• Quand le Receveur des postes entra dans la salle à manger-séjour pour boire le pastis, Jean, qui dessinait ne pouvait imaginer ce qui allait se passer. Voyant son dessin, le receveur dit à Eugène qui l'avait invité : « Votre fils est très doué ! Vous devriez l'envoyer étudier à l'École des Beaux-Arts d'Avignon ! ». Une vie d'artiste ? Ce n'était pas ce qu'Eugène avait envisagé estimant qu'il était le meilleur de la classe, malgré qu'Eugène ne lui eut accordé que le cours du dimanche matin, on lui décerna le prix d'excellence. Encore jeune adolescent, Jean ne pouvait penser à la belle vie qu'il allait avoir : voyages, mais aussi rencontrer des gens prestigieux et toute l'école des grands peintres figuratifs et abstraits de New York. Une vie riche, loin du petit village de Provence où il avait grandi, mais aussi quelquefois difficile ; une vie d'artiste, riche et imprévue.

  • Quand le froid et la morosité de l'hiver s'installent en Provence, Robert prépare joyeusement sa petite valise ! En effet, depuis de nombreuses années à la même époque, il s'envole pour deux mois sur la petite île de Porto Rico. Accueilli chez son grand ami Guachi, les deux compères se retrouvent avec bonheur. À l'heure de l'incontournable apéritif, toujours pris sur la petite terrasse, les deux amis bavardent. Guachi partage avec Robert les évènements et les petits potins qui font la vie de l'île et ces derniers ne sont pas piqués des vers ! Des singes qui font banquet, des funérailles qui déraillent, une ressuscitée... Robert, conteur hors pair, partage dans ce livre toutes ces histoires avec beaucoup d'humour et de tendresse. Un agréablement moment de divertissement !
    Elisabeth Carme Demontoy

empty