• La porte d'ivoire

    Serge Brussolo

    Un vieux fou milliardaire, parti en expédition à la recherche d'un sous-marin nazi au coeur du Congo, a disparu. Sa fille met tout en oeuvre pour le retrouver et fait appel aux compétences de Tracy, ancienne infirmière militaire, Russel, tireur hors-pair aux faux airs de Clark Gable et Diolo, fin connaisseur de la jungle. Une véritable mission-suicide lorsque l'on connaît le pays et les épreuves auxquelles ils risquent d'être soumis. Mais refuser n'est pas une option.
     
    La plume délirante de Serge Brussolo nous emporte, une fois encore, dans un univers complètement déjanté, dans lequel les situations les plus folles s'enchaînent et où les personnages sont confrontés à leurs pires cauchemars  : Un éléphant meurtrier, un acteur hollywoodien psychopathe, des pygmées cannibales, des missionnaires radicaux, et même Hitler sur le retour  ! Mais surtout, surtout, la jungle. La jungle congolaise, aussi sublime que terrifiante, aussi fascinante que dangereuse. Une jungle qui avale tout, pour toujours.
    Y entrer, c'est plonger dans l'oubli.

  • Mange-monde

    Serge Brussolo

    Un jour, Mange-Monde sortit de la mer.
    Mange-Monde, l'ogre qui dévorait un pays entier à chaque repas et dont la légende allait terrifier des millions d'enfants...

    Toutes les cartes, tous les relevés géographiques n'avaient plus aucun sens...
    Alors il fallut retailler la Terre, donner un nouveau visage à cette planète défigurée par une guerre dévastatrice. Alors sonna l'heure des sculpteurs de continents, ces chirurgiens esthétiques sillonnant des océans sur des vaisseaux bourrés de dynamite. L'un d'entre eux, dans le compte à rebours d'une mémoire en train de s'effacer, nous livre les souvenirs d'un monde qui a fini par s'autodévorer...

    Dans la lignée du Syndrome du scaphandier, Mange-Monde revisite avec brio l'une des grandes thématiques de Serge Brussolo, la puissance de la création artistique.

  • David est un chasseur de rêves.
    Chaque nuit il s'enfonce au coeur du sommeil pour en ramener d'étranges objets que se disputent des collectionneurs avides.
    Si, dans le monde réel, David est un modeste fonctionnaire au service d'une administration sans visage, en rêve il mène la vie exaltante et dangereuse d'un cambrioleur aux effractions chaque fois plus risquées.
    Les psychologues lui affirment que cet univers parallèle n'existe pas, que ces complices, ces gangsters, ces femmes fatales des profondeurs sont un pur produit de son imagination.
    Mais comment en être vraiment sûr ?
    Et si l'on pouvait émigrer, passer en fraude la frontière de la réalité pour se réfugier dans la zone libre des songes ?

  • Les geôliers

    Serge Brussolo

    Il y a quinze ans, Debbie Fevertown s'échappait de Dipton après avoir tué sans pitié son mari et ses deux fils.
    Aujourd'hui, Jillian Caine est engagée par le réalisateur Dieter Jürgen pour écrire le scénario d'un biopic retraçant la vie de la meurtrière. Jill rencontre des gens qui ont connu Debbie et ont partagé son quotidien, se rend sur les lieux du crime et découvre que la réalité n'est peut-être pas celle que les médias ont décrite à l'époque.

    Quels mystères recèle l'étrange ville de Dipton ? Que cache ce culte insolite dédié aux arbres? Et qui sont ces mystérieux gardiens que l'on nomme - à voix basse - les Geôliers ?

    Avec Les Geôliers, Serge Brussolo renoue avec le thriller fantastique et nous offre un roman sous haute tension qui se lit d'une traite. Un retour gagnant !

  • En tant qu'exovétérinaire, David Sarella parcourt l'univers de monde en monde, pour le compte de l'Organisation des planètes unies. Sa mission : pacifier et réhabiliter les exomorphes belliqueux, une fois les conflits terminés. Il est aidé par sa femme, Ula, qui possède
    elle-même des gènes extraterrestres. Leur nouvelle mission les entraîne sur la planète Mémoriana, où un cessez-le-feu semble sur le point d'être négocié. Sur place, toutefois, les exomorphes ne s'en laissent pas conter et la situation s'avère plus dangereuse que prévu.

    Pour son grand retour à la science-fiction, Serge Brussolo nous offre une aventure palpitante au coeur d'un monde inconnu, tout en continuant à explorer, avec l'imagination débordante qui lui est propre, les profondeurs de la psyché humaine.

  • Parce qu'à l'âge de douze ans sa "rencontre du troisième type" s'est soldée par un regrettable carnage, David, aujourd'hui écrivain de science-fiction, est devenu pour le restant de ses jours un homme traqué. Poursuivi jusque dans ses rêves par cette entité qu'il a condamnée accidentellement à errer sous la forme de pères Noël grotesques, le voilà obligé de vivre chaque nuit une enfance parallèle dans un bagne déguisé en fabrique de jouets. Si encore le pouvoir de l'homme aux yeux de napalm s'arrêtait là, David pourrait s'en libérer par l'écriture. Mais c'est aussi dans son corps, en proie à d'incompréhensibles mutations, qu'il se sent atteint...

    L'imagerie et les mythes de Noël revus par Serge Brussolo et rendus à ce qu'ils peuvent recouvrir de plus terrifiant...

  • Sarah, romancière déçue, accepte faute de mieux de rédiger le guide touristique de Gottherdäl, une île qui semble vivre en dehors du temps, perdue dans les glaces du pôle Nord.
    Mais quels sinistres secrets cachent les aberrations architecturales de cette Venise de l'Arctique ? Quel est le but des cérémonies expiatoires dans lesquelles se complaisent, chaque nuit, les habitants de l'île ? Quel crime ancien ronge leurs âmes ?
    Un grand roman fantastique où culpabilité, fascination morbide et quête de soi constituent les étapes d'un périple onirique extraordinaire...

  • Villes malades où des ordinateurs s'affrontent en combats souterrains à coups de munitions humaines. H.L.M. de cauchemar dont les locataires, nus, s'exposent aux piqûres de mystérieuses mouches. Camp où les prisonniers sont soumis à d'insupportables séances d'irradiation. Musée gigantesque dont personne n'a jamais vu les limites. Tour-dispensaire insalubre surplombant une réserve de paysans souffrant d'étranges troubles de la personnalité...

    C'est à un trajet baroque et cruel que vous convie ce recueil, sur les traces d'un auteur alors en devenir, aujourd'hui culte : Serge Brussolo. Ces quatorze nouvelles des débuts de sa carrière permettent de revenir sur la genèse d'un talent hors norme, confirmé depuis par les chefs-d'oeuvre que sont Le syndrome du scaphandrier, La Planète des Ouragans ou encore La nuit du bombardier.

  • Quelques années après son expédition sur Ozataxa, planète perdue au-delà de la frontière barbare, David Sarella est désormais au service du clone du pape Nothanos III. Ce dernier lui confie une mission secrète : à la tête de quelques soldats d'exception, il devra libérer des entités divines et les déposer sur Almoha, une planète sauvage et inhabitable, afin qu'elles la terraforment et en fassent un sanctuaire pour Nothanos III et ses fidèles. Mais se faire obéir de dieux vivants, mesquins et jaloux, ne sera pas de tout repos, et David devra déployer des trésors de patience et de persuasion pour parvenir à ses fins.

    Suite de Frontière barbare, mais pouvant se lire indépendamment, Anges de fer, paradis d'acier est l'incursion la plus récente de Serge Brussolo dans la science-fiction. Une nouvelle fois, son talent et son imagination hors du commun font des merveilles.

  • Rien de plus varié que les rituels funéraires des planètes habitées. Mais pour la Compagnie intergalactique de Pompes Funèbres, il n'existe aucun cérémonial, si compliqué soit-il, dont elle ne puisse s'acquitter. Du moins en principe. Et sauf erreur... Comme celle qui consiste à expédier à la mauvaise adresse et sous la mauvaise étiquette un produit destiné à développer autour du cadavre un agglomérat cristallin indestructible.

    C'est ce qui s'est passé sur la planète Sumar, où de gigantesques ruminants, les thomocks, ont été vaccinés avec ledit produit. Dépêché sur Sumar par la C.I.P.F. pour rendre compte de la situation, David débarque dans un monde en pleine métamorphose auquel les autochtones tentent de s'adapter, ajoutant leur folie à celle du paysage.

  • "Le vent se leva au moment même où l'astronef posait son train d'atterrissage sur la piste bétonnée de l'aéroport. À l'instant précis où les grosses ventouses métalliques montées sur vérin entraient en contact avec le sol - agrandissant le réseau de lézardes sillonnant l'aire de stationnement -, le souffle déferla sur les bâtiments, fouettant les lignes sans grâce d'une architecture presque uniquement composée de dômes joufflus percés de meurtrières."

    Sur la planète Santäl souffle un ouragan permanent qui arrache les cheveux, scalpe les forêts et aspire les cercueils hors du sol. Un vent râpeux comme du papier de verre, qui fond sur les hommes pour les écorcher vifs.

    Souffle divin ou démoniaque ? Nul ne le sait, pas même les sectes fanatiques et meurtrières qui prolifèrent sur ce monde infernal, tentant d'imposer leurs croyances barbares...

    Planet Opera empreint d'une poésie ténébreuse et chaotique, pour la première fois publié en un seul volume, le cycle des Ouragans vous invite à un voyage sans retour dans l'imaginaire halluciné de Serge Brussolo.

  • Cheval rouge

    Serge Brussolo

    Serge Brussolo nous offre un roman inédit à la fois déjanté, noir et drôle. Jubilatoire  !
    Rex Heller est célèbre pour avoir incarné dans sa jeunesse Rodeoman, un cow-boy justicier nanti de superpouvoirs, héros de la série télévisée à succès Cheval rouge. Hélas, gravement blessé au cours d'un rodéo, il a perdu l'usage de ses jambes et s'est vu contraint d'arrêter sa carrière d'acteur.
    Des décennies plus tard, Heller, devenu milliardaire, se lance dans la construction d'un parc à thème, Rodeoman city, glorifiant l'Ouest sauvage des pionniers. Dans cette sorte d'enclave mégalomaniaque hors du temps, il fait peser sa tyrannie en imposant à ses employés, d'anciens comédiens au chômage, de vivre selon les règles en usage au xixe siècle. Tout est conçu pour idolâtrer l'ancien héros du feuilleton Cheval rouge, c'est-à-dire lui-même. La moindre infraction y est sanctionnée sans pitié, et les dérapages se multiplient.
    L'arrivée de Mia - sa fille et héritière potentielle - va aviver les jalousies, déclencher des complots et provoquer le chaos le plus absolu...
     
     

  • Markh est un cascadeur hors-pair, un fou du volant. Il est recruté par un trafiquant de drogue qui a une idée tellement délirante qu'elle devient plausible. Au Texas, à la frontière mexicaine, se dresse de part et d'autre du Rio Grande un monument dédié à l'amitié entre les deux pays : il s'agit d'une rampe de lancement en béton, comme un pont auquel il manquerait la partie centrale. Markh, au volant d'une voiture au moteur gonflé à l'oxyde nitrique, doit s'élancer côté américain, récupérer des millions de dollars et faire le trajet inverse. L'opération se prépare minutieusement et promet d'être un succès. C'est sans compter la présence d'une famille de losers qui vivent non loin de là dans un mobil-home : Grand'Pa Julius, un ancien para tyrannique, Wichita, sa belle-fille, qui rêve de refaire sa vie à Hollywood, sa fille Sue, qui travaille comme gardienne du monument, et Timmy, le petit frère un peu débile. Alors qu'ils ont décidé de braquer la voiture avec le magot, tout tourne au vinaigre et le cartel mexicain va se mettre à régler des comptes...

  • Antonus Crassus Samsala, organisateur des jeux du cirque à Rome, apprend de la bouche d'un gladiateur mourant l'existence d'une pyramide demeurée inviolée au coeur du désert.
    Cette pyramide remplie d'or aurait été engloutie par une gigantesque poche de sables mouvants. Si l'on veut s'y introduire, il faut donc plonger dans son sillage... puis trouver le moyen d'en revenir vivant ! Dès lors, Antonus n'a plus qu'une idée : découvrir ce monument fantôme et s'en approprier les trésors.
    Dans la lignée du Labyrinthe de Pharaon et des Prisonnières de Pharaon, ce « thriller antique » met en scène barbares et gladiateurs qui portent le glaive et le feu au coeur même des enfers.

  • Capturée puis vendue comme esclave par des pillards vikings, Inga est achetée par une étrange châtelaine surnommée « la Princesse noire ». Quel est le secret de cette femme solitaire qui règne en maître sur un manoir en ruine où elle recueille des enfants infirmes abandonnés par leurs parents ?
    Inga sent qu'un mystère pèse sur les lieux. Les adolescents dont elle a la garde chuchotent de bien curieuses histoires à propos d'une créature qui hanterait les souterrains. Un assassin qui, tel l'ogre des contes, viendrait à chaque nouvelle lune prélever son tribut de chair fraîche.
    Qui se cache sous le masque d'un dieu barbare pour commettre ses crimes en toute impunité ? Quelles manigances se trament dans le secret des oubliettes ?
    Dans la lignée de La Captive de l'hiver ou de L'Armure de vengeance, ce thriller médiéval entraîne le lecteur dans un tourbillon de mystères, de superstitions et de passions obscures.

  • Raven Connins est un tueur en série à la signature bien particulière. En effet, il aime dépecer ses victimes avant de les cuisiner et de les mettre en conserves pour les vendre sur internet sous l'étiquette « porc aux haricots, garanti bio ».
    Persuadé qu'un fluide le poussait à commettre ses crimes, il attend patiemment sa fin dans le couloir de la mort tout en rêvant de retrouver son innocence. Aussi, quand le peintre Zac Blasko le contacte pour réaliser son portrait, dans le cadre d'une série de tableaux sur douze criminels, celui que l'on nomme « l'épicier de l'horreur » y voit un moyen d'atteindre son objectif. Au fur et à mesure que la toile avance, il est sûr que le fluide en devient prisonnier et que lui est de nouveau « pur ».
    Mais quand Elona Adder détruit la série des douze apôtres du crime en mettant le feu à sa galerie, Raven est furieux. Obsédé par l'idée de mourir lavé de ses péchés, il sait que le fluide va s'échapper du tableau brûlé pour le posséder de nouveau. Il met alors tout en oeuvre pour retrouver Blasko, mais sans se douter qu'il n'est pas le seul sur ses traces...
    Entre meurtres, enlèvements et évasion de prison, commence une course contre la montre pour tenter d'obliger l'artiste à peindre de nouveau le portrait de Raven avant qu'il ne soit trop tard...
     

empty