• Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • À l'occasion du cinquantième anniversaire de l'indépendance de l'Algérie, les Éditions La Découverte (Paris) et les Éditions Barzakh (Alger) ont publiéconjointement et simultanément en 2012, dans les deux pays, cet ouvrage collectif destiné à un large public sur l'histoire de l'Algérie à la période coloniale (1830-1962). En effet, en France comme en Algérie, celle-ci reste souvent mal connue des non-spécialistes, alors qu'elle est essentielle pour mieux comprendre la situation actuelle dans les deux pays, ainsi que leurs relations depuis l'indépendance en 1962. Or, depuis les travaux pionniers de Charles-André Julien et Charles-Robert Ageron, malgré la multiplication des publications, on manque aujourd'hui d'une vaste fresque synthétique de cette histoire, rendant compte notamment des travaux les plus récents. Ce livre, écrit principalement par des historiens (algériens, français et d'autres nationalités), a donc pour but de mettre à dis-position des lecteurs une histoire partagée et critique de cette période historique, qui tienne compte des interrogations actuelles des sociétés sur ce passé.
    Cet ouvrage replace ainsi la guerre d'indépendance dans le temps long de la période coloniale, car c'est bien dans cette longue durée que le conflit s'enracine. Il permet ainsi de rendre compte des résultats des nombreux travaux de recherche novateurs conduits depuis une quinzaine d'années sur la période comprise entre la fin de la conquête et le début de cette guerre. Dans ce cadre historique, l'ouvrage entend questionner comment l'histoire de ces deux pays et de ces populations s'est nouée, dans des rapports complexes de domination et de violence, mais aussi d'échanges, dans les contextes de la colonisation puis de la décolonisation. Il s'agit enfin d'interroger les héritages de ces cent trente ans de colonisation qui marquent encore les sociétés algériennes et françaises.

  • "Être ou ne pas être indigné : et si c'était la question que pose Hamlet, que tout être au monde doit se poser ?" Hamlet revient sur scène, introduit par un vieil homme, ancien résistant, un des derniers survivants. Roman, son petit-fils, jeune comédien, se joint à eux, apportant le courrier adressé au vieil homme de toute la planète. Les messages tombent : « Vous êtes un artiste des droits de l'homme »; « Une gazelle et un lion »... Mais le vieil homme refuse de se voir en héros même devant son éditeur espagnol ou la journaliste venue l'interroger. Toutefois, la lettre d'une lycéenne de quatorze ans, Ophélie - c'est le troisième personnage - l'interpelle: « Merci d'avoir réussi à me redonner l'espoir que j'avais perdu. » Elle circule à vélo, porte, pour ne pas se faire écraser, un gilet jaune. Elle ressemble à Ophélia, la fiancée perdue d'Hamlet. C'est la fin ? Non, le début alors que le spectre entre en scène, comme dans la célèbre pièce.

    Jean-Pierre Barou est l'auteur de deux pièces de théâtre, Après la Violence et Qu'est-ce qu'elle dit la comète ? Sylvie Crossman est plus particulièrement l'éditrice d'Indignez-vous ! Tous deux sont les fondateurs d'Indigène éditions..

  •   Présentation du concours et du métierInformations sur le concours et la formationDécouverte du métier et  entretien de professionnelsTests pour faire le point sur ses motivations et son projet professionnelMéthode des épreuves écrites et oralesMéthodologie pas à pas à partir de sujets d'épreuveEntraînement guidé pour acquérir la méthodeSimulations d'entretien avec le juryEntraînement aux épreuvesSujets corrigés et commentésAuto-évaluation sur les notions acquisesConnaissances indispensables pour les épreuvesFiches thématiques sur les sujets potentiels du concours    Un  véritable coach  pour le candidat : auto-évaluation, tests, conseils, astuces...
    Un ouvrage indispensable pour être sûr de réussir son concours !
     

  • « Bienvenue dans le Paris des Merveilles, un Paris qui n'est ni tout à fait le nôtre, ni tout à fait un autre... et qui, désormais, n'appartient plus seulement à votre serviteur.
    Dans ce recueil, vous découvrirez six nouvelles situées dans le monde du Paris des Merveilles. Je suis l'auteur de deux d'entre elles, les quatre autres étant l'oeuvre de jeunes plumes - parfois débutantes mais toujours talentueuses - qui se sont approprié l'univers d'Isabel, Griffont et Azincourt pour, je l'espère, votre plus grand plaisir... » - Pierre Pevel

  • Ce manuel de droit constitutionnel a pour ambition de satisfaire au double critère de la pédagogie et de l'excellence. Reprenant la structure classique du plan de cours, cet ouvrage s'attache à donner aux lecteurs des clés de compréhension de la matière par une démarche méthodique et guidée qui n'exclut ni l'exhaustivité ni la rigueur du propos. Pour ce faire, des rubriques systématiques scandent le cours et des exercices corrigés sont proposés en fin de chapitres.Ce manuel est, avant tout, destiné aux étudiants de Licence en Droit et AES de 1re année en abordant la "Théorie du droit constitutionnel" et "l'Histoire constitutionnelle française" généralement traités au 1er semestre ainsi que le "Droit constitutionnel de la Ve République" étudié au 2e semestre. Néanmoins, il est aussi susceptible d'intéresser des étudiants plus confirmés, des doctorants ou des spécialistes de la discipline avec des parties moins habituelles relatives aux " Droits constitutionnels comparés " et à des " Eléments de droit constitutionnel européen ". 

  • Ce livre propose des exercices amusants visant à cultiver la bonne humeur et à entretenir la joie intérieure des enfants. Cet apprentissage du mieux-être par le rire comme mode de vie a pour but : - de favoriser un développement optimal pour le corps, le coeur et l'esprit; - de diminuer les tensions émotionnelles; - d'offrir un support pour gérer les difficultés dans l'adversité; - de développer la compassion et la gratitude; - d'ajouter plus de rires, de plaisirs et de légèreté au quotidien.

  • Coexistence et confrontation des modèles agricoles et alimentaires ; un nouveau paradigme du développement territorial ? Nouv.

    L'ouvrage propose un cadre d'analyse des situations de coexistence et de confrontation des modèles agricoles et alimentaires, et porte ainsi un nouveau regard sur le développement territorial. Il le met à l'épreuve dans une série de travaux conceptuels et d'études de cas en France et de par le monde.

  • Jean d'Arcy est l'un des pères fondateurs de la télévision française des années 1950, à l'origine de l'Eurovision et du concept du droit de la communication. Interrogeant ses représentations de la télévision, ces actes visent à une lecture de son oeuvre par la communauté scientifique pour mettre au jour les théories exposées, les modèles développés, les paradigmes utilisés et les perspectives envisagées. Au delà de ces aspects, il s'agit aussi de comprendre comment s'est construit l'espace audiovisuel français, voire européen.

  • La Gambie, pays anglophone enclavé dans le Sénégal et dont la plupart de ses voisins immédiats sont des Etats francophones, offre une position géographique particulière notamment dans sa dimension socioculturelle et géopolitique. Le débat autour du plurilinguisme dans cet espace pluriel qu'est la Gambie est évident, et permet de nourrir les réflexions légitimes, fécondes autour des questions d'intégration, de mixité ou de droit à la différence, de transferts et d'hybridités.

  • Dès qu'il s'agit d'histoire de la création à la télévision, on évoque l'oeuvre de Jean-Christophe Averty (1928-2017), considéré comme le meilleur « metteur en scène » ou « metteur en page » de toute l'histoire de la télévision. Mais comment Averty pense-t-il - dès la fin des années 1950 - la question de l'image électronique et des codes visuels, en rupture avec le principe du direct ? Comment envisage-t-il la question esthétique ? Quelle est son originalité ? Quelle idée se fait-il de ses obligations envers le public ? Ce livre propose aux téléspectateurs aussi bien qu'aux professionnels et étudiants une réflexion sur les multiples dimensions de cette oeuvre télévisuelle originale, et sur la manière dont Averty a exploré « l'effet télé ».

  • "Les auteurs, praticiens, chercheurs, responsables, élus, explorent ici les voies possibles pour améliorer la qualité de l'accueil due aux jeunes enfants et à leurs parents.

    L'ouvrage vise à donner du corps et du sens au terme « curriculum », désignant l'ensemble d'objectifs, de valeurs, de normes qui sous-tendent et encadrent les pratiques d'accueil, à l'échelle nationale ou locale. Des praticiens, chercheurs, responsables apportent leurs analyses et leur expérience sur les ingrédients constitutifs d'un tel cadre et les modalités démocratiques de son élaboration."

  • Les auteurs se penchent ici sur le temps historique de la prison et le temps de la peine, et cherchent à savoir s'il existe un juste temps de la peine. Le nombre de détenus ne cessant d'augmenter, des questions générales sur la politique pénitentiaire et le sens de la peine se posent : comment supporter les journées d'incarcération ? Quel quotidien pour les mères incarcérées, les surveillants de prison ? Le temps peut-il venir à bout de l'insécurité, la récidive et la criminalité ?

  • Simon et le chasseur de dragons est un texte à la fois émouvant et bouleversant magnifiquement illustré par Marion Arbona dans lequel les parents trouveront une façon d'aborder avec leur enfant la question du deuil. Les enfants pour leur part reconnaîtront dans cette histoire la tristesse qu'ils éprouvent lorsqu'ils perdent quelqu'un qui leur est cher et découvriront qu'avec le temps ils recommenceront à rire et à jouer.

  • Lorsque Jean d'Arcy fut nommé en 1952 directeur des programmes de la télévision française, celle-ci était pratiquement en train de naître en France. Considéré comme le père fondateur de la TV, sa conception ne fut pas élitiste mais visa toujours le public le plus large. A travers sa biographie, c'est finalement le cheminement de l'émergence de l'outil audiovisuel qu'il est possible de suivre depuis une mise en perspective des éléments historiques, politiques et éthiques.

  • Espace longiligne enclavé à l'intérieur du Sénégal, la Gambie compte des milliers de ressortissants sénégalais, ainsi que d'autres nationalités venant de la sous-région ouest-africaine, de l'Asie et de l'Europe. Les intervenants ont réfléchi sur la façon dont l'étranger a été "pensé et représenté dans les diverses productions intellectuelles et artistiques" du point de vue théorique ainsi que dans sa dimension diachronique et synchronique au sein de l'espace littéraire sénégambien.

  • Nouvelle présentationL'ambition de cet ouvrage est de cerner au plus près la dimension familiale presque toujours présente dans les toxicomanies, dimension trop longtemps - et trop souvent encore - négligée, alors qu'il s'agit d'un facteur majeur d'approche, de compréhension et de soin du phénomène.Quinze ans de réflexions et de pratiques psychothérapeutiques exercées de manière évolutive et critique, auprès d'adolescents toxicomanes et de leurs proches séparent ce livre d'une première synthèse, qui fit date, et que proposaient les mêmes auteurs.Ces derniers, qui comptèrent parmi les premiers introducteurs en France de l'approche familiale systémique des pathologies psychiques, se sont ici attachés à présenter et justifier les deux positions qui structurent ce type d'approche appliquée au phénomène toxicomaniaque.- Une hypothèse causale : il existe incontestablement des facteurs familiaux de la toxicodépendance. Étayer cette hypothèse nécessite une armature conceptuelle, un savoir enquêter spécifique, un débrouillage averti des entrelacs familiaux.- Une conviction thérapeutique : le travail sur les interactions familiales permet de redynamiser des comportements et des relations empoisonnés par des pathologies addictives, et notamment toxicomaniaques. Les relations familiales sont malades de la dépendance. Mais dans l'approche clinique des toxicomanies comme en d'autres domaines, on ne saurait se contenter de la formulation d'hypothèses étiologiques " objectives ". C'est pourquoi le présent ouvrage, enrichi de la présentation de nombreux cas cliniques, propose un aller-retour constant entre l'élaboration conceptuelle et l'épreuve thérapeutique.Au total, ce livre représente une mise au point nécessaire à tous ceux qui veulent aborder et comprendre les problèmes liés à la drogue. Il intéressera tant les soignants, les étudiants, les formateurs en addictologie, que les proches des toxicomanes désireux de comprendre à quel point ils sont nécessairement concernés et impliqués par la souffrance de « leur  » toxicomane.Sylvie ANGEL est psychiatre, thérapeute familiale, fondatrice et directrice médicale du Centre de Thérapie Familiale Monceau, Paris.Pierre ANGEL, professeur de psychopathologie à l'Université Paris 8, est psychiatre, thérapeute familial, et directeur général du Centre Monceau.Les auteurs ont fondé Pluralis, centre qui regroupe des praticiens de différentes techniques de psychothérapie.
    Introduction : Thérapie familiale, approche systémique, toxicomanie. Cadres conceptuels. Les apports conceptuels de la théorie systémique. Le phénomène de la toxicomanie. Approche familiale systèmique. Généalogies familiales de la toxicodépendance. Les familles d'usagers de drogues. Aspect des généalogies familiales de la toxicomanie. Dialectiques familiales. Soigner : le sens de la thérapeutique familiale systémique. Sevrage et substitution. Cadre et techniques de la thérapie systémique. Annexes. Historique du Centre de Thérapie Familiale Monceau. Les 101 premiers dossiers du Centre Monceau.

  • La revue XYZ renoue avec la tradition des nouvelles d'une page. L'expérience avait déjà été tentée avec succès à trois reprises, dans les numéros 11, 28 et 61. Pour cette récente mouture de micronouvelles, plus de cinquante auteurs ont répondu à l'appel dont Raymond Bock, Guillaume Corbeil, Louise Dupré, Hans-Jürgen Greif, William S. Messier, Suzanne Myre, Monique Proulx et Larry Tremblay, pour ne nommer qu'eux. Dans sa rubrique « Voies nouvelles », Hugues Corriveau signe son deuxième survol annuel des recueils québécois Par son caractère exhaustif, le panorama permet d'observer des tendances, heureuses ou malheureuses, et de mettre en valeur des livres réussis inexplicablement passés sous le radar.

  • Pour entamer l'année 2016, XYZ nous offre les meilleurs fruits de sa cueillette de nouvelles des derniers mois. Hormis certains auteurs habituels comme le minimaliste Luc LaRochelle, la spirituelle Sylvie Gendron ou l'imprévisible Jean-Pierre April, nous découvrirons deux nouvelles plumes : celle de Françoise P. Cloutier qui nous raconte une histoire d'amour aux accents policiers, mélangeant les thèmes de l'immigration et du spiritisme, et celle de Fabien Quérault, qui nous décrit, par le biais d'un narrateur reporter, les dures conditions de travail dans usine de Foshan, en Chine. Du côté de la critique, Gaëtan Brulotte jette un regard rétrospectif sur les deux recueils de Normand de Bellefeuille, Ce que disait Alice et Votre appel est important, à considérer comme de jeunes classiques de notre littérature.

  • « Faire statue » : voici le thème qui inaugure le 30e anniversaire d'Espace art actuel. Il s'agit de mettre en lumière des actes performatifs s'appropriant certains aspects de la statuaire, des années 1960 aux oeuvres les plus contemporaines. Pourquoi cette fascination prégnante pour le corps immobile? Quels fantasmes révèle-t-elle? Quels rapports entre action et inaction? Sept auteurs s'emparent du sujet. Défis d'endurance de la statuaire, effet comique du corps-sculpture, réminiscences des mythes de Pygmalion et de Galatée, correspondances entre le corps humain et l'objet : autant de thèmes fouillés à travers l'analyse de corpus précis, d'hier à d'aujourd'hui. En entrevue avec Sylvie Tourangeau, les artistes Julie Laurin, Victoria Stanton et Nicole Panneton, qui déambulent et justement « font statue » dans l'espace public, s'expriment aussi sur leur pratique. Vous trouverez également dans ce numéro d'hiver d'Espace les habituels comptes rendus d'expositions ainsi que des recensions de livres.

  • Il fut un temps où la télévision, encore en quête d'un langage qui lui soit propre, était un espace d'expérimentation et de recherche remplissant pleinement sa mission de service public. Pendant ces premières années d'existence du nouveau média, la figure d'un créateur ressort entre toutes : celle de Jean-Christophe Averty, un Français qui a multiplié les expérimentations formelles et qui s'est employé à combattre la bêtise par le gag. Bien que ses créations soient difficilement accessibles et que son oeuvre n'ait pas vraiment fait école, Averty est un protagoniste essentiel de l'histoire de la télévision. Ce numéro de Cinémas est l'occasion d'analyser l'esthétique qui se dégage des tournages en studio de ce pionnier de la télévision, et de reconstruire le puzzle que représente dans l'histoire des formes - au croisement entre musique, illustration satirique et expérimentation vidéo - son oeuvre éclatée et teintée d'humour noir.

  • Le numéro de février de Relations se penche sur la délicate question du vivre-ensemble. Depuis le début de la commission Bouchard-Taylor il y a dix ans, le débat sur l'identité, la laïcité et le vivre-ensemble s'enlise au Québec. Identitaires et « diversitaires » s'opposent dans des débats souvent stériles où les positions des uns et des autres se durcissent, parfois jusqu'à l'extrême. Comment sortir de cette « guerre culturelle » qui met trop souvent en échec l'action commune, notamment au sein de la gauche et du mouvement des femmes ? Quelles voies emprunter pour penser l'identité dans son caractère mouvant, en constante évolution, sans pour autant sacrifier l'agir collectif aux forces impersonnelles du marché ? La religion, les arts et la littérature ont-ils un rôle à jouer dans ce contexte, pour tisser des liens, créer des ponts ? Les collaborateurs et collaboratrices de ce numéro vous invitent à réfléchir avec eux.

  • http://www.numilog.com/package/extraits_pdf/9782287268359EXT.pdf




  • Table des matières
    Dinde farcie
    Dinde aux marrons
    Dinde au maïs
    Dinde aux noisettes
    Dinde façon terroir
    Dinde au paprika
    Dinde piquée à vif
    Dinde farcie
    Dinde marinée au yaourt
    Dinde farcie aux fruits
    Filet de dinde aux poivrons
    Jarret de dinde à la mexicaine
    Mijotée de dinde à la chicorée
    Paupiettes de dinde forestières
    Roulés de dinde aux herbes et à l'aubergine 
    Suprêmes de dinde aux morilles
    Rôti de dinde à l'espuma de moutarde
    Curry épicé de dinde aux petits légumes
    Sauté de dinde
    Curry de dinde

empty