• Pascale Jourdat situe l'action de son roman d'amour dans le décor romantique de la capitale parisienne, au sortir de la Première Guerre mondiale. De retour du front, un soldat miraculé retrouve la jeune femme dont il était tombé éperdument amoureux juste avant de partir. Mais l'insouciance passionnée des premiers mois laisse peu à peu place au désarroi, lorsque la santé mentale d'Albertine commence à se dégrader. Atteinte d'un délire de persécution, sujette à de soudaines crises de folie furieuse, son comportement devient imprévisible. Démuni devant la maladie incurable de son épouse, dont il n'est pas en droit de divorcer, il doit se résigner à son triste sort. Rongé par le désespoir et la culpabilité, il finit pourtant par accepter l'idée de s'élancer seul vers un nouveau départ. En espérant qu'une femme l'attende quelque part...

empty