• Découvrez la vie trépidante de Pierre Terrail, valeureux chevalier sans peur et sans reproche, plus connu sous le nom de Bayard. Une biographie romancée qui nous ramène à l'époque du Moyen Âge, où le courage et la gloire étaient des valeurs fortes. "Moi, Thibaut Le Jeune, homme d'arme et écuyer, vais vous conter l'histoire du plus noble des chevaliers, de celui que l'histoire gardera en mémoire comme le brave parmi les braves. Tout commença pour moi dans la région de Queyras où j'étais berger, en l'an de grâce 1515, au pied du Mont Viso". Ainsi commence l'histoire du Chevalier Bayard, racontée par son serviteur et écuyer, au moment tragique de sa mort en 1524. 1515, Bayard et une troupe de mercenaires armés légèrement, franchissent le col de la Porterette à 3000 m. d'altitude, pour plonger vers la plaine du Pô, préparant ainsi la première et brillante victoire du jeune roi François 1er, Marignan ! Thibaut, enrôlé de force, mais vite consentant, va participer à l'épopée guerrière du "rêve italien" auprès du chevalier sans peur et sans reproche. Après la victoire de Marignan où, devant les yeux éblouis de Thibaut, le Roi en personne demande d'être adoubé sur le champ de bataille même par le valeureux Chevalier, Bayard décide de former au métier des armes le jeune garçon, comme il le fut dans sa jeunesse à la cour de Savoie. Se sentant proche de lui, il lui raconte son enfance à Pontcharra et sa formation aux jeux de tournois à la cour ; Il lui raconte sa première blessure à Brescia et comment il sauva la maison de l'homme qui l'avait recueilli et sauva également sa femme du déshonneur. Quand il revient chez lui après sa deuxième blessure, il lui conte aussi ses premières victoires, seul contre 50 à Fornoue (il a à peine 20 ans !) et ce qui assoit définitivement sa légende : la défense du pont de Garigliano en 1503, seul contre 200 ! Thibaut sera près de lui lors de la bataille d'Abbiategrasso quand, grièvement blessé, il aura la force de déclarer : " je n'ai jamais tourné le dos à l'ennemi, je ne vais pas commencer à la fin de ma vie !" Et le 29 avril 1524, A Romagnano, il recueillera le dernier soupir de Bayard qui mourra dans ses bras. Il refera alors en sens contraire et tristement la traversée des Alpes, accompagnant la dépouille du valeureux chevalier que l'on ramène en grand deuil dans sa province natale. Thibaut décide alors de rentrer chez lui et de faire le métier qu'il a le plus aimé : la forge. Bayard a créé lui-même sa légende, par son courage et sa ténacité et c'est ce qui le rend si populaire, comme tous les grands héros français.

  • Que font les héros qui disparaissent ? Ils vieillissent et quand ils reviennent, ils doivent tout reconstruire ! Tonin parti comme bagnard pour Cayenne n'y arrivera jamais, il rentre clandestinement en France pour tenter de libérer son fils incarcéré dans un sinistre bagne pour enfant près de Montpellier.

  • L'amour des montagnes !Août 1927. C'est la fête à Saint-Christophe-en-Oisans, dans l'Isère : il y a 50 ans que la Meije, sommet mythique, a été vaincue par le guide Gaspard et son équipée, damant le pion à une cordée anglaise. Ce que tout le monde avait ignoré, c'est qu'un des Anglais était resté au point de départ pour les beaux yeux de l'institutrice... Il avait ensuite tenté de rejoindre le groupe et avait disparu dans la tourmente. Cinquante ans plus tard, quelques jeunes gens ont décidé de renouveler l'aventure. Ce qu'ils vont découvrir dans le glacier va faire ressurgir des évènements que Louise l'institutrice, vieille dame à présent, croyait appartenir à son passé...Fabien Lacaf et Nelly Moriquand mettent en scène une romance aux débuts de l'alpinisme, et en profitent pour représenter les magnifiques sommets de l'Oisans...

  • Anaïs de Saint-Géraud retourne sur les lieux de son enfance, une forteresse perdue dans le Queyras. La venue de cette jeune femme va déchaîner les passions. Deux meurtres inexpliqués mettent la garnison de la citadelle en ébullition. La jeune femme est-elle l'enjeu de ses crimes ou, pire encore responsable ? Qui donc orchestre cette valse sanglante ?

empty