Langue française

  • L'ethnologie se porte mal ces temps-ci. Du coup elle est mal portée dans les milieux élégants et qui pensent. Avoir été à la mode pendant des années fait qu'elle est maintenant démodée, et la ferveur venant à manquer, les yeux s'ouvrent sur ses défaillances, ses compromissions et sa fécondité insuffisante. On dit même qu'elle est en crise et qu'elle n'y survivra pas, oubliant ainsi le désarroi beaucoup plus général qui semble entourer la « production » de tout discours scientifique depuis 1968. Qu'en est-il exactement ? Tous ces maux en isme (impérialisme, racisme, passéisme, fétichisme culturel, etc.) qu'on lui découvre aujourd'hui, quand sont-ils apparus ? Ou faut-il mettre en cause le regard même que l'Européen porte sur les autres hommes depuis le XVIe siècle ? Le corpus spécifique de l'ethnologie permet de répondre sans abandonner trop de terrain au règne de l'opinion. Souvent critique, ce livre entend montrer que l'ethnologie a encore un avenir. Il se peut donc que les nihilistes, vaste et remuante tribu ne le trouvent pas à leur goût.

  • Nouvelles Ces neufs nouvelles sont autant de variations ironiques sur les rapports entre Blancs et Noirs en Papouasie pendant les années 1900-1960 : de modernes Papous se prennent soudain pour d'anciens Hébreux, des colons puisent dans l'alcool la force d'affronter leurs ouvriers, un petit catéchiste noir désespère de trouver des chrétiens parmi les nouveaux maîtres du pays, du coup le voilà que se fait écrivain.

empty