• M. Matafi, célèbre marchand de boutons de nacre de Marseille a disparu. Enlèvement ? Fugue adultérine ? Meurtre ?




    Alors que la police conclue au meurtre et attend que le cadavre soit retrouvé, Marius Pégomas, que son orgueil et ses amis ont poussés à se pencher sur l´affaire s´intéresse plus aux déclarations de la bonne des Matafi et au parapluie que portait M. Matafi le jour de sa disparition...









    Pierre Yrondy est un auteur énigmatique dans lequel certains voient un pseudonyme du journaliste et écrivain Jules de Gastyne, né en 1847 et mort en 1920. Cette hypothèse est peu probable au vu des dates de certaines de ses publications, mais peu importe.




    Ce que l´on sait avec certitude c´est que Pierre Yrondy est l´auteur de deux séries en fascicules : « Les aventures de Thérèse Arnaud, espionne française » et « Marius Pégomas, le détective Marseillais ».

  • Quatre amis attendent avec impatience, dans le cabanon de l'un d'eux, l'arrivée de Mireille, une fille de la bande.
    Or, à défaut de Mireille, c'est la police qu'ils voient débarquer pour fouiller les lieux.
    Tandis que le corps de la disparue est rapidement retrouvé caché dans le coffre à bois, André, le fiancé de la défunte, s'enfuit en courant.
    Pour le commissaire chargé de l'enquête, les coupables sont vite désignés et tous sont arrêtés.
    Mais André est allé réclamer l'aide de Marius PÉGOMAS, le célèbre détective marseillais.
    Ce dernier aura fort à faire pour trouver le meurtrier et le mobile et risquera sa réputation pour innocenter le pauvre jeune homme et ses amis...

  • Marius Pégomas , le célèbre détective marseillais, est extirpé de son lit à trois heures du matin par un homme, en tenue de soirée, légèrement éméché et terriblement effrayé. Le visiteur se présente : M. Toc, courtier en bijoux. S´il réclame l´aide de Marius Pégomas , c´est qu´en rentrant chez lui, après une soirée arrosée entre amis, il a trouvé, dans son appartement, dans un fauteuil, le corps sans vie d´une jeune femme inconnue. Le détective se rend sur place, constate les faits et réclame l´aide de son ami, le docteur Mercadier. Ce dernier remarque que la jeune femme ne porte aucune trace de blessure et que le décès est probablement dû à une crise cardiaque. Mais pourquoi cette femme est-elle venue mourir chez un étranger ? Comment a-t-elle réussi à pénétrer dans des lieux fermés à clé ? C´est ce que Marius Pégomas aura à découvrir pour sortir M. Toc du pétrin.

  • Un pêcheur pratiquant son loisir préféré dans un petit ruisseau proche de Fougerolles est horrifié de constater que l'eau jusqu'ici limpide, se trouble, rougit et charrie des lambeaux de chair.
    Tout de suite, pensant qu'il est arrivé un malheur au moulin situé en amont, fonce à la gendarmerie la plus voisine pour prévenir les autorités compétentes.
    Il y croise une comtesse venue signaler la disparition de son mari lors d'une partie de chasse dans les bois.
    Imaginant que les deux faits peuvent être reliés, les gendarmes se rendent à la meunerie pour vérifier que le comte, à la suite d'un accident, ne soit pas passé sous les meules, mais le bâtiment est vide, le meunier a disparu et des morceaux de viande et de sang maculent les broyeuses...
    La comtesse, peu confiante dans les capacités et les motivations des enquêteurs, ne tarde pas à faire appel au célèbre détective marseillais Marius PÉGOMAS...

  • M. le Vicomte est marié de la veille et s'apprête à amener sa jeune femme en avion vers une destination paradisiaque. Malheureusement, une fois dans le hangar d'où doit décoller l'appareil, le pilote les prévient que l´engin est victime d'une panne et qu'il va leur falloir passer la nuit dans un hôtel voisin, aux abords de l'étang de Berre, le temps que la réparation se fasse. Seulement, au matin, la jeune mariée a mystérieusement disparu. Devant l'incapacité de la police à trouver une piste, l'oncle de la mariée voit en Marius Pégomas l'unique espoir de revoir sa nièce...



    Pierre YRONDY est un auteur énigmatique dans lequel certains voient un pseudonyme du journaliste et écrivain Jules de Gastyne , né en 1847 et mort en 1920. Cette hypothèse est peu probable au vu des dates de certaines publications, mais peu importe. Ce que l´on sait avec certitude, c´est que Pierre YRONDY est l´auteur de deux séries en fascicules : « Les aventures de Thérèse Arnaud, Espionne française » et « Marius Pégomas, Détective marseillais » .

  • Une jeune danseuse est poignardée sur scène pendant qu'un groupe de fêtards entre dans le cabaret, détournant l'attention des spectateurs du crime qui vient de s´y dérouler. Quand la police débarque, elle apprend qu'une seule personne a quitté l'établissement pour y revenir et en repartir et, pourtant, aux vestiaires, quatre pardessus ne trouvent pas leurs possesseurs. Qui est l'homme qui s'est enfui avant de retourner au cabaret ? À qui appartiennent les trois autres pardessus ? Pourquoi poignarder une danseuse ? Voilà ce qu'aura à coeur de démêler Marius Pégomas , d'autant que la victime est sa petite amie.









    Pierre YRONDY est un auteur énigmatique dans lequel certains voient un pseudonyme du journaliste et écrivain Jules de Gastyne , né en 1847 et mort en 1920. Cette hypothèse est peu probable au vu des dates de certaines publications, mais peu importe. Ce que l´on sait avec certitude, c´est que Pierre YRONDY est l´auteur de deux séries en fascicules :


    « Les aventures de Thérèse Arnaud, Espionne française » et « Marius Pégomas, Détective marseillais » .

  • Le docteur Violet revient d´une conférence et débarque à la Gare Saint-Charles quand il est abordé par une mendiante portant un enfant enveloppé dans un voile. Après lui avoir fait l´aumône, le docteur est titillé par une étrange impression et, découvrant le gamin, il constate que celui-ci est mort récemment suite à de nombreuses privations.




    Le temps d´aller chercher un agent de police un cri retentie dans la gare, la mendiante a été assassiné d´un violent coup de couteau.




    Alors que la police se concentre sur l´étrange fille de la mendiante, Marius Pégomas, lui, préfère s´intéresser au monde de la mendicité, persuadé d´y trouver la clé du mystère...









    Pierre Yrondy est un auteur énigmatique dans lequel certains voient un pseudonyme du journaliste et écrivain Jules de Gastyne, né en 1847 et mort en 1920. Cette hypothèse est peu probable au vu des dates de certaines de ses publications, mais peu importe.




    Ce que l´on sait avec certitude c´est que Pierre Yrondy est l´auteur de deux séries en fascicules : « Les aventures de Thérèse Arnaud, espionne française » et « Marius Pégomas, le détective Marseillais ».

  • L´ATTENTAT DE LA CORNICHE Sur la route du Prado, un immeuble de trois étages s´écroule à la suite de l´explosion d´une bombe. Dans les égouts où a été posé l´engin explosif, la police découvre un corps sans vie et dans l'une de ses poches, un mot signé « Les Gangsters de la Joliette » revendiquant l´attentat. Le maire, habitant de l´immeuble visé, était-il la cible des terroristes ? Pendant que la police se démène pour trouver des indices, Marius Pégomas reçoit la visite de l´oncle du défunt. Ce dernier certifie au détective que son neveu ne peut être le coupable et lui demande de faire toute la vérité sur une histoire bien plus complexe qu´il n´y paraît.


    />



    Pierre YRONDY est un auteur énigmatique dans lequel certains voient un pseudonyme du journaliste et écrivain Jules de Gastyne, né en 1847 et mort en 1920. Cette hypothèse est peu probable au vu des dates de certaines publications, mais peu importe. Ce que l´on sait avec certitude, c´est que Pierre YRONDY est l´auteur de deux séries en fascicules :


    « Les aventures de Thérèse Arnaud, Espionne française » et « Marius Pégomas, Détective marseillais » .

  • Le Docteur Mercadier vient solliciter l´aide de son ami Marius Pégomas pour enquêter sur le suicide de son collègue le Docteur Bourgaton. Si la police a rapidement conclu à un suicide, le Docteur Mercadier ne croit pas du tout à cette thèse. Mais le décès du Docteur Bourgaton conduit rapidement le détective au suicide d'une jeune femme pour laquelle le médecin avait refusé le permis d'inhumation. L'affaire se complique quand tous les suspects possibles dans l'éventuel crime du médecin gravitent autour d'un riche jeune homme et d'une cartomancienne...









    Pierre YRONDY est un auteur énigmatique dans lequel certains voient un pseudonyme du journaliste et écrivain Jules de Gastyne, né en 1847 et mort en 1920. Cette hypothèse est peu probable au vu des dates de certaines publications, mais peu importe. Ce que l´on sait avec certitude, c´est que Pierre YRONDY est l´auteur de deux séries en fascicules :


    « Les aventures de Thérèse Arnaud, Espionne française » et « Marius Pégomas, Détective marseillais » .

  • Première Guerre mondiale !
    Le Prince Patiala attend impatiemment sur le trottoir, à côté de sa voiture...
    Un couple arrive, monte avec lui dans le véhicule qui démarre sur les chapeaux de roues après qu'un cri ait été entendu à l'intérieur.
    Thérèse ARNAUD alias C. 25, la célèbre espionne du Deuxième Bureau, se lance, avec ses hommes, à leur poursuite, s'ingéniant à conserver la distance.
    Thérèse ARNAUD semble savoir où se rend le Prince, pourquoi, à chaque arrêt, apparaît ou disparaît un passager dans l'automobile et, surtout, qui est responsable des vols et des dégradations qui ont lieu dans les villes étapes...

  • À Roquevaire, la réception donnée par Charles Pariset vire au drame quand une jeune actrice, Martha Limanor, après avoir été prise d'un malaise, se lève brusquement et plante un poignard dans le dos de son mentor le docteur Bénazet.
    De peur du scandale et pour éviter la prison à la comédienne, dont il est fortement épris, le maître des lieux, plutôt que de prévenir les autorités, décide de faire appel au célèbre détective marseillais Marius PÉGOMAS.
    Sur place, il constate l'étrange atonie de la meurtrière et la soupçonne d'avoir agi sous influence.
    Mais soudain, la police débarque, prévenue par le frère de la victime, et arrête Martha devant l'évidence de sa culpabilité.
    Une évidence que Marius PÉGOMAS va s'empresser d'infirmer...
    />

  • Première Guerre mondiale !
    Le siège de l'État-Major du général Joffre est en ébullition. Depuis quelque temps, des documents secrets disparaissent mystérieusement du coffre-fort. Pas d'effraction, pas d'empreinte, personne n'a pu pénétrer dans la pièce...
    Après une enquête inaboutie, le capitaine Ladoux du 2e Bureau décide de confier l'affaire à son meilleur homme qui se trouve être une femme, Thérèse ARNAUD alias C. 25.
    Sous couvertures, elle et ses compagnons infiltrent l'État-Major et ses alentours afin de débusquer l'habile espion.
    Bientôt, Thérèse ARNAUD constate l'attitude très étrange de deux sous-lieutenants que tout semble accuser bien qu'elle soit convaincue de leur innocence.

  • Première Guerre mondiale.
    La bataille fait rage entre les espions français et ceux au service de l'occupant.
    Quand un membre du Deuxième Bureau est retrouvé mort, en pleine rue, une carte mentionnant « L'Homme aux Cent Masques » épinglée sur le corps, nul doute que le plus dangereux des agents allemands se trouve à Paris.
    Et si l'insaisissable agent ennemi est dans la capitale, cela signifie qu'un évènement important s'y déroulera éminemment.
    Thérèse ARNAUD alias C. 25 et ses auxiliaires bien qu'occupés à la surveillance de la troublante Mata Hari vont rapidement être confronté au terrible « Homme aux Cent Masques ».

  • Une jeune couturière est retrouvée assassinée, chez elle, au petit matin, par le laitier faisant sa livraison.
    Il se précipite dans la rue pour trouver un agent de police. Le plus proche est en train d'indiquer son chemin à un individu.
    L'homme l'interpelle, lui explique la situation et le conduit sur la scène du crime... suivi par le curieux personnage qui cherchait sa route et qui se met à fureter autour de la défunte...

  • M. Babylas Maurillo est dans un drôle de pétrin. Après avoir découvert une main en bêchant son jardin et averti les gendarmes, les investigations de la police ont mis à jour pas moins de trois squelettes dans son potager.
    Le juge d'instruction, pressé de conclure une affaire d'importance et de démontrer son savoir-faire, ne tarde pas à arrêter le malheureux rentier qui se voit accusé des pires maux.
    Il ne lui reste plus qu'une seule chance de sauver sa tête : prouver son innocence !
    Du moins, c'est ce que lui affirme le docteur Mercadier, médecin réputé qui se trouvait en vacances dans la région et que la curiosité a fait se déplacer sur les lieux de la macabre découverte.
    /> Et, quand on sait que le docteur Mercadier est l'ami très proche du célèbre détective marseillais Marius PÉGOMAS, nul doute que ce dernier va mettre son grain de sel dans cette enquête, au grand dam du grand magistrat...

  • Karl Himmelfeld, chef d'une organisation d'espionnage allemand, cherche à se venger de Thérèse ARNAUD, agent du 2e bureau, qui s'est jouée de lui par le passé.
    Ses supérieurs lui commandant de capturer la jeune femme, le Teuton réprime ses envies de meurtre et fait enlever Languille, un des hommes de Thérèse ARNAUD afin d'attirer cette dernière dans un piège.
    Si l'espionne avait appris le sens de l'expression « Se jeter dans la gueule du loup » lors de sa précédente confrontation avec son ennemi, elle va désormais constater que « La vengeance est un plat qui se mange froid »...

  • Première Guerre mondiale !
    Un avion allemand tente de franchir les lignes alliées, or la D. C. A. tient bonne garde et le descend rapidement.
    Cependant, un passager a sauté en parachute avant que l'appareil s'écrase.
    Thérèse ARNAUD alias C. 25, la célèbre espionne française du Deuxième Bureau, se lance à la poursuite du voltigeur et parvient, accompagnée de quelques hommes, à mettre en joue l'ennemi au moment de son atterrissage.
    Contre toute attente, l'adversaire se rend sans même lutter et pour cause, il s'agit de Friquet, le titi parisien, le fidèle lieutenant de Thérèse ARNAUD, qui était chargé de remplir une mission d'infiltration capitale à Dortmund dont, peut-être, dépend l'issue du conflit.
    Mais, pourquoi est-il revenu de cette manière aussi brusquée qu'inattendue ?
    C'est ce qu'il s'apprête à conter à sa « patronne »...

  • Première Guerre mondiale !
    Le camp d'aviation de Luxeuil est régulièrement bombardé par la flotte ennemie quand l'escadrille française déserte complètement la base pour effectuer des vols à travers la région.
    Le commandant Happe, malgré toutes les précautions prises afin que les ordres de mission ne soient divulgués qu'au dernier moment, ne comprend pas comment les espions allemands peuvent en prendre connaissance aussi rapidement.
    Devant la répétition des drames, le Capitaine Ladoux du 2e Bureau envoie sur place Thérèse ARNAUD alias C. 25 et son fidèle Friquet qui vont tenter d'infiltrer les alentours en se faisant passer pour des civils en cure...

  • La « bande des Légionnaires », de dangereux malfaiteurs internationaux, sévit depuis peu à Paris.
    Le chef de la Sûreté décide de faire appel au célèbre détective marseillais Marius PÉGOMAS pour endiguer la menace.
    Aidé de ses fidèles lieutenants, Bouillabaisse et Titin, l'enquêteur se lance sur la piste des malfrats.
    Mais la traque va se révéler périlleuse et sanglante...

  • Willy Jack, le célèbre gangster justicier, trop préoccupé par ses prochaines fiançailles, a occulté son projet d'anéantir un trio d'aigrefins qui n'hésitent pas à ruiner des petits épargnants par des malversations boursières afin de s'enrichir.
    Quand son meilleur ami lui en fait le reproche, Willy Jack, désireux de se ranger après son mariage, décide de se lancer corps et âme dans cette ultime bataille où tous les coups sont permis, même les plus bas... surtout, les plus bas...

  • Le doigt coupé

    Pierre Yrondy

    Alors que Marius PÉGOMAS, le célèbre détective marseillais, est embauché par M. Satrace afin de retrouver sa femme, une fugueuse invétérée, le juge d'instruction de Colmar le mande pour l'aider à résoudre le meurtre mystérieux d'un gendarme et d'un doigt coupé retrouvé sur le lieu du crime.
    Marius PÉGOMAS s'envole au plus vite vers la contrée alsacienne avec l'intuition profonde que les deux affaires sont liées...

  • En pleine nuit d'hiver, à Nîmes, un marchand de vins réputé est retrouvé mort, à l'arrière de sa voiture stationnée devant un poste de police.
    Alors que le commissaire chargé de l'enquête s'empêtre dans des hypothèses sans fondement, il est averti de la découverte d'un autre corps, derrière les Arènes.
    Le mystère s'épaissit quand l'identité de la seconde victime révèle qu'il s'agit du frère de la première...
    Tandis que le juge d'instruction commis par la Parquet s'embourbe au fur et à mesure des éléments apportés au dossier, le célèbre détective marseillais Marius PÉGOMAS, mandé par l'une des deux veuves, se lance sur les traces du « tyran de Nîmes »...

  • Lyon est en émoi !
    La chambre d'hôtel de la célèbre et adulée Diva Melachrino a été cambriolée, la jeune femme a disparu et une large tache de sang recouvre les draps de son lit défait...
    Le juge d'instruction chargé du dossier ne tarde pas à soupçonner l'impresario et mari de la cantatrice d'être l'auteur de ce crime et se charge de faire révéler au suspect où il a caché le corps.
    Mais, le commissaire Lecart, ennemi juré du magistrat, persuadé de l'innocence de M. Melachrino va s'adjoindre les services du détective Marius PÉGOMAS qui l'a déjà aidé par le passé à élucider une disparition similaire...

  • Au bureau de poste n° 157 de la rue Vaugirard à Paris, à l'ouverture d'un sac provenant du Central-Bourse, l'employé découvre des vieux journaux et des détritus de ferrailles en lieu et place des trois millions de francs devant s'y trouver.
    L'enquête piétinant, le ministre fait appel directement au célèbre détective marseillais, Marius PÉGOMAS.
    Sur place, alors que le juge d'instruction veut incarcérer toutes les personnes ayant eu le sac en main depuis le Central-Bourse jusqu'au bureau de poste, Marius PÉGOMAS exige qu'il n'y ait pas d'arrestations.
    À l'aide de ses habituels partenaires, Marius PÉGOMAS va alors suivre tous les protagonistes de l'histoire et constater que chacun dépense à tout va...

empty