• Les secrets de Roland DumasPrésenté comme un personnage sulfureux de la " Mitterrandie ", Roland Dumas ouvre son
    Journal et son coeur. Pendant presque dix ans, il a été, au côté de François Mitterrand, le personnage-clé de la politique étrangère de la France. Il révèle le dessous des cartes d'une époque où l'Europe a connu de violents soubresauts, entre l'implosion de l'Union soviétique, la chute du mur de Berlin et la réunification allemande. Puis, en tant que président du Conseil constitutionnel, il a eu à connaître bien des secrets de Marianne dont l'éternel séducteur soulève un coin du voile... Le bilan exceptionnel d'une vie au service de l'État a été ensuite quelque peu écorné par des affaires qui ont défrayé la chronique et dont il est sorti blanchi.
    Ce livre fourmille d'anecdotes prises dans le feu de l'action mais aussi de réflexions sur l'art de gouverner d'un " monarque " dont il a recueilli les confidences parfois déroutantes... Mais le plus passionnant, ce sont les notes personnelles d'un homme qui ne craint pas de révéler ses doutes, ses cas de conscience, voire ses contradictions. Pour lui, la diplomatie, c'est d'abord et avant tout éviter la guerre dont il a tant souffert, quitte à aller au contact des dictateurs. Les " bien-pensants ", comme il dit, lui reprochent de s'y être brûlé les ailes. Il s'en explique sans langue de bois.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'art du portrait
    Personnage aux multiples facettes, Roland Dumas passe en revue les rencontres majeures de sa tumultueuse vie d'avocat et de chef de la diplomatie de François Mitterrand pendant de nombreuses années. Des artistes comme André Masson ou Pablo Picasso l'ont initié au labyrinthe du Minotaure où s'affrontent sexe et violence ; des écrivains tels Georges Bataille, Jean Genet ou Pierre Guyotat lui ont appris que l'homme doit tutoyer les dieux sans craindre de se confronter au Malin ; des Mazarin, à l'instar de François Mitterrand, à qui il doit sa fulgurante carrière dans l'arène politique ; des pirates de la politique, tel Jean-Marie Le Pen, prêts à tous les coups de Trafalgar ; des dictateurs, nommés Mouammar Kadhafi ou Hafez el-Assad, prouvant que le diplomate se pare aussi des dépouilles de Thésée pour défier le monstre jusque dans son antre ; des femmes et des sirènes, enfin, dans le dédale d'une existence dont on ne perçoit pas toujours la logique, dévident un fil d'Ariane qui permet de trouver la sortie. Ce fil qui tisse toute une vie s'appelle " passion ". Entrez donc Dans l'oeil du Minotaure...

  • Qu'est-ce que le peuple assemblé ? La question est majeure dans l'évocation des deux cents années qui nous séparent de la première Assemblée nationale que la France ait connue : c'était le 17 juin 1789. Mais ce n'est pas la première fois que le peuple était réuni. La monarchie, dans les périodes troublées, avait coutume d'assembler les États-Généraux. Leur histoire est indissociable de celle des Assemblées parlementaires, et l'éluder serait méconnaître le long itinéraire qui aboutit à cet été unique de 1789. Roland Dumas n'écrit pas seulement une histoire fouillée des États-Généraux ou du Sénat du Royaume, il prolonge sa recherche par une réflexion d'homme politique, habitué depuis trente ans des forums parlementaires et depuis dix ans des arcanes du pouvoir exercé au plus haut niveau. Toute la force de cet ouvrage tient précisément à ce qu'il n'est pas l'oeuvre d'un historien de métier mais d'un homme d'action et de réflexion. C'est-à-dire d'un homme d'État.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.


  • Roland Dumas sans masque.

    Ces " révélations " de Roland Dumas ne sont ni un livre d'histoire encore moins de mémoires qu'il a déjà rédigés en son temps. L'ouvrage est la mise en perspective d'un exceptionnel parcours politique, qui s'étend sur la seconde moitié du XXe siècle, et de confidences personnelles qui éclairent enfin les zones d'ombres d'un fabuleux destin. Il en dénoue aujourd'hui les apparentes contradictions et en révèle les lignes de force arc-boutées sur un idéal politique et social dont la Justice est le fer de lance.
    Jeune résistant, élevé dans le culte de Blum, devenu ténor du barreau ; farouche antiallemand transfiguré en cheville ouvrière de la construction européenne ; admirateur du de Gaulle historique, reconverti en compagnon de route d'un François Mitterrand son plus ardent détracteur ; grand prêtre des Affaires étrangères pendant neuf ans et dépositaire privilégié des petits secrets de la " mitterrandie " ; cinquième personnage de l'État traîné devant les tribunaux pour des vedettes à forte odeur de pétrole, Roland Dumas raconte, non sans distance ni ironie, les souffrances d'un jeune Werther égaré en politique. À l'heure où un Occident aveugle se rêve encore en maître du monde, où la construction européenne est saisie de hoquets, où la France navigue à vue sans politique étrangère cohérente, Dumas rappelle que sa vérité a toujours été du côté des progressistes, des décolonisateurs et de ceux qui avaient " une certaine idée de la France. "
    Plus Choiseul que Talleyrand, plus chanteur que philosophe, plus bretteur que procureur, plus Casanova que Dom Juan, plus jouisseur que donneur de leçon, il nous conte son étonnante aventure au service d'une France exigeante comme une épouse mais aimante comme une maîtresse.
    En collaboration avec Alain Bouzy, ancien rédacteur en chef à Paris Match, en charge des éditions internationales, qui a créé et animé le magazine de grands reportages Match du Monde. Venu de la presse régionale où il a été éditorialiste politique, il est l'auteur de plusieurs ouvrages d'histoire locale.

  • A travers ses mémoires Roland Dumas donne à lire quelques éléments de réflexion sur soixante années d'événements, parfois menus parfois considérables, auxquels il a été mêlé.

  • Le monde d'aujourd'hui.En mars 2012, Vladimir Poutine, réélu président de la Fédération de Russie, annonce dans la presse moscovite les fondements de sa politique de défense. Elle tourne le dos à toutes les tentatives de détente et de désarmement initiées sous Gorbatchev. La guerre civile en Syrie apporte la tragique démonstration des dangers qui menacent l'équilibre international alors que nous n'avions pas prêté attention ni considération à la nouvelle politique d'un pays, la Russie, qui démontre, en septembre 2013, qu'elle joue un rôle déterminant sur la scène internationale.
    Roland Dumas et Charles Crettien analysent le drame syrien, la situation au Moyen-Orient, au Sahel, au Maghreb, en Afrique et partout dans le monde où ces nouveaux enjeux internationaux doivent être appréhendés en gardant en tête les leçons du conflit syrien comme celles des interventions militaires en Afghanistan, en Irak, en Libye, au Mali. Ils soulignent les dangers que représente l'irruption des religions dans le contexte international. Ils condamnent les improvisations d'une diplomatie française discréditée, le manque d'analyse et les attitudes bellicistes, stériles et dangereuses de son chef. Ils appellent au retour d'une politique internationale fondée sur le dialogue, y compris avec la Russie.
    Ils refusent de croire que la guerre puisse être une solution.

  • Roland Dumas a été lun des principaux acteurs dune période exceptionnelle sur le plan des relations internationales : chute du mur de Berlin, fin de la guerre froide, émergence d'un Sud contestataire, création de l'euro, avènement de la mondialisation autant de ruptures qui ont refaçonné le monde contemporain.L'ancien ministre d'État, qui fut un ami proche de François Mitterrand et le maître duvre, si ce nest à penser, de sa politique étrangère, analyse ici ce lent et difficile passage entre deux siècles. S'exprimant avec distance et lucidité, il est sollicité par les questions, les commentaires et les objections dun universitaire reconnu dans le domaine des relations internationales et dun journaliste spécialisé sur ces questions. À la croisée des mémoires et du livre de débat, ce document mêle récits et confidences sur la façon dont furent prises les décisions gouvernementales et multilatérales à des moments décisifs de lhistoire, avec les considérations sur lavenir du monde et des relations entre les pays dun homme dÉtat qui a toujours aimé se présenter hors des « passages cloutés » de la diplomatie.

empty