• Septembre 2017 : Michel Le Van Quyen se réveille frappé de paralysie. Surmenage, diagnostique-t-on, avant de prescrire un repos absolu. Au début, cette inaction lui pèse, puis la surprise se produit : le silence dans lequel il est plongé lui fait du bien et l'aide à surmonter la maladie. Il décide alors de mener l'enquête.
    Nous en avions l'intuition, les neurosciences l'expliquent désormais : lorsque nous favorisons le silence acoustique, mais aussi attentionnel, visuel ou méditatif, notre cerveau bascule dans un état très particulier. C'est cette déconnexion qui l'aide à se régénérer, à évacuer les toxines conduisant aux maladies neurodégénératives. Silence corporel, silence de la rêverie, silence de l'écoute... le silence sous toutes ses formes est bénéfique pour la créativité, la mémorisation, voire la construction de notre « moi ».
    Si les grandes sagesses d'Orient et d'Occident l'ont déjà compris, aujourd'hui la science atteste des stupéfiants pouvoirs du silence : à nous de nous en emparer.

  • « Libérer » son cerveau, stimuler sa concentration, augmenter sa mémoire... Grâce aux neurosciences, ces vieux rêves de l'humanité sont désormais à notre portée !
    À condition, toutefois, d'employer des techniques qui reposent sur de solides études scientifiques. Avec les progrès spectaculaires de ces dernières années, un champ de recherche inédit est apparu : la neuro-amélioration. Les technologies variées qui en sont issues - casque connecté, stimulations électriques... - ont ouvert la voie à de nouvelles façons d'agir sur notre cerveau.
    Associant pédagogie et rigueur scientifique, Michel Le Van Quyen nous présente ces techniques, qu'il a activement contribué à diffuser en dehors des laboratoires. Apprendre plus vite, mieux dormir, modifier son humeur, prévenir les maladies neurodégénératives : nous disposons aujourd'hui de pouvoirs inouïs, qui pourraient bien entraîner de profonds bouleversements de notre société.

  • Chaque semaine ou presque, on nous explique qu'on peut recâbler, voire «libérer» son cerveau, augmenter sa mémoire ou stimuler sa concentration. Mais quels sont les vrais pouvoirs des neurosciences ? Et comment procéder en pratique ?
    Vieux rêve de l'humanité, on sait maintenant qu'il est possible d'améliorer son cerveau... mais pas n'importe comment ! Apprendre plus vite, mieux dormir, modifier son humeur, prévenir les maladies neurodégénératives, méditer et se relaxer à l'aide d'un smartphone, etc. : ces pouvoirs inouïs sont à notre portée, avec à la clé de profonds bouleversements de notre société.
    Notre compréhension du cerveau a fait des progrès stupéfiants ces dernières années, consacrant un nouveau champ de recherche : la neuro-amélioration. En voici le fascinant récit par l'un des meilleurs spécialistes, qui a activement contribué à la diffusion de ces techniques en dehors des laboratoires. Une révolution est en marche : en serez-vous?

  • Savez-vous que vous êtes capable de réduire par hypnose votre perception de la douleur ? Que grâce à la technique du neurofeedback, vous pouvez accroître votre empathie envers les autres, en stimulant une petite zone derrière vos tempes, l'insula ? Longtemps, les approches « corps-esprit » comme la méditation, l'autosuggestion à l'oeuvre dans l'effet placebo, l'hypnose, etc. ont été perçues comme ésotériques ou relevant de la seule spiritualité. Or, grâce aux progrès des neurosciences, nous savons désormais qu'il n'en est rien : ces pratiques ont une véritable action sur notre cerveau. Mieux : chacun de nous peut, par la simple force de la pensée, littéralement transformer cet organe, à la fois dans sa structure et dans son fonctionnement le plus intime... Dans cette synthèse à la pointe des connaissances, Michel Le Van Quyen détaille avec la plus grande clarté les multiples pouvoirs de l'esprit. S'inspirant de ses propres travaux et des résultats stupéfiants de Jon Kabat-Zinn, de Christophe André ou de Francisco Varela qui fonda avec le dalaï-lama les rencontres Mind and Life, l'auteur nous donne les moyens de devenir acteur de notre bien-être et de notre guérison. Transformer son cerveau, c'est possible! Il nous appartient juste d'en prendre conscience.

  • Nous le savons tous plus ou moins : l'état de notre cerveau influe grandement sur celui de notre corps. Mais nous l'ignorons peut-être : l'état même de notre esprit et de nos pensées, si nous sommes heureux et détendus par exemple, modifie le fonctionnement et la structure du cerveau, dans un sens bénéfique à la santé. C'est ce que révèlent les scientifiques qui commencent à comprendre les mécanismes d'une nouvelle médecine. Hypnose, acupuncture, remédiation cognitive, neurofeedback, EMDR, Qi-Gong, musicothérapie, entre autres, se développent dans les services de soins. Leurs applications sont multiples : guérir d'un traumatisme psychique, atténuer une douleur chronique, traiter l'anxiété, l'épilepsie, l'hyperactivité, éviter les effets secondaires des médicaments, limiter les maladies cardiaques... Il ne s'agit pas seulement de soigner, mais aussi de prévenir. Méditer, se relaxer, penser positivement, tout cela fait du bien, au cerveau et au corps, et évite de tomber malade. En prenant en considération ce lien « corps-esprit », nous devenons acteurs de notre bien-être et de notre santé. Publié sous la direction de deux spécialistes reconnus, ce livre est un recueil d'articles parus dans la revue Cerveau & Psycho. Il a le mérite d'apporter des explications scientifiques simples à des pratiques qui connaissent un regain d'intérêt auprès du public et du corps médical.

empty