• Méandres de l'amour

    Michel Théron

    • Dervy
    • 11 Mai 2016

    L'amour est multiple et divers, tout le monde en conviendra, mais surtout ses différents aspects ne doivent pas être radicalement opposés, pas plus qu'ils ne se succèdent forcément de façon chronologique dans une existence. Ils peuvent coexister dans une seule et même personne et dans une même relation au même moment de la vie. Le mot lui-même peut avoir un très grand nombre de sens ; il est donc nécessaire de les préciser, non seulement de les distinguer entre eux, mais de voir, si le même mot peut cumuler ainsi différents sens étroitement imbriqués les uns dans les autres, comment le sentiment amoureux peut être fort confus et comme opaque à lui-même. C'est pour rendre compte de ces mélanges, de ces transitions, de ces interférences aussi, que Michel Théron a choisi ici comme titre l'expression : Méandres de l'amour. Ce livre explore les aspects tout différents les uns des autres d'un sentiment complexe, et les modalités diverses de son insertion dans nos vies. Il exclut donc l'idée d'une démonstration suivie, qui de toute façon serait non exhaustive et artificielle. Dans cette lecture «picorante» et fragmentée, animée de nombreuses citations et références littéraires, le lecteur trouvera une véritable anthologie de l'amour.

  • Qui étaient les Agonyclites, les Condormants ou encore les Melchisédéciens, et en quoi croyaient-ils ? Michel Théron répertorie ici près de deux cents de ces hérésies, de la première moitié du Ier siècle aux dernières décennies du XXe siècle, des plus exotiques aux plus profondes. Au commencement était l'hérésie. Celle-ci n'est pas une déviance tardive par rapport à une foi originelle unanime : au contraire, la religion chrétienne telle qu'on la connaît aujourd'hui a émergé du foisonnement des opinions divergentes, voire franchement contradictoires. Des dogmes aussi fondamentaux que la divinité du Christ ou la Trinité ne se sont imposés que lentement, à coup d'édits impériaux et d'excommunications. Les textes évangéliques eux-mêmes foisonnent d'ambiguïtés, de failles dans lesquelles peuvent s'enraciner les lectures les plus contraires au catéchisme. Un vaste panorama, aussi curieux qu'enrichissant, des mille croyances qui ont pu se réclamer du christianisme.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.


  • Michel Théron est agrégé de lettres, docteur de 3e cycle en littérature et professeur honoraire de Lettres supérieures. Il nous propose une approche concrète et nouvelle de la stylistique. Si ce cours en 99 leçons est d'abord un manuel d'étude stylistique, destiné aux professeurs et aux étudiants littéraires, ainsi qu'aux animateurs des ateliers d'écriture et aux candidats écrivains, il est aussi un livre d'esthétique générale et comparée; à ce titre il pourra intéresser tous les curieux du monde de l'expression.

  • Ce livre réunit la grande majorité des articles que j'ai fait paraître dans ma chronique hebdomadaire Les Mots pour le dire , dans le journal Golias Hebdo , entre fin décembre 2008 et début mars 2014. La plupart du temps ils réagissent à l'actualité immédiate, mais ils ouvrent toujours à une méditation de nature philosophique. Que la philosophie soit ainsi incarnée dans le quotidien n'est pas sans intérêt. Elle descend de l'empyrée où elle est souvent confinée, et on peut ainsi en voir l'actualité constante.


    Les articles ont chacun pour titre un seul mot. Ils sont volontairement rangés dans un ordre alphabétique, donc arbitraire, en sorte qu'on peut entreprendre la lecture du livre à l'endroit qu'on veut. À la fin de chaque article figurent les thèmes qui le coiffent, présentés sous forme de liens hypertextes : en renvoyant à des articles de sujet analogue, ils permettent d'élargir la réflexion. Inversement, de l'index des thèmes qui figure au début, on peut aller vers les articles eux-mêmes. À l'intérieur de chaque article peuvent se trouver, entre crochets ([]) d'autres liens qui renvoient directement à d'autres articles du livre (liens internes), ou de temps en temps à des articles figurant sur Internet, par exemple sur mon blog (liens externes). On peut donc faire de ce livre une utilisation pleinement interactive, et à l'occasion multimédia.

    Ce livre est destiné non seulement aux amateurs de philosophie, aux animateurs de café philo auxquels il peut fournir des fils rouges ou « conducteurs » pour la discussion, mais aussi en général à tous ceux qu'intéresse la pensée ou la réflexion à partir de sujets précis. On pourra même, à l'occasion, se remémorer les faits et événements qui sont ici rapportés, pour en avoir soi-même eu connaissance en leur temps. Comme chaque article est daté, on pourra s'amuser à deviner à quelle circonstance particulière il est fait allusion. Une certaine curiosité, éventuellement nostalgique, pourra alors habiter le lecteur.

    Un avion pour voler s'appuie sur l'air : dans le vide, il tomberait. De la même façon, pensée et méditation ne s'exercent pas sur du vide, mais sur des exemples concrets. Puisse ce livre y contribuer !

  • Ce livre n'est pas un ouvrage de théologie institutionnelle. Il ne se réclame de l'autorité d'aucune Église, et n'a aucun Imprimatur. C'est un dictionnaire de culture religieuse, abordée de la façon la plus libre, et aussi la plus large et ouverte à d'autres domaines, littéraires, artistiques, etc. Car la théologie n'est qu'une partie de l'humain, de l'anthropologie. C'est un miroir où l'homme tout entier se reflète.
    La présentation sous forme de livre électronique a d'énormes avantages. L'ouvrage comporte en effet un très grand nombre de liens qui vont vers d'autres articles, enregistrements de conférences, d'émissions de radio, etc., figurant sur le blog de l'auteur : www.michel-theron.fr. Si le support de lecture est connecté à Internet, on peut ainsi faire de ce livre une utilisation pleinement multimédia : on aura alors accès, en plus, à une grande banque de données enrichissant considérablement l'ouvrage.
    Michel THERON est agrégé de lettres, docteur en littérature française, professeur honoraire de Lettres supérieures et de Première supérieure au Lycée Joffre de Montpellier. Écrivain, il a publié plus d'une quinzaine d'ouvrages concernant la littérature, l'art et la spiritualité, dans une orientation interdisciplinaire, mais en mettant toujours l'étude du langage, sous toutes ses formes, au centre de ses préoccupations. Il est aussi photographe, vidéaste, chroniqueur et conférencier.

  • Des mots de pouvoir au chamanisme Microsoft, du maraboutage stratégique à l'effet de levier, arts et exploits des managers-magiciens se trouvent ici révélés. Ainsi, on découvre que la réorganisation n'est autre qu'un rite réitérant la cosmogonie, c'est-à-dire un moyen d'affirmer son pouvoir en recréant le monde à l'échelle de l'entreprise et de retrouver la béatitude des premiers commencements ! Mais, nous avertit Jean-Michel Théron, si les pratiques magiques envahissent l'entreprise, ce n'est pas seulement parce que les managers cherchent des recettes simples pour résoudre des équations trop complexes, c'est aussi parce que tout le monde, salariés, dirigeants, actionnaires, leur réclame de la magie.
    Après avoir lu ce livre, aucun manager ne se contemplera plus de la même façon dans son miroir !
    « Dans certaines régions de l'île de Java, lorsque approchait le moment de la floraison du riz, paysans et paysannes se rendaient, main dans la main, dans les champs pour stimuler par leur exemple la fécondité du sol. Aujourd'hui, les managers tentent de s'assurer de la prospérité future de l'entreprise en se rassemblant à l'approche du solstice d'hiver pour contempler des budgets, des business plans, des plans à moyen terme, qui sont censés représenter les comptes des mois et des années à venir et qui décrivent généralement des lendemains radieux. » JMT

empty