radicalement de la tradition, pour en faire un simple sujet d'étude ? Au-delà de la Bible, que savons-nous réellement de la civilisation qui l'a fait naître ? Sur quels socles historiques et identitaires les Hébreux se sont-ils constitués en nation ? Comment ont-ils surmonté les défaites militaires et les processus d'acculturation ? 
    Par une vision autant chronologique que thématique, en élargissant le champ aux voisins, partenaires ou ennemis du peuple d'Israël, et en repoussant bien des a priori, cette étude replace cette civilisation dans son temps, en dégageant ce qu'elle a à apporter au nôtre.

  • Cet ouvrage clair et accessible aborde d'un point de vue historique et sociologique toutes les questions sur l'antisémitisme, même les plus taboues.On pense tout connaître de l'antisémitisme, en avoir fait le tour, ne plus rien pouvoir découvrir. Pourtant le public le perçoit essentiellement à travers le prisme de la Shoah et de la résurgence de l'antisémitisme ces dernières années. Mais depuis quand existe-t-il ? Où sévit-il ? Pourquoi ? Sous quelles formes ? En réalité le phénomène est si ancien, étendu et complexe, que la plupart de ses aspects échappent au plus grand nombre.
    Dans cet ouvrage, l'auteur pose un regard historique et sociologique sur ce phénomène et aborde les questions dérangeantes, notamment celles qui dérangent le plus et qu'on n'ose généralement pas poser : Les Juifs pratiquent-ils la " double allégeance " ? Israël instrumentalise-t-il l'antisémitisme ? La Bible peut-elle être un ferment d'antisémitisme ? La Shoah fut-elle la cause de la création de l'État d'Israël ?
    Concepts, histoire, fantasmes, Israël, moyens de lutte, toutes les facettes du phénomène sont décryptées en de brefs chapitres pédagogiques, qui laissent s'exprimer les protagonistes, dans un style simple et direct.
    Stéphane Encel apporte des clefs essentielles pour comprendre ce phénomène qui n'en finit pas de faire peur autant que de fasciner, et qui représente un perpétuel danger à l'image de la multiplication des actes antisémites ces dernières années.

  • Josué a-t-il vraiment existé ? Héros de la Bible, il a été désigné par Dieu lui-même pour conquérir le pays de Canaan et y installer les tribus d'Israël. Premier conquérant de la Terre sainte, injustement resté dans l'ombre d'Abraham et de Moïse, il est au coeur de l'identité juive. Fidèle serviteur de Moïse, chef de guerre et prophète, Josué demeurait jusqu'à présent ignoré, voire méprisé. Pourtant, pour faire le don d'une terre à la descendance d'Abraham, Dieu lui attribue la plus lourde des charges : s'emparer du pays de Canaan afin que les douze tribus y observent la Torah. La mission de Josué est fondamentale dans la construction du judaïsme et un livre entier de la Bible relate son épopée : l'effondrement des murailles de Jéricho au son des trompettes, la course arrêtée du soleil pour remporter la victoire, la destruction totale des peuples cananéens selon le commandement divin... En confrontant histoire et tradition, Stéphane Encel écrit la première biographie de Josué et étudie le livre dont il porte le nom. Avec rigueur et passion, il met en lumière l'incroyable destin de ce prophète et retrace la naissance d'une terre si âprement disputée aujourd'hui.

  • Les monothéismes forment des systèmes complets d'interprétation du monde. L'Histoire, science humaine, suscite un véritable engouement dans nos sociétés, devenant un enjeu politique et identitaire crucial. Ces deux grilles de lecture, qui décryptent différemment le "même monde", sont-elles inconciliables ou complémentaires ? Constituent-elles les deux faces d'une même mémoire ? Quels sont les enjeux pour l'enseignement confessionnel et pour celui du fait religieux ?

empty