• Une aventure, née de l'imagination et du besoin de communiquer à d'autres, l'idée que l'auteur se fait de la vie, de l'amour. Dissocier l'âme et le corps, l'esprit et la matière. Une vivisection imaginaire, agrémentée de musique dans la phrase, de poésie dans le choix des mots, de mythologie et d'arts, dans les évocations et les symboles. Se trouver, se reconnaître dans cet univers, complexe, qui va de la fleur aux étoiles. Savoir mêler le doute et l'évidence, c'est créer un suspense agréablement intolérable.

  • Une aventure, née de l'imagination et du besoin de communiquer à d'autres, l'idée que l'auteur se fait de la vie, de l'amour. Dissocier l'âme et le corps, l'esprit et la matière. Une vivisection imaginaire, agrémentée de musique dans la phrase, de poésie dans le choix des mots, de mythologie et d'arts, dans les évocations et les symboles. Se trouver, se reconnaître dans cet univers, complexe, qui va de la fleur aux étoiles. Savoir mêler le doute et l'évidence, c'est créer un suspense agréablement intolérable.

  • Un peintre et une femme journaliste se rencontrent en leur maturité à un concert. Mais leurs routes, si elles se croisent, ne se mêlent pas vraiment.

  • Le présent ouvrage aborde la violence familiale et conjugale en milieu autochtone dans ses dimensions systémique et historique, essentielles à la compréhension de ce phénomène si étroitement lié aux effets dévastateurs de la colonisation et des politiques assimilatrices réservées aux Autochtones du Canada. La désorganisation des structures familiales traditionnelles, les multiples traumatismes - notamment ceux engendrés par le régime des pensionnats - et le cumul de problèmes socioéconomiques illustrent la complexité du contexte dans lequel cette violence s'inscrit et se reproduit, tant dans les communautés autochtones qu'en milieu urbain.

    Structuré autour de 33 témoignages d'hommes des Premières Nations et inuits, cet ouvrage est novateur en matière d'études sur la violence conjugale au Québec - dont le point de vue masculin, fondamental, est en quelque sorte l'«angle mort». Dans des entretiens d'une rare authenticité, ces hommes se livrent en toute humilité. Ils dévoilent à la fois d'immenses souffrances et des aspects peu glorieux de leur vie. En dépit de la dure réalité qu'ils décrivent, leurs propos nous aident à mieux comprendre comment les séquelles du passé continuent d'affecter la vie de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants autochtones. Surtout, cette libération de la parole se double d'une volonté réelle d'aller de l'avant et de retrouver la confiance et l'harmonie au sein de leur couple, de leur famille et de leur communauté. C'est cet espoir que révèlent cinq parcours inspirants d'hommes qui, tout en surmontant la honte et la culpabilité, ont entamé un processus de guérison qui leur a permis de rompre avec la violence.

empty