• La Guerre du feu
    Rosny Aîné

    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.

    La Guerre du feu est un roman écrit par J.-H. Rosny aîné et paru pour la première fois en France en 1911. Il remporta un gros succès et a suscité de nombreuses adaptations.
    L'auteur situe son roman au coeur de la Préhistoire, soit environ cent mille ans dans le passé. Depuis des générations, la vie de la tribu des Oulhamrs s'est organisée autour du feu. Mais s'ils savent conserver les braises et attiser les flammes, ils sont en revanche incapables d'allumer le feu. Un jour, au cours d'un affrontement sauvage avec une tribu ennemie, les cages où brûlait le Feu, source de vie, sont détruites. C'est la catastrophe. Vaincu, le clan fuit en proie au froid et à la nuit. En désespoir de cause, le chef Faouhm promet sa nièce Gammla ainsi que le bâton du commandement au guerrier qui rapportera le feu à la tribu. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Guerre_du_feu_(roman)

    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • Selon Valérie Stiénon, chargée de recherches du FNRS à l'Université de Liège et chercheur invité à Columbia University (ses recherches postdoctorales portent sur le récit d'anticipation dystopique dans le domaine francophone à l'époque moderne), « La Mort de la Terre (1910) de Rosny Aîné développe une réflexion d'ensemble sur la place de l'homme dans le cosmos et apporte une révision de la perspective anthropocentrique. Le récit ose la disparition complète de l'espèce humaine, étape finale d'un déclin qui intervient sur le très long terme après les « premiers siècles de l'ère radioactive ». [...] Déjà, la menace écologique est expérimentée sous la forme de la sécheresse, des tremblements de terre et de la raréfaction de l'atmosphère. La question démographique n'est pas en reste : pour faire face à une surpopulation ayant atteint les vingt-trois milliards d'individus, des lois strictes sont édictées pour les unions et les naissances, avant l'instauration de l'euthanasie destinée à réduire l'excédent humain que les réserves en nourriture ne suffiront pas à alimenter. La préoccupation pour les ressources énergétiques et leur gaspillage est elle aussi traitée, sur le mode du reproche adressé aux générations antérieures : « Cette masse disposait d'énergies démesurées. Elle les tirait des proto-atomes (comme nous le faisons encore, quoique imparfaitement, nous-mêmes) et ne s'inquiétait guère de la fuite des eaux, tellement elle avait perfectionné les artifices de la culture et de la nutrition. Même, elle se flattait de vivre prochainement de produits organiques élaborés par les chimistes. »
    Bref, plus qu'un ouvrage d'anticipation, mais une réelle Dystopie de fin du monde invitant le lecteur à une vision quasi prophétique, ou en tout cas extrêmement lucide, sur les préoccupations de notre monde actuel.
    Édition relue, corrigée, mise en forme et enregistrée au Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • Il y a des millions d'années, le monde était complètement sauvage. Les animaux, mammouths gigantesques, aurochs et autres lions géants réprésentaient un danger permanent pour l'homme, réduit à sa simple nudité. Pour la race humaine, il n'était pas de trésor plus précieux que le feu, objet d'une quête périlleuse et source de combats sans merci.

    2 Autres éditions :

  • À bord du Stellarium, ils sont les premiers explorateurs de Mars découvrant un monde vivant qui repousse les limites de leur imagination. Ici, sur la planète rouge, les Zoomorphes, des êtres aux formes inouïes et aux propriétés inconnues, font face à une antique civilisation, les Tripèdes, résignée au déclin. Mais l'arrivée des Terriens apporte l'espoir de freiner l'invasion de leurs adversaires. Plongés au coeur de ce territoire onirique, les Astronautes découvrent que le plus étonnant n'est pas tant ce qui leur paraît étranger, mais plutôt ce qui leur ressemble...

  • Lors d'une promenade en forêt, une femme est soudainement attaquée. Le cocher est tué et la jeune femme se sauve afin d'échapper aux assassins qui la poursuivent...

  • Les Navigateurs de l'infini, qui date de 1925, est sans doute son chef-d'oeuvre. Une mission d'exploration débarque sur Mars où elle découvre une race extra-terrestre, les Tripèdes, « irradiant une surnaturelle beauté ». Ils sont les derniers représentants d'une espèce très ancienne et très évoluée qui disparaît peu à peu, cédant la place à une nouvelle forme de vie, les Zoomorphes. Lors de son retour sur Terre, l'expédition ramène avec elle deux de ces êtres, un père et sa fille. Cette dernière tombe amoureuse de l'un des terriens et le mode de reproduction sur sa planète étant quasiparthénogénétique, elle donne naissance à un hybride en pensant très fort au père qu'elle souhaite pour son enfant...

  • Dans un futur lointain, la Terre est devenue, du fait de sa super-exploitation par l'espèce humaine, un immense désert desséché. Les quelques communautés restantes limitent les naissances et incitent les humains à pratiquer l'euthanasie pour obtenir une mort plus rapide. Targ, sa femme, sa soeur, et leurs enfants, les derniers vivants sur Terre encore prêts à survivre, partent à la recherche d'eau et de nouvelles terres pour reconstruire. En parallèle, une autre race d'êtres mi-vivants mi-minéraux, prospère sur les ruines de la civilisation humaine : les ferromagnétaux.

  • La Guerre du feu

    J.-H. Rosny Aîné

    Nam, Gaw et Naoh à la recherche du feu salvateur.
    Le prototype du roman préhistorique, mille fois adapté et réédité, continue de faire rêver. Grands espaces, vie sauvage, aventures héroïques, on ne résiste pas au bonheur de vivre quelques heures dans un monde qui est l'antithèse exacte du nôtre.

  • Dans Les Astronautes, on retrouve les héros des Navigateurs de l´infini, dont la sublime martienne Grâce. Confrontés de nouveau au fatalisme des Tripèdes, on apprend à mieux connaître les particularités des Zoomorphes, mais aussi à découvrir la troisième grande espèce martienne, les Éthéraux, qui vivent à l´état gazeux dans le ciel de Mars... Une nouvelle ode à la compréhension et à l´harmonie entre les peuples, quelles que soient leurs différences et leur destin, car nulle espèce ne peut échapper au grand cycle de la vie.

  • Dans un futur lointain, la Terre est devenue, du fait de sa super-exploitation par l'espèce humaine, un immense désert desséché. Les quelques communautés restantes limitent les naissances et incitent les humains à pratiquer l'euthanasie pour obtenir une mort plus rapide. Targ, sa femme, sa soeur, et leurs enfants, les derniers vivants sur Terre encore prêts à survivre, partent à la recherche d'eau et de nouvelles terres pour reconstruire. En parallèle, une autre race d'êtres mi-vivants mi-minéraux, prospère sur les ruines de la civilisation humaine : les ferromagnétaux.

  • Un groupe d'aventuriers explore une contrée marécageuse de l'Asie, mais le voyage s'éternise et la lassitude s'installe. Accompagné de sa fille, de son fidèle et loyal serviteur et narrateur de cette histoire, le commandant décide de partir en éclairage pour une dernière avancée.
    Au bout de quelques jours, ils découvrent une civilisation totalement inconnue de créatures mi-hommes mi-poissons vivant au milieu du lac Nymphée.

  • Un mystérieux phénomène altère les lois physiques de notre monde : « la lumière est malade ».
    Cela commence par l'effacement de l'ultraviolet : plus de feu, plus d'électricité, plus de chaleur.
    Une vague de froid déferle sur le monde et décime l'humanité. On continue avec un excès de rayonnement dans le rouge. L'humanité survivante devient enragée : les sociétés se décomposent en clans qui s'entredévorent. Deux formes d'apocalypse, et une contre-utopie avant la lettre, décrivant les effets pervers de l'excès du communautarisme. L'histoire se termine bien, la fille du vieux savant épouse l'assistant de papa.

  • Un mystérieux phénomène altère les lois physiques de notre monde : « la lumière est malade ».
    Cela commence par l'effacement de l'ultraviolet : plus de feu, plus d'électricité, plus de chaleur.
    Une vague de froid déferle sur le monde et décime l'humanité. On continue avec un excès de rayonnement dans le rouge. L'humanité survivante devient enragée : les sociétés se décomposent en clans qui s'entredévorent. Deux formes d'apocalypse, et une contre-utopie avant la lettre, décrivant les effets pervers de l'excès du communautarisme. L'histoire se termine bien, la fille du vieux savant épouse l'assistant de papa.

  • Nymphée

    J.-H. Rosny Aîné; Ligaran

    • Ligaran
    • 6 Février 2015

    Extrait :
    "Dans le pays que nous parcourions, il règne une fécondité merveilleuse. Les hommes y sont rares. Le silence stagne autour de formidables marécages ; la Bête, libre de croître, s'est multipliée sur les terres et dans les eaux ; les oiseaux remplissent jusqu'aux nuages, les rivières bouillonnent d'une population grouillante et profonde."

  • Depuis des générations, la vie de la tribu des Oulhamrs s'est organisée autour du feu. Mais s'ils savent conserver les braises et attiser les flammes, ils sont en revanche incapables d'allumer le feu, qu'ils conservent précieusement dans trois cages gardées jour et nuit par quatre femmes et deux guerriers. Or un jour, au cours d'un affrontement sauvage avec une tribu ennemie, les cages où brûlait le Feu, source de vie, sont détruites. C'est la catastrophe. Vaincu, le clan fuit derrière son chef Faouhm, en proie au froid et à la nuit. En désespoir de cause, celui-ci promet alors sa nièce Gammla ainsi que le bâton du commandement au guerrier qui rapportera le feu à la tribu.

  • Vamireh

    J.-H. Rosny Aîné; Ligaran

    • Ligaran
    • 6 Février 2015

    Extrait :
    "C'était il y a vingt mille ans. Alors le pôle nord se tournait vers une étoile du Cygne. Sur les plaines de l'Europe le Mammouth allait s'éteindre, pendant que s'achevait l'émigration des grands fauves vers le pays de la Lumière, la fuite du renne vers le Septentrion..."

  • Au coeur de la Préhistoire, trois guerriers d'une tribu d'homo sapiens partent à la recherche du feu....la survie de leur espèce en dépend.
    Avec ce roman, J.-H Rosny Aîné popularise un genre nouveau : la Fiction Préhistorique. "La Guerre du Feu" est d'ailleurs considérée comme une référence incontournable en la matière.

empty