Littérature générale

  • Rino Morin Rossignol excelle dans l'art de la poésie homo-érotique de langue française dont les préoccupations rejoignent, à certains égards, celles des poètes contemporains André Roy, William Cliff et Gérald LeBlanc. Cinquième recueil de l'auteur, Pixels de chair est une oeuvre lyrique étonnante qui témoigne de la déviance des sentiments au masculin tels que mis en scène dans le cyberespace.

  • Cette édition des poèmes de Rino Morin Rossignol, rassemblés sous le titre Le temps des signes, repose sur celles des recueils Les boas ne touchent pas aux lettres d'amour et La rupture des gestes, parus aux Éditions Perce-Neige (1988) et aux Éditions d'Acadie (1994).

    Morin Rossignol fut le témoin de la répression policière contre les gais dans l'Ouest de Montréal, puis de leur migration vers l'Est, dans ce qui allait devenir le Village. Sa poésie emprunte une route parsemée d'écueils - la misère sexuelle, l'abandon, la solitude - dont les plus terrifiants furent l'apparition du sida et l'hécatombe qui s'ensuivit.

    Avec courage et dignité, malgré l'adversité, le poète a sublimé les tensions de cet état d'être-gai dans un monde hétérosexué à la fois menaçant et fascinant. Ses poèmes sont la manifestation littéraire de la résilience dans ce qu'elle a de plus surprenant et de merveilleux.

  • Quand tout est dit, et que le bal est masqué, et que la plainte s'endort, et que le coq est muet, et que l'honneur est sauf, ne reste plus qu'à regarder droit devant, à fixer l'horizon ondulant des chimères, en silence, être soi, être là, étranger de sa vie, arpentant son ombre, labourant son verbe, méditant sur les pixels du coeur.

empty