• Depuis dix ans, Bernard Faucon utilise la photographie pour mettre en forme son monde personnel. À l'écart des modes, des courants et des définitions, il nous conte, dans des images délicatement colorées, ses angoisses d'un temps traversé de fulgurances et de visions. Il a mis en scène des mannequins, pour restituer le sentiment d'une enfance improbable, décliné l'absence et les traces dans les « chambres d'amour », organisé l'espace, la fiction et l'illusion de ses récentes « chambres d'or ». Reconnu, du Japon aux États-Unis, comme l'un des talents les plus originaux de la création contemporaine, il se livre ici dans le dialogue avec Pierre Borhan, pour un portrait serein, fait de confidences, de complicité et d'inévitables énigmes.

empty