• En un siècle, la France, modèle de la monarchie absolue, est devenue un État constitutionnel. Comment cette mutation profonde s´est-elle opérée ? Comment sont nées les valeurs des Lumières et comment sont-elles devenues communes à la majorité des Français ? Qui sont ces hommes des Lumières qui renversent un roi, inventent une république puis construisent un Empire, sans jamais perdre de vue la finalité d´un bonheur universel ? Ce livre répond à ces questions en s´appuyant sur une historiographie récente et souvent polémique.
    La conscience qu´ont les Français de l´époque, à tous les niveaux, de vivre ces révolutions intellectuelles et sociales a rendu insupportable l´incapacité de la monarchie absolue à se réformer quand elle a été confrontée à la crise : là est née la Révolution des droits de l´Homme. Les violences, les drames de la Terreur et des guerres napoléoniennes font partie intégrante de cette transformation profonde et durable de la France, dont la période révolutionnaire et l´Empire sont des moments d´expérimentation et de concrétisations, souvent tragiques, des idées des Lumières. Reste qu´encore aujourd´hui, les vibrations de cette explosion résonnent dans le monde entier.

  • Tuer le pouvoir

    Olivier Coquard

    • First
    • 11 Avril 2019


    Utopies, passions, complots... L'histoire sanglante des grands assassinats politiques.

    L'assassinat politique est avant tout un acte public, spectaculaire, presque théâtral : que l'on pense à la sauvagerie des chevaliers et sénateurs qui tuèrent Caligula en pleine fête d'Auguste, à la violence extrême des assassins de Thomas Becket au coeur de la cathédrale de Canterbury, ou encore, plus proche de nous, au meurtre de JFK devant une foule immense...
    Pourtant, la plupart des assassinats politiques furent, au fond, des échecs : le changement de régime espéré par les meurtriers n'eut généralement pas lieu, et ces derniers furent rarement honorés pour leur acte homicide.
    Dans cet ouvrage passionnant, l'historien Olivier Coquard revient sur les plus grands complots et actes de folie isolés qui ont, à travers l'histoire, littéralement "tué le pouvoir".

  • La Révolution française est un événement central de l'Histoire, et la décennie 1789-1799 a provoqué un grand basculement mondial. Loin d'en imposer une vision unique, elle ne cesse de susciter une multitude de débats, recherches, travaux savants et controverses passionnées. Comment comprendre, aujourd'hui, cette radicale mutation des fondements de la société et de l'État, cette mise en pratique des idées des Lumières (avec ce qu'elles pouvaient avoir d'utopique), cette apparition d'hommes et de femmes nouveaux, cette réorganisation de fond en comble du quotidien (et même du calendrier), cette transformation profonde du régime de la propriété, ces accès terribles de violence, ces guerres - civile et étrangères - contre une grande partie de l'Europe, cette générosité de la déclaration des droits de l'homme et de l'abolition de l'esclavage ? Conciliant un récit minutieux des événements avec le portrait des protagonistes, se focalisant sur les combats politiques, les phénomènes sociaux et la formation d'une nouvelle caste dirigeante, cette brillante synthèse, concise et parfaitement informée des études les plus récentes, nourrie d'anecdotes significatives, rédigée d'une plume ardente, ouvre des perspectives passionnantes et souvent mal connues du large public.

  • "Pour la première fois, l'éditeur des savoirs, les Presses Universitaires de France, et la maison de disques culturels de référence Frémeaux & Associés, s'associent pour proposer des cours particuliers sur l'histoire de France, racontée, expliquée et analysée par les plus grands universitaires. En près de cinq heures, cet enregistrement retrace l'histoire de France de 1715 à 1815, incarnée par Olivier Coquard, spécialiste d'histoire moderne."
    Claude COLOMBINI FRÉMEAUX

empty