• Cette épopée commence sous le règne d´Henri II de France, et se termine sous le règne de Louis XIII, pendant la régence de Marie de Médicis, en 1614. Il comprend donc toute la période troublée des guerres de religion pendant laquelle Pardaillan, héros généreux et séduisant, va mener une lutte sans merci contre la belle princesse Fausta, descendante des Borgia. Personnages principaux de l'oeuvre, ils s'aimeront puis se déchireront, influant sur toute l'histoire de l'Europe de cette époque. Durant cette période, l'Histoire ne sera que la somme de tous les destins des protagonistes du livre, dont les actes influenceront directement le cours du temps. Michel Zévaco cherche moins à décrire une époque et des événements historiques qu´à transformer l´Histoire en roman. Les grandes figures de l'époque se transforment en personnages de feuilleton, figures stéréotypées basées sur les « à priori » de l'époque de l'auteur. Les grands hommes semblent en effet toujours mus par leurs passions, et les complots obéissent essentiellement à des haines privées. L´action « historique » du héros se déplace la plupart du temps sur le terrain de l´affrontement privé : contrairement à ce qu'a fait croire l'Histoire, les grands hommes sont tout-petits, et c'est dans les coulisses qu'on retrouve ceux qui font et défont les intrigues de cette période troublée. Ici se retrouve le trait caractéristique du roman-feuilleton qui veut que les grands événements n´obéissent qu´aux machinations de quelques-uns, tel Fausta. Mais si généralement les méchants de l'époque sont pour la plupart contre le pouvoir et la loi, Fausta veut imposer la sienne, et Pardaillan lutte contre elle afin de permettre aux autres de choisir. Dans cette période où le pouvoir change rapidement de mains au gré des évènements, Fausta représente le futur stable et dictatorial, Pardaillan la liberté et le choix, mais aussi une certaine forme de chaos...

  • Cette épopée commence sous le règne d´Henri II de France, et se termine sous le règne de Louis XIII, pendant la Régence de Marie de Médicis, en 1614. Il comprend donc toute la période troublée des guerres de religion pendant laquelle Pardaillan, héros généreux et séduisant, va mener une lutte sans merci contre la belle princesse Fausta, descendante des Borgia. Personnages principaux de l'oeuvre, ils s'aimeront puis se déchireront, influant sur toute l'histoire de l'Europe de cette époque. Durant cette période, l'Histoire ne sera que la somme de tous les destins des protagonistes du livre, dont les actes influenceront directement le cours du temps. Michel Zévaco cherche moins à décrire une époque et des événements historiques qu´à transformer l´Histoire en roman. Les grandes figures de l'époque se transforment en personnages de feuilleton, figures stéréotypées basées sur les « à priori » de l'époque de l'auteur. Les grands hommes semblent en effet toujours mus par leurs passions, et les complots obéissent essentiellement à des haines privées. L´action « historique » du héros se déplace la plupart du temps sur le terrain de l´affrontement privé : contrairement à ce qu'a fait croire l'Histoire, les grands hommes sont tout-petits, et c'est dans les coulisses qu'on retrouve ceux qui font et défont les intrigues de cette période troublée. Ici se retrouve le trait caractéristique du roman-feuilleton qui veut que les grands événements n´obéissent qu´aux machinations de quelques-uns, tel Fausta. Mais si généralement les méchants de l'époque sont pour la plupart contre le pouvoir et la loi, Fausta veut imposer la sienne, et Pardaillan lutte contre elle afin de permettre aux autres de choisir. Dans cette période où le pouvoir change rapidement de mains au gré des évènements, Fausta représente le futur stable et dictatorial, Pardaillan la liberté et le choix, mais aussi une certaine forme de chaos...

  • Cette épopée commence sous le règne d´Henri II de France, et se termine sous le règne de Louis XIII, pendant la régence de Marie de Médicis, en 1614. Il comprend donc toute la période troublée des guerres de religion pendant laquelle Pardaillan, héros généreux et séduisant, va mener une lutte sans merci contre la belle princesse Fausta, descendante des Borgia. Personnages principaux de l'oeuvre, ils s'aimeront puis se déchireront, influant sur toute l'histoire de l'Europe de cette époque. Durant cette période, l'Histoire ne sera que la somme de tous les destins des protagonistes du livre, dont les actes influenceront directement le cours du temps. Michel Zévaco cherche moins à décrire une époque et des événements historiques qu´à transformer l´Histoire en roman. Les grandes figures de l'époque se transforment en personnages de feuilleton, figures stéréotypées basées sur les « à priori » de l'époque de l'auteur. Les grands hommes semblent en effet toujours mus par leurs passions, et les complots obéissent essentiellement à des haines privées. L´action « historique » du héros se déplace la plupart du temps sur le terrain de l´affrontement privé : contrairement à ce qu'a fait croire l'Histoire, les grands hommes sont tout-petits, et c'est dans les coulisses qu'on retrouve ceux qui font et défont les intrigues de cette période troublée. Ici se retrouve le trait caractéristique du roman-feuilleton qui veut que les grands événements n´obéissent qu´aux machinations de quelques-uns, tel Fausta. Mais si généralement les méchants de l'époque sont pour la plupart contre le pouvoir et la loi, Fausta veut imposer la sienne, et Pardaillan lutte contre elle afin de permettre aux autres de choisir. Dans cette période où le pouvoir change rapidement de mains au gré des évènements, Fausta représente le futur stable et dictatorial, Pardaillan la liberté et le choix, mais aussi une certaine forme de chaos...

  • Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.

    Les Amants de Venise est la suite du roman Le Pont des Soupirs de Michel Zévaco.
    Le lecteur y retrouvera Roland Candiano mettant tout en oeuvre pour venger son père et lui-même dans une Venise du XVIe siècle bien tourmentée. Pleines de rebondissements et d'intrigues, cette suite vous dévoilera les affres du pouvoirs vénitien où l'hégémonie du Doge de la Sénérissime suscite nombre de convoitises et de jalousies.

  • Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.

    En 1509, Venise est témoin de la somptueuse fête de fiançailles de Roland Candiano et de Léonore Dandolo. Mais portant atteinte au Conseil des Dix, Roland Candiano est arrêté en pleine noce et jeté dans un puits comme lieu d'emprisonnement.
    Après six années d'emprisonnement arbitraire, il réussit à s'échapper. La vie à Venise a bien changé et il comprend en retrouvant au dehors ses anciens amis qu'il a été victime d'un sombre complot. Avec patience et application, il va échafauder une terrible vengeance...

  • Cette épopée commence sous le règne d´Henri II de France et se termine sous le règne de Louis XIII, pendant la régence de Marie de Médicis, en 1614. Il comprend donc toute la période troublée des guerres de religion pendant laquelle Pardaillan, héros généreux et séduisant, va mener une lutte sans merci contre la belle princesse Fausta, descendante des Borgia. Personnages principaux de l'oeuvre, ils s'aimeront puis se déchireront, influant sur toute l'histoire de l'Europe de cette époque. Durant cette période, l'Histoire ne sera que la somme de tous les destins des protagonistes du livre, dont les actes influenceront directement le cours du temps.

    Michel Zévaco cherche moins à décrire une époque et des événements historiques qu´à transformer l´Histoire en roman. Les grandes figures de l'époque se transforment en personnages de feuilleton, figures stéréotypées basées sur les « à priori » de l'époque de l'auteur. Les grands hommes semblent en effet toujours mus par leurs passions, et les complots obéissent essentiellement à des haines privées. L´action « historique » du héros se déplace la plupart du temps sur le terrain de l´affrontement privé : contrairement à ce qu'a fait croire l'Histoire, les grands hommes sont tout-petits, et c'est dans les coulisses qu'on retrouve ceux qui font et défont les intrigues de cette période troublée. Ici se retrouve le trait caractéristique du roman-feuilleton qui veut que les grands événements n´obéissent qu´aux machinations de quelques-uns, tel Fausta. Mais si généralement les méchants de l'époque sont pour la plupart contre le pouvoir et la loi, Fausta veut imposer la sienne, et Pardaillan lutte contre elle afin de permettre aux autres de choisir. Dans cette période où le pouvoir change rapidement de mains au gré des évènements, Fausta représente le futur stable et dictatorial, Pardaillan la liberté et le choix, mais aussi une certaine forme de chaos...

  • Don Juan

    Michel Zévaco

    Après la signature du traité de paix entre François Ier et Charles Quint, en 1538, la ville de Gand s'est rebellée.
    Afin de briser au plus vite cette mutinerie, l'empereur Charles Quint n'a q'une solution : passer avec ses troupes à travers le royaume de François Ier. C'est pourquoi il envoie à la cour du roi de France, son ambassadeur secret, don Sanche d'Ulloa. Ce dernier revient avec l'accord du roi mais en arrivant en Espagne, il a l'affreux pressentiment qu'un malheur s'est abattu sur sa famille laissée à Séville et sur ces ses deux filles ; Reyna-Christa et Léonor.
    En effet, Reyna-Christa n'a pu résister à Tenorio, gentilhomme espagnol qui a bien que marié à dona Silvia, l'a séduite. Pour éviter le déshonneur et la honte, Reyna-Christa s'est laissée mourir. Léonor part alors à la recherche de son père, poursuivie à son tour par don Juan ébloui par sa fascinante beauté. Il va même jusqu'à demander sa main à don Sanche d'Ulloa qui pour venger cet affront et la mort de sa fille, Reyna-Christa, se bat en duel contre le vil Séducteur qui hélas le tue.
    Et l'empereur fiance Léonor - contre son gréà Amauri de Loraydan, un conseiller de François Ier. Heureusement que Léonor a pour défenseur un jeune chevalier, Clother de Ponthus et son valet, Bel-Argent. Sous la plume de Michel Zévaco, l'inoubliable auteur de Capitan et de Buridan, le mythe de Don Juan devient une époustouflante aventure de cape et d'épée, où le roi de France , François Ier et l'empereur Charles Quint jouent leur propre rôle.

  • Le Capitan

    Michel Zévaco

    Au début du 17e siècle, en france.
    Un cavalier s'élance et tombe comme la foudre au milieu des brigands épouvantés. les rapières se croisent, les chevaux se cabrent, des hommes s'écroulent, d'autres s'enfuient. alors, se découvrant d'un geste, le cavalier s'incline en souriant devant la frêle jeune fille qu'il vient d'arracher aux griffes des malfaiteurs. capestang, jeune noble de province, vient de connaître sa première escarmouche et de rencontrer la délicieuse gisèle d'angoulême.
    Bientôt célèbre sous le nom capitan, il devra déjouer de nombreuses intrigues, les complots de l'odieux concini et sauver le jeune roi louis xiii.

  • Le Pont des soupirs

    Michel Zévaco

    Les Vénitiens en liesse acclament Roland Candiano, le fils du doge, qui s'apprête à fêter ses fiançailles avec Léonore, descendante de l'illustre famille Dandolo - et pourtant le doge et la dogaresse tremblent dans leur palais: en ce début du XVIe siècle, il est mortel à Venise de porter ombrage au Conseil des Dix et une telle popularité ne peut que désigner Roland au bourreau. Ils ont raison de craindre. En pleine réception, le grand inquisiteur d'État Foscari vient l'arrêter comme traître et conspirateur. Son père destitué, aveuglé, devenu fou, est jeté sur les chemins, lui est enfermé dans un de ces puits dont nul prisonnier ne sort vivant. Pendant un temps sa raison chancelle, puis il se reprend et se met à creuser une galerie, aboutit dans la cellule de Scalabrino, un bandit condamné à mort, et s'évade avec lui. C'est pour découvrir qu'il est resté emprisonné six ans et que bien des changements sont intervenus à Venise : Foscari est doge, Léonore a épousé Altieri, son meilleur ami, et Bembo qu'il a naguère tiré de la misère est cardinal.Alors Roland devine de quel complot il a été victime et, avec la patience de celui qui n'a rien à perdre, il entreprend son oeuvre de vengeance...

  • Le Rival du Roi

    Michel Zévaco

    Jeanne Poisson, devenue madame d'Etioles se retrouve prisonnière du mystérieux M.
    Jacques et du comte du Barry. Juliette Bécu, fausse comtesse du Barry mais vraie prostituée, devient grâce à un subterfuge, la maîtresse en titre du roi. Sa présentation à la cour est imminente. Louis XV est par ailleurs convaincu que Jeanne Poisson a un amant : le chevalier d'Assas. Et, il le fait tour à tour embastiller puis gracier, et de nouveau emprisonner. Autour du roi s'agite une étrange association, une conspiration, à laquelle participent son propre valet Lebel mais aussi des membres de sa garde, et même le futur cardinal de Bernis,...
    Il est vrai que le chevalier d'Assas est amoureux de Jeanne. Il va tout faire pour la libérer, triomphant de duels, déjouant les intrigues. Réussira-t-il ? Avec panache et au milieu d'un tourbillon d'intrigues et de duels, Michel Zévaco, l'inoubliable auteur du Capitan et de Buridan, narre, dans Le Rival du Roi (suite de La Marquise de Pompadour), les amours de Jeanne Poisson et de Louis XV. Une étonnante aventure de cape et d'épée.

  • Au début du XVIe siècle, le pouvoir de Venise est encore considérable et la position du Doge de la Sérénissime suscite bien des convoitises et bien des jalousies.
    Un jeune homme, Roland Candiano, fait pourtant trembler la noblesse vénitienne. Il est devenu un bandit célèbre, aimé du peuple, depuis que son père a été déchu de ses droits et est devenu fou. Avec sa bande, Roland Candiano va mettre au point sa propre vengeance et détruire au fur et à mesure, tous ceux qui ont contribué à la disgrâce et la déchéance de son père. De rebondissements en rebondissements, de duels en intrigues, Roland écartera l'évêque de Venise, trop occupé par ses moeurs dissolues, déjouera un complot visant à renverser le pouvoir et sauvera le Doge.
    Michel Zévaco, l'inoubliable auteur du Capitan et de Buridan, entraîne le lecteur dans une formidable aventure de cape et d'épée, à travers Venise, des bas fonds jusqu'au Palais des Doges.

empty