• "Le lecteur surpris par ces écarts se souviendra sans cesse de l'imaginaire psychanalytique de l'auteur, mais non moins de l'émotion qui la traverse à l'écoute de cette musique, si puissante qu'elle ne cesse de dire l'humain jusque dans ses aspirations à

  • Juin 1816 au bord du lac Léman : un groupe de jeunes gens parmi lesquels Byron, Shelley et Mary, sa future épouse, décident d'écrire des histoires de revenants. Ainsi naquit Frankenstein sous la plume de Mary Shelley, qui ignorait alors qu'elle fondait un mythe contemporain. Plus encore, cette fille des Lumières au destin singulier, anticipe là ce qui allait advenir deux siècles plus tard : procréations artificielles, manipulations génétiques, eugénisme, transhumanisme, etc. De nos jours, la fabrication de l'humain n'est plus imaginaire. À partir de la vie et de l'oeuvre de Mary Shelley, Monette Vacquin dénonce dans ce livre les dangers de la science mis en acte. « La question du chercheur fou est maintenant déplacée vers celle de la science folle », comme l'écrit le biologiste Jacques Testart dans sa préface. « La figure la plus terrifiante et la plus repoussante de notre temps, c'est la conjonction de l'immaturité psychique la plus complète avec les moyens d'action les plus sophistiqués », conclut le philosophe Olivier Rey dans sa postface au livre de Monette Vacquin.

  • Juin 1918, au bord du lac Leman, M. Shelley écrit l'histoire de Frankenstein et fonde ainsi un des mythes contemporains. Un siècle et demi plus tard, la fabrication de l'humain n'est plus imaginaire. L'auteur est psychanalyste et s'intéresse aux problèmes de procréation.

empty