• Les peaux cassées

    Richard Dallaire

    • Alto
    • 27 Août 2013

    Un vaillant tailleur de peaux avait l'habitude de nager seul dans un verre dont il cherchait le fond. Un jour, il a rencontré Carole, dont le sourire était un redoutable remontant. Elle a eu du souffle pour deux, le temps qu'il reprenne le sien. Carole était comme ça.

    Le couple a fait son nid en ville et attiré une ménagerie d'esseulés, des enfants de gouttière, un compteur d'étoiles, un Italien bossu et un épouvantail qui n'effrayait que lui-même. Dans un quartier où sévissaient la Dépression et l'assèchement des corps, les larmes ont coulé à grands seaux. Puis un petit scaphandrier est arrivé dans leur vie. Le temps était venu de penser à
    eux aussi.

    Les peaux cassées est un récit poétique tout en nuances de gris où l'espoir verdit dans les endroits les plus inusités et qui prouve à sa drôle de manière qu'en
    chacun de nous sommeille un jardinier.

  • Le marais

    Dallaire Richard

    Un jeune homme s'enlise dans un marais entre une saule pleureuse impossible à consoler, un gamin plein d'une vie dérangeante, une luciole amoureuse, des grenouilles, des oiseaux de fer, de la vase et de la brume et une maison aux trous bouchés par les livres.

    Ce roman porte sur la mélancolie, à la fois douce et paralysante, et sur le courage de briser son étau. C'est une allégorie à travers laquelle un riche imaginaire côtoie la brutale réalité d'êtres éclopés, tous prisonniers du marais qu'ils se sont fabriqué. Un roman où la beauté l'emporte sur la misère, le goût de vivre, sur la torpeur et la colère et la tendresse, sur la résignation.

empty