• Cet ouvrage amène à la découverte des fameux beaux noms du Prophète (la Paix Soit sur Lui) à travers des images inspirées dans des odes inédites et constitue l'une des réponses aux chahuts, aux caricatures et aux calomnies proférées contre l'Élu, le Meilleur des hommes, au nom d'une pseudo liberté de la presse.

  • Alors que le monde se repaît, se nourrit, de guerres et qu'à l'horizon ne semble pointer que la désespérance, Ndongo Dimé, témoin de son temps s'engage avec la foi d'un poète, quotidiennement, dans un combat acharné pour l'harmonie universelle. Une aube souriante, un chant vertical qui ne manque pas de grandeur.

  • Il fut un moment où les paroles ont glissé de leur lieu originel pour épouser des significations nouvelles, comme le malheur advenu aux peuples pêcheurs déclamés par le saint Livre. Pourtant à la pointe du dépérissement de l'euphorie qui accompagnait la pratique islamique à l'époque où apparut Cheikh Ahmadou Bamba. Ce ne fut pas une sinécure de rétablir l'ordre islamique. En fin savant, comme qui dirait, les savants sont les héritiers des prophètes. Cheikh Ahmadou Bamba a porté le drapeau rénovateur et adhérateur de l'islam signe d'un Moudjadid, un saint avéré. Seydi Ahmed Mourtada Mbaye Ibn Cheikh Ibn Ibrahim Ibn Cheikh Ahmadoul Kabir Professeur Maîtrisard de philosophie

  • Cette oeuvre est le souffle ardent, un « Kiaï » provenant des racines du cour d'un « Talibé » fervent et fidèle de Khadimal Moustapha, ébloui par la lumière éclatante et la splendeur de la voie tracée par son Maître (Que Dieu soit satisfait de lui); il produit cette ODE à « l'arbre cosmique » intitulé « 18 SAFAR » en guise d'adiya au magal et à la Mouridiya. Quant à toi, Ô Mouridoullah et attentif lecteur, je dédie cette prière « Au nom d'Allah Très Miséricordieux, Tout Miséricordieux » Ô! Mon Dieu point de Divinité que Toi Ô! Bienfaiteur, Ô Créateur des Cieux et de la Terre Ô! Détenteur de Majesté et de Munificence Ô! Le Vivant, l'Absolu Répands Tes grâces sur Mouhammad, sur sa famille, sur ses compagnons et sur son Serviteur Khadim Rassoul. Assistes nous dans toutes nos actions Fatiha

  • Cheikh Ahmadou Bamba est porté à la demeure des Prophètes par l'éloquence, la beauté et la préséance. Il s'est réclamé volontiers de par son nom Khadim Rassoul le serviteur du prophète. Il ne saurait pas agir de faire l'exégése du soufisme pour le simple initié de voir en cet homme, l'amour du prophète illuminé. Il a mis tout à dos hormis, l'amour du prophète, signe qu'il lui serait infiniment proche.

  • Nabou se situait à proximité de Abu, son derrière déjà si significatif était tout près. Ah! Le pagne en double pièces! La transparence par le haut! Aie! Ce petit vêtement rouge, en filigrane à travers ce côté lâche du pagne! Notre médecin, n'y tenant plus, posa sa main gauche sur les fesses de la fille. Catastrophe! Comme piquée par un serpent venimeux dont elle aperçoit la queue, Nabou sursauta et renversa tout dans son affolement. La cafetière se vida sur le docteur, la tasse et le verre se brisèrent au sol, le pain, imbibé gisait paresseusement sur la table.

empty