• Zhang Mei, Ivy, Christy et June, comme beaucoup de Chinoises issues de la génération de lenfant unique, ont été poussées à mener de brillantes études un privilège auparavant réservé aux garçons. Aujourdhui trentenaires et diplômées des plus grandes universités chinoises ou américaines, elles sont journalistes, chefs dentreprises ou professeurs. Elles vivent seules, sans être mariées, et nont pas denfants. Un comble pour leurs parents, et surtout pour leurs mères, qui craignent de les voir basculer dans la sombre catégorie des sheng nü, des femmes « périmées »

    Rencontres forcées, entremetteuses envahissantes, calculs karmiques : ces femmes subissent une pression familiale et sociale très forte. Ces dynamiques citadines offrent pourtant à la Chine la promesse dun nouvel essor

    /> Roseann Lake est journaliste. Elle parle couramment le chinois, le français, lespagnol et langlais. Elle est actuellement correspondante pour The Economist à Cuba et partage sa vie entre New York et La Havane. Elle a auparavant travaillé pendant cinq années en Chine, à Pékin, comme reporter pour la télévision et journaliste pour différents organes de presse papier, notamment : Foreign Policy, Time, Atlantic, Salon et Vice.

empty