• Édition enrichie (Préface, notes, dossier sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie)Echoués à la suite d'un naufrage sur une île gouvernée par des esclaves fugitifs, une coquette et un petit-maître perdent la liberté tandis que leurs esclaves désormais affranchis deviennent maîtres - et leur font subir diverses épreuves : « Nous vous jetons dans l'esclavage pour vous rendre sensibles aux maux qu'on y éprouve ; nous vous humilions, afin que, nous trouvant superbes, vous vous reprochiez de l'avoir été. »
    En 1725, c'est un monde social renversé que Marivaux donne à voir sur la scène du Théâtre-Italien : la fragilité du pouvoir peut ainsi se dévoiler, les rancoeurs enfouies se libérer, et le malheur d'une condition servile s'éprouver. Mais si l'inversion est bien politique, elle est également ludique, et cette pièce sérieuse aux faux airs d'utopie est bien une comédie : le spectateur s'y amuse aux dépens des maîtres que leurs valets caricaturent, et il rit autant des maladresses que commettent ces valets lorsqu'ils tiennent le rôle des maîtres.
    Edition de Jean Goulemot 

  • Cette pièce de Marivaux, proposée dans le cadre du parcours « Théâtre et stratagème » pour le nouveau Bac de français, permettra à l'élève d'étudier les spécificités de l'écriture théâtrale, la force du dialogue et la dramaturgie.   
    Lycée 1re : Le théâtre du XVIIe au XXIe siècle  

  • "Suis-je aimé(e) pour moi-même ?" C'est à cette question que veulent répondre les personnages du Jeu de l'amour et du hasard. La comédie que donne Marivaux en 1730 suit un étrange schéma, où maîtres et serviteurs ont échangé leurs rôles pour pouvoir mieux s'observer. Mais les amoureux, Dorante et Silvia, déguisés en domestiques, se font prendre à leur propre jeu. Le spectateur, complice des manipulations, assiste alors à tous les troubles possibles du coeur, du langage et de l'identité.

  • Édition enrichie (Préface, notes, dossier sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie)Pour mieux juger de la fidélité de Lélio qu'elle doit épouser, mais qui ne la connaît pas, une jeune et riche Parisienne se présente à lui déguisée en faux chevalier. Elle découvre alors qu'il doit se marier avec une comtesse envers qui il a contracté des dettes. Pour éviter à Lélio d'avoir à rompre ce mariage et payer dix mille livres de dédit, le faux chevalier courtise la comtesse, puis la vérité sur son sexe se trouve révélée : le faux chevalier se fait finalement passer pour la suivante de
    la comtesse.
    La comédie que Marivaux fait jouer au Théâtre-Italien en 1724 aurait donc dû s'intituler plutôt Le Faux Chevalier. Le titre nous trompe-t-il ou le travestissement de la condition sociale l'emporte-t-il ici sur le travestissement du sexe ? Marivaux en tout cas a un but : dissiper l'illusion qui accompagne les sentiments, faire tomber le masque de l'infâme Lélio, et mettre à nu la vérité. Jeu brillant de la surprise et du badinage, mais aussi jeu cruel où le comique ne va pas sans noirceur. 

  • Le prince d'un royaume imaginaire fait enlever une de ses sujettes, Silvia, pour l'épouser, alors qu'elle est éprise d'un jeune homme de son village, Arlequin, lui-même retenu au palais. Dans le monde confiné de la cour, l'amour vrai des deux héros resistera-t-il à l'artifice et au mensonge ? Une comédie qui mêle farce et satire sociale.

  • Edition enrichie (préface, notes, commentaires sur l'oeuvre, appendice et bibliographie)Arlequin et Silvia, jeunes villageois, sont amoureux l'un de l'autre. Mais le Prince aime Silvia et, pour la conquérir, doit détourner d'elle Arlequin. Il charge donc Flaminia, une grande dame de la cour, de séduire le jeune homme.
    En 1723, La Double Inconstance voit ainsi se défaire le couple d'Arlequin et de Silvia qui, trois ans plus tôt, dans Arlequin poli par l'amour, avait su résister aux intrigues d'une puissante Fée qui s'était éprise du jeune homme. La seconde comédie serait-elle donc la suite pessimiste et désabusée de la première ? Sans doute non. Il y avait une sorte de vérité dans l'amour d'Arlequin et de Silvia au début de La Double Inconstance : ils en ont découvert une autre à la fin. Car comme toujours chez Marivaux, au-delà des masques et des feintes, il s'agit pour chacun de mieux comprendre ce qu'il est.
    Edition présentée et annotée par Jacques Morel.
    Notes complémentaires de Pierre Frantz. 

  • L'oeuvre intégrale annotée :Qui de l'homme ou de la femme a été le premier inconstant en amour ? La question agite le Prince et Hermiane. Heureusement, des années auparavant, le père du Prince a mis en place un stratagème pour y répondre : deux garçons et deux filles ont été élevés isolés les uns des autres dans la forêt. Désormais arrivés à l'âge adulte, ils vont découvrir librement le monde et, surtout, le sexe opposé... Dans cette pièce en un acte, Marivaux continue d'explorer le thème qui parcourt toute son oeuvre : les détours et les travers de l'amour.Nouveaux programmesDossier : à l'épreuve de l'amourPar Muriel Chemouny- Biographie de l'auteur, histoire de l'oeuvre- Contexte historique- Guide de lecture- Analyse de l'oeuvreProlongements interdisciplinaires : histoire des arts / histoireExercices écrits et oraux, questions de grammaire, groupement de textes, glossaire.

  • Une étrange expérience est menée à la cour du Prince : deux jeunes filles et deux jeunes garçons ont été élevés dans l'isolement et l'innocence ; il est temps de les libérer et de voir comment ils se comportent les uns avec les autres. L'enjeu de cette expérience est de découvrir si la première infidélité amoureuse est commise par l'homme ou par la femme...
    Notions littéraires : les registres de langue, le point de vue
    Histoire des arts : fêtes galantes - pastorales et style rococo au XVIIIe siècle, maître et valet au XVIIIe siècle
    Contextualisation : théâtralité et scène politique

  • Édition enrichie (Introduction, notes, chronologie et bibliographie)Vers le milieu du xviie siècle, les passagers d'un carrosse qui fait route vers Bordeaux sont attaqués et tués par des voleurs, mais une petite fille de deux ou trois ans est épargnée et bientôt recueillie par le curé d'un village voisin et sa soeur qui la prénomment Marianne. Une douzaine d'années plus tard, elle accompagne à Paris sa mère adoptive qui meurt brutalement. Elle est alors recueillie par un homme de considération, M. de Climal, qui la loge chez une lingère, mais lui fait rapidement la cour - une cour à laquelle Marianne résiste d'autant plus qu'elle tombe bientôt amoureuse d'un beau jeune homme, Valville, qui n'est autre que le neveu de Climal.
    /> La Vie de Marianne, que Marivaux fait paraître de 1731 à 1741, commence comme un roman d'aventures, mais c'est sa propre vie que raconte la narratrice, une comtesse qui ne connaît ses origines que depuis quinze ans, et s'est décidée à écrire ses mémoires sous la forme de lettres qu'elle rédige pour une amie. Il se peut que La Vie de Marianne fasse place au romanesque et au hasard : c'est aussi finalement un roman d'analyse - celui d'une femme qui raconte son destin avec une lucidité qui n'abolit pas la part du secret ni le mystère de l'incompréhensible.

  • En lien avec les thèmes «  Dire l'amour  » et «  Individu et société, confrontation de valeurs  » du programme de français en  4e, la comédie de Marivaux, suivie d'extraits du Jour de l'italienne, une création de la compagnie Eulalie qui nous fait entrer dans les coulisses de la création théâtrale.
     
    L'Épreuve, suivi du Jour de l'italienne
    o L'Épreuve  : Lucidor aime Angélique. Comme il est riche et qu'elle est pauvre, il veut savoir s'il est aimé pour lui ou pour son argent. Il la met alors à l'épreuve en lui proposant d'épouser un de ses amis, plus riche que lui, qui n'est autre que son valet Frontin déguisé...
    o Avec Le Jour de l'italienne, nous assistons aux différentes étapes de la mise en scène de la pièce  : du premier jour des répétitions où le metteur en scène définit son projet jusqu'à la générale  ; dans l'intervalle, les acteurs ajustent leur personnage, le mettent en mouvement, s'approprient le langage de Marivaux...
     
    Une édition «  Spécial théâtre  »
    L'édition de la pièce comprend  :
    o des pistes d'ateliers théâtre, au fil des deux textes, pour une lecture active  ;
    o un entretien avec Sophie Lecarpentier, metteur en scène  ;
    o des photos en couleurs de son spectacle, créé en 2007, avec la compagnie Eulalie.
    Et, en accès libre sur la chaîne You tube Théâtre Hatier, des extraits vidéo.
     
    Les autres compléments pédagogiques
    o Des repères sur la comédie et le théâtre du XVIIIe siècle.
    o Un parcours de lecture analytique en 8 étapes.
    o Un groupement de documents  : «  Amour ou richesse  ?  ».
    o Une enquête documentaire sur les métiers du théâtre
     
    Pour l'enseignant
    Sur www.classiquesetcie.com, en accès gratuit réservé, un guide pédagogique, avec un descriptif complet de la séquence et les corrigés des questionnaires.
     

  • Edition enrichie (Préface, notes, dossier sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie)Pour mieux observer sa future épouse, un jeune homme imagine de se présenter à elle sous la livrée de son valet qui lui-même s'habillera en maître ; or la jeune fille, de son côté, a eu la même idée, et se fait passer pour sa femme de chambre, qui elle-même jouera son rôle. Le hasard a ouvert le jeu à l'amour, et le jeu de l'amour est d'aller aussi bien où on ne l'attendait pas.
    Depuis sa création en 1730, la pièce s'est imposée comme le chef-d'oeuvre de Marivaux qui séduit par l'harmonieux équilibre entre une forme dramatique inspirée de la comédie italienne et une intrigue de drame bourgeois. Un charmant badinage ? Sans doute. Mais qui ne va pas sans questions : l'amour est-il bien naturel ? ignore-t-il les barrières sociales ? Chacun vaut-il par ce qu'il est ou par ce qu'il paraît ? Le Jeu de l'amour et du hasard nous conduit au-delà du marivaudage : « c'est une bagatelle qui vaut bien la peine qu'on y pense ».
    Edition de Patrice Pavis. 

  • La pièce de Marivaux au programme de 1re technologique, suivi du parcours littéraire «  Maîtres et valets  ». Dans une édition spécialement conçue pour faciliter la préparation au nouveau bac de français.
     
    La pièce
    Après le naufrage de leur navire, Euphrosine et Iphicrate se retrouvent sur une île avec leurs esclaves, Cléanthis et Arlequin. Mais le gouverneur des lieux leur impose d'inverser leurs positions.
    À travers cette comédie enjouée, Marivaux livre une réflexion subtile sur les rapports de domination sociale. 
     
    Le parcours «  Maîtres et valets  »
    o Un ensemble de textes problématisé pour analyser le thème des rapports entre maîtres et valets dans la comédie.
    o Des prolongements artistiques et culturels  :
    5 oeuvres visuelles, reproduites en couleurs, et des outils pour les analyser.
     
    Le dossier
    Toutes les ressources utiles au lycéen pour étudier l'oeuvre dans le cadre des nouveaux programmes  :
    o un avant-texte pour situer l'oeuvre dans son contexte
    o au fil du texte, la rubrique «  Des clés pour la lecture linéaire  »
    o après le texte  :
    - des fiches de synthèse sur l'oeuvre
    - des sujets guidés pour l'écrit et l'oral du bac français
    - des fiches de méthode récapitulatives
     
    Et un guide pédagogique
    Sur www.editions-hatier.fr. En accès gratuit réservé aux enseignants, il inclut tous les corrigés  : des questionnaires au fil du texte, des sujets de bac, des lectures d'images.

  • À la suite d'une violente tempête, Iphicrate et Euphrosine, deux maîtres accompagnés de leurs esclaves, Arlequin et Cléanthis, échouent sur une île  : l'île des esclaves. Ses habitants -  des esclaves révoltés qui ont fui la Grèce antique  - ont pour coutume de réduire en esclavage les maîtres et de rendre leur liberté aux esclaves. C'est donc un monde à l'envers que découvrent alors nos quatre naufragés, contraints d'échanger leurs habits, mais aussi leur condition...
    Au-delà du simple ressort comique, cette inversion nous invite à regarder sous un jour nouveau la société du xviiie  siècle, mais aussi toute forme de hiérarchie sociale.
     
    o  Le texte intégral annoté
    o  Cinq questionnaires d'analyse de l'oeuvre
    o  Une présentation de Marivaux et de son époque
    o  Le genre de l'oeuvre et sa place dans l'histoire littéraire
    o Une rubrique «  Portfolio  » pour la lecture d'images
    o Un dossier Spécial bac sur le thème «  Maîtres et valets au théâtre  »
     

  • Un valet d'intrigue, Dubois, veut faire la fortune de son ancien maître ruiné, Dorante, en le mariant à sa nouvelle maîtresse, une riche et jolie veuve, Araminte. De ce stratagème, l'amour va pourtant triompher. Un amour vrai, mais révélé à force de ruses et de manipulations. Dans  Les Fausses Confidences, Marivaux joue des valeurs morales pour mieux désorienter son public  : entre sincérité et hypocrisie, vérité et fiction, désintéressement et cupidité, les frontières deviennent poreuses...
     

  • "Classiques & Patrimoine", la seule collection de classiques pédagogiques avec un rabat Histoire des arts et un rabat Repères chronologiques !
    Cette utopie vive et fantaisiste invite le lecteur à réflechir sur les relations entre maîtres et valets, à un siècle où l'égalité entre les hommes n'est encore qu'un rêve lointain.
    Notions littéraires : l'utopie, la structure d'une pièce de théâtreHistoire des arts : l'art du portrait en France au XVIIIe siècle, les fêtes galantes

  • Programme Bac 2022 Première générale 
    Parcours : Théâtre et stratagème
    L'oeuvre : 
    Le valet Dubois réussira-t-il à faire en sorte que Dorante, son ancien maître désargenté, épouse Araminte, jeune veuve fort riche qu'il aime en secret  ? Comment par ses stratagèmes et ses habiles confidences fera-t-il naître l'amour  ? Araminte laissera-t-elle parler son coeur malgré la différence sociale et la résistance de sa famille  ?
    C'est à travers la parole, entre dissimulation et sincérité, que les personnages se mettent à l'épreuve et se révèlent à eux-mêmes et aux autres. Marivaux met, ici, toute sa subtilité psychologique et sa virtuosité littéraire pour nous montrer avec humour le triomphe d'un valet passé maître dans l'art de la manipulation par le langage.
    DOSSIER SPECIAL BAC 2022 :Le  texte intégral  annotéQuatre  questionnaires d'analyse  de l'oeuvreUne présentation de Marivaux et de son époqueLe genre de l'oeuvre et sa place dans l'histoire littéraireUne rubrique  «  Portfolio  »  pour la lecture d'imagesUn dossier  «  Spécial bac  »  proposant un groupement de textes et des sujets d'écrit sur le parcours  :  Théâtre et stratagème.

  • Un valet d'intrigue, Dubois, veut faire la fortune de son ancien maître ruiné, Dorante, en le mariant à sa nouvelle maîtresse, une riche et jolie veuve, Araminte.

empty