Biographie / Témoignage littéraire

  • Ce témoignage est une aventure dont chaque étape coup le souffle ; par sa sincérité, c'est un document qui touche au coeur. Mourad, grâce à son intelligence et à sa sensibilité, a su transformer son épreuve en une surprenante école de la tolérance et de la vie.
    Parfois il suffit d'une erreur pour basculer en enfer...
    Ensuite, il faut trouver le chemin du retour.
    Vénissieux, juin 2001.
    "Tu devrais aller en Afghanistan, c'est un pays magnifique. Tu verras, j'ai des amis là-bas, ils t'aideront. Et puis ça te ferait du bien, deux mois de vacances..."
    Mourad Benchellali a dix-neuf ans. Il écoute son frère, son aîné de huit ans, que son allure et ses voyages mystérieux auréolent d'un halo d'aventure. Après tout, pourquoi pas ?
    Mourad n'est ni un islamiste fanatique, ni un jeune en perdition : il a un métier, il vient d'acheter une voiture et de se fiancer. Mais à la veille de cet été 2001, lui qui n'a jamais voyagé voit une occasion d'interrompre la routine d'une vie sans surprise. En disant oui à son frère, il ignore qu'il vient de mettre le pied en enfer.
    Guide par les " amis " de son frère, il atterrit dans un camp d'entraînement d'Al-Qaeda, une organisation dont il ignore tout. Tolérant, non-violent, Mourad est à l'opposé de l'univers qu'il découvre et il n'a qu'une idée : rentre chez lui et reprendre une vie paisible. Mais après le 11 septembre, le piège se referme. Et c'est la fuite, à pied, dans la neige, à travers les montagnes de l'Hindu Kush. A peine réfugié au Pakistan, Mourad est arrêté puis livré aux autorités américaines. Un cauchemar de quatre ans commence, qui l'amènera jusqu'à Guantanamo, puis dans les prisons françaises. Aujourd'hui, il est libre, avec une vie à reconstruire.
    Ce témoignage est une aventure dont chaque étape coup le souffle ; par sa sincérité, c'est un document qui touche au coeur. Mourad, grâce à son intelligence et à sa sensibilité, a su transformer son épreuve en une surprenante école de la tolérance et de la vie.

  • Aéroport de Toronto, début novembre 2016. Mourad Benchellali tend son passeport. Un bip. On lui demande d'attendre à l'écart. Puis un policier arrive, qui lui pose quelques questions. Mourad explique : invité par des écoles et le Sénat de Montréal, il vient participer à des rencontres destinées à comprendre et prévenir les dérives vers la violence d'inspiration islamiste de certains jeunes Canadiens. Pendant qu'il patiente dans un couloir, frustré, inquiet, la machine à remonter le temps se met en branle...
    Comment tout cela a-t-il commencé ? C'était à l'été 2001, quand, âgé de dix-neuf ans, il s'est laissé entraîner vers des " vacances " en Afghanistan... Le djihad ? Non : une aventure, qui avait un vague parfum de clandestinité, un côté cinéma - une rupture dans la routine de la vie en banlieue de Lyon. Quand le policier revient, un interro gatoire s'engage, qui durera la nuit entière. L'histoire que Mourad tente d'expliquer à cet homme, c'est celle que raconte ce livre : le voyage d'un jeune inconscient qui met les pieds là où il ne faut pas au moment où il ne faut pas (quelques semaines avant les attentats du 11 Septembre) et en paie le prix dans le camp de Guantánamo où il échoue. À la différence de beaucoup de détenus, Mourad a trouvé en lui-même la capacité de ne pas sombrer dans la haine et a choisi de transformer ce lieu d'enfer sur terre en l'université où il n'avait pas été - une école de la compréhension et de la tolérance...
    Revenu en France, Mourad s'est peu à peu reconstruit une vie ; aujourd'hui, il saisit toutes les occasions pour partager son expé rience en espérant qu'elle puisse être utile aux jeunes Européens ou Nord-Américains tentés de tomber dans le même piège que lui - car si les étiquettes ont changé, les circonstances internationales évolué, les mécanismes sont les mêmes et cette " vieille histoire " qui se lit comme un thriller a des accents terriblement actuels.

empty