• Dans ce texte, outil de réflexion et de pratique concrète, Philippe Filliot montre comment méditer est un processus permanent de création qui se fait en soi-même, d'instant en instant. L'expérience méditative est ici envisagée essentiellement comme une source vitale et cachée de la création, quelles que soient les formes prises ensuite dans la richesse infinie du monde phénoménal. Alors, la méditation devient un "art", entendu dans un champ élargi à l'existence entière. La personne qui médite, par la qualité même de son attention, est capable de transfigurer tout ce qui est en une oeuvre incarnée, unique, extraordinaire.


  • Nous devons relever le défi d'inventer un yoga pour l'Occident sans pour autant renoncer aux sources traditionnelles.

    Le propos de ce livre est d'offrir une synthèse accessible de l'enseignement d'un yoga contemporain, dans la lignée dite " viniyoga ". Cette manière particulière d'enseigner le yoga prend sa source en Inde, à Mysore, dans la figure fondatrice de
    T. Krishnamacharya (1888-1989), brahmane, yogi et pédagogue.
    Elle a été ensuite transmise et diffusée auprès d'élèves occidentaux, par le biais de son fils et disciple T.K.V. Desikachar, puis par Claude Maréchal à partir des années 1970.
    La pédagogie propre au viniyoga pourrait se résumer en une seule formule clé du maître indien Krishnamacharya : " Il ne faut pas tenter à tout prix d'adapter la personne au yoga que l'on enseigne mais il faut impérativement adapter de façon juste le yoga à
    la personne. " Elle invite à prendre en compte la personne, dans
    toute sa singularité et sa globalité.
    Ce livre n'est pas un document de formation à l'enseignement viniyoga, ni un catalogue de techniques posturales ou respiratoires, mais
    une invitation à la pratique et l'étude du yoga.
    Professeur de yoga, Philippe Filliot est formateur dans le cadre de l'enseignement viniyoga auprès de Claude Maréchal (ETY). Il est également professeur agrégé d'arts plastiques à l'Université de Reims, où il enseigne en particulier la théorie et la pratique du yoga. Docteur en sciences de l'éducation, il est chargé de cours à l'Université de Paris 8 sur la spiritualité contemporaine. Il est l'auteur, entre autres, de être vivant, méditer, créer (2016), et Le yoga comme art de soi (2012), publiés chez Actes Sud.

  • Le yoga en Occident est trop souvent présenté comme une sorte de gymnastique relaxante, vaguement exotique, ayant seulement pour but de réduire le stress lié au monde actuel et rechercher une forme de développement personnel. Il est certain que la pratique du yoga crée du bien-être, mais il ne faut pas oublier que son but est avant tout la connaissance de soi. Le propos général de ce texte est d'envisager le yoga en tant que voie  spirituelle, au sens large du terme, c'est-à-dire comme une transformation intérieure du sujet, au-delà des dogmes et des croyances.

  • Alors que l'on se presse aujourd'hui aux conférences du Dalaï-Lama ou pour voir Des hommes et des dieux, notre système éducatif paraît étrangement sourd à cet attrait pour le spirituel et à la richesse des grandes traditions. Comme figé dans des combats d'un autre âge. Philippe Filliot propose une autre vision de l'éducation, curieuse, ouverte, débarrassée de ses préjugés. En faisant le détour par les spiritualités, en explorant les rapports entre Occident et Orient, il voit sous un angle inédit les défis de l'éducation et l'urgence de renouveler la pédagogie. Dans ce dehors de l'univers scolaire qu'est l'approche spirituelle, comment caractériser la relation du maître, de l'élève et du savoir ? Au-delà des spécificités historiques et culturelles, quel modèle de pensée pédagogique ressort de l' éducation spirituelle " ? Comment, enfin, transposer au sein de la laïcité des éléments de spiritualité pour une éducation de notre temps ?".

empty