Littérature générale

  • Des Évangiles à l'aube de la psychanalyse, en passant par les légendes médiévales et les peintures de la Renaissance, du rêve collectif aux paroles personnelles, des chefs-d'oeuvre aux productions commerciales, dont le nombre même est signifiant, des célébrations hallucinées à l'exorcisme cruel des parodies : chaque siècle apporte à la mince histoire originelle sa contribution, ses motivations psychologiques, sa collection d'objets symboliques, jusqu'à ce point de cristallisation des années 1890 où semble se figer l'image de Salomé. Ainsi se forme le mythe, enrichi des alluvions de l'imaginaire des hommes. Le banquet d'Hérode devient la scène où se jouent la tentation du sacrilège, la peur du désir, l'idée de la féminité et les enjeux mêmes de l'art.

empty