• OEuvre majeure de la littérature espagnole du XXe siècle publiée en 1928, le Romancero gitano de Federico García Lorca est un petit recueil de poèmes qui mêle poésie savante et populaire, célèbre la culture andalouse et gitane. L'auteur propose d'abord ici une traduction nouvelle de chaque poème, s'éloignant du mot à mot obscur pour restituer, dans la forme octosyllabique, le sens des vers que l'explication a dévoilé et que de nombreuses références confirment : c'est ce que l'auteur livre ensuite, poème par poème, dans une explication de texte.

  • XVIIe siècle

    La guerre entre les catholiques et les protestants a laissé La Rochelle dans un état précaire. Joachim Reguindeau doit quitter cette ville où il n'a plus d'attache. Grâce à de faux papiers, l'orphelin se fait engager par les marchands Grignon, Gaigneur et Masse et se rend en Amérique. Arrivé à Trois-Rivières, il se trouve un emploi de domestique dans une riche famille. Il y fait alors la connaissance du gouverneur Pierre Boucher de qui il se lie d'amitié. Lorsque, quelques années plus tard, Boucher quitte la gouvernance pour fonder Boucherville, il lui fait une offre qu'il ne peut pas refuser...

    Germain Gauthier est prédisposé à devenir un tisserand. Cependant, il rêve d'actions et d'aventures. Il s'engage alors dans l'armée, malgré la désapprobation de son père. Ses qualités militaires uniques lui permettent d'adhérer rapidement aux rangs du plus prestigieux régiment d'Europe, lequel est envoyé en Amérique pour combattre les Iroquois. Après le traité de paix de 1667, le régiment est démantelé. Contrairement aux autres, Germain entreprend de faire la tournée des villages de Nouvelle-France pour organiser une milice paroissiale pouvant rétablir l'ordre dans la colonie. À la demande de Boucher, il établit son quartier général à Boucherville...

  • XVIIIe et XIXe siècle

    Après le démantèlement de la Nouvelle-France (1763), les Canadiens français et les
    autochtones sont rapidement relégués au rang de simples mineurs, sans droits de possession ni pouvoirs décisionnels. Certains personnages influents choisiront la voie diplomatique pour tenter de redonner aux leurs dignité et autonomie. D'autres, moins
    conformistes, vont préférer agir plus concrètement en faisant de la nouvelle province of Quebec leur champ de bataille.

    La relance raconte l'histoire de quatre aventuriers méconnus qui, par leurs actions
    téméraires, entraineront les générations futures vers la liberté et l'émancipation.

  • L'édition printanière de ­Lettres québécoises­ nous fait découvrir l'oeuvre de Louis Gauthier, auteur effacé et modeste qui, en quelques 45 ans, nous a livré dix livres : des premiers récits aux formes éclatées et à l'humour omniprésent jusqu'aux derniers carnets de voyage et d'errances, c'est une oeuvre rare, atypique, qui nous est donnée de découvrir. Dans un tout autre registre, la section « Dossier » par Jean-François Caron brosse un portrait de l'évolution du polar québécois depuis les dix dernières années. Parmi les critiques, le roman ­Les lignes du désir­ d'Emmanuel Kattan, ­Malphas­, tomes 1 & 2 de Patrick Senécal et un recueil de nouvelles signé par Aude, auteur de ­L'enfant migrateur­ et décédée en octobre 2012 des suites d'un cancer du sang.

  • Le catalogue raisonné du Fonds régional d'art contemporain Franche-Comté retrace l'évolution de la collection chronologiquement - avec vues d'exposition, photographies d'archives, reproductions, documents paratextes, index et essais - et propose une réflexion nourrie sur le passage de l'espace d'exposition à l'espace du catalogue (numérique).
    Cet ouvrage résulte d'un travail de recherche mené en 2009 sur le Fonds régional d'art contemporain Franche-Comté à partir d'un projet d'exposition organisé à la Saline royale d'Arc-et-Senans. L'objectif de l'exposition consistait à déployer, selon une approche temporelle, l'ensemble du fonds afin de réfléchir à des modes de présentations qui ne répondraient plus aux implications souvent subjectives de la thématique mais à des logiques plus systémiques et objectives. Intitulée « 90' », en référence au temps moyen de visite d'une exposition en France, l'exposition mettait en avant un ensemble de paramètres spatio-temporels afin de mieux souligner l'incidence d'un parcours scénographique dans la lecture de l'oeuvre. Il cherchait également à offrir une lecture exhaustive du Fonds pensé comme un tout pour mieux en saisir les articulations, les logiques, les influences, l'identité et les richesses, au-delà des modes et tendances en vigueur.
    Cette expérience expographique nécessitait la réalisation d'un ouvrage qui, à partir de cette première analyse, permettait d'élargir les réflexions autour du Fonds en engageant une recherche approfondie sur l'ensemble des documents qui, depuis la création du Frac, ont été produit. Il s'en suivit un long travail d'investigation pour ressortir et numériser la totalité des images, éditions et documents afin de dresser un état des lieux du Fonds via cette somme. Il importa ensuite de donner à ce volume une forme pouvant rendre compte de la singularité visuelle de ces images et de leur capacité à documenter les oeuvres. La collaboration avec les designers graphiques Charles Mazé & Coline Sunier dont le travail est tout particulièrement orienté sur les questions de l'index et de l'archivage, fut donc déterminante. Il en ressort aujourd'hui un ouvrage régie par le seul numéro d'inventaire à partir duquel quatre typologies d'image s'articulent : des vues spécifiques de l'exposition « 90' », des photographies d'archives, les reproductions des oeuvres détourées, des documents paratextes. L'ensemble répond à une progression chronologique qui met en avant quatre périodes dont trois correspondent aux directions de François Cheval, Anne Dary et Sylvie Zavatta.
    Dans sa forme, ce catalogue est un ouvrage volontairement cumulatif qui aborde le fonds comme une entité constituée d'oeuvres, elles-mêmes interprétées à travers un programme artistique, des documents et des publications les plus diverses qui en façonnent, au fil des années, son identité et son appareil critique. Il incite le lecteur à parcourir son évolution, de 1983 à 2010, sous des formes documentaires distinctes afin de donner à voir et réfléchir ces oeuvres selon différentes approches visuelles et en fonction d'un tout, celui d'une collection.
    Dans son contenu, il se présente comme un outil destiné à s'interroger plus avant sur l'importance des contextes dans la lecture de l'oeuvre mais également sur la nature de l'image dans la médiation de ces mêmes travaux. Enfin, à l'aide d'essais d'historiens et de chercheurs qui abordent tour à tour les enjeux techniques et esthétiques inhérents à l'exposition et au catalogue, ce livre cherche à amorcer une réflexion transversale sur les liens qui unissent le mode expographique au mode éditorial ainsi qu'à des formes médiatiques connexes comme le théâtre et le cinéma.

  • Ce printemps, le magazine Continuité vous invite à revisiter la cabane à sucre ! Bien que les produits de l'érable se dégustent désormais à l'année, le temps des sucres reste fortement ancré dans les traditions printanières. Ce numéro explore les retombées d'une éventuelle entrée officielle du patrimoine acéricole dans le patrimoine immatériel du Québec. Il s'intéresse aussi à la production traditionnelle qui pourrait bientôt être remise en valeur par des appellations réservées. Le dossier suit également l'évolution du repas de cabane à sucre et l'intérêt qu'il suscite en gastronomie et dans le milieu de la recherche. Enfin, il est question de la place du patrimoine dans la mise en marché des produits de l'érable. Retrouvez aussi au sommaire des chroniques sur les vitraux, les fours à pain, la restauration de la cloche Marguerite-Michel de l'église de Saint-Denis-sur-Richelieu et le patrimoine et les inondations, entre autres.

  • Vous avez envie de retrouver la forme ? Après moult hésitations, ça y est ! Vous avez résolu de faire de la course à pied. Vous êtes un coureur occasionnel et vous souhaitez faire votre premier demi-marathon ? Vous êtes un fervent de la course et vous cherchez un programme d'entraînement à votre mesure ?



    La course à pied est l'un des sports les plus accessibles qui soient. Nul besoin d'un équipement sophistiqué ou d'un abonnement coûteux : une bonne paire de chaussures de course et quelques vêtements adéquats suffisent. C'est gratuit ! Pourquoi s'en priver? Mais encore faut-il suivre un programme d'entraînement qui permettra de profiter pleinement des bienfaits de la course.



    /> Les auteurs, un entraîneur et un passionné de course, présentent un programme en 10 niveaux adapté aux objectifs et aux besoins de chacun. Plus qu'un simple programme d'entraînement, Courir au bon rythme, c'est aussi une nouvelle façon d'entrevoir la mise en forme et l'entraînement à la course. Nul besoin de s'épuiser, il suffit de courir au bon rythme!

  • Vous pratiquez assidûment la course à pied depuis deux ans sans interruption? Les programmes de COURIR AU BON RYTHME 2 ont été conçus pour vous, que vous ayez ou non suivis ceux du premier livre, devenu la référence dans le domaine.

    Vous y trouverez de nouveaux programmes d'entraînement et un nouveau rythme (R5), ainsi que des conseils pour pousser un peu plus loin la pratique de votre sport. Planification biennale, conseils pour se préparer aux compétitions, pratique de la course à pied chez les enfants, bilan de saison, les auteurs traitent d'une foule de sujets qui touchent directement les coureurs confirmés. Au passage, ils en profitent pour répondre aux questions les plus courantes que leur ont adressé les lecteurs.

  • En Amérique du Nord et en Europe, le renouvellement des pratiques d'aménagement du territoire et d'urbanisme s'impose comme une question centrale des études urbaines et régionales depuis plus d'une décennie. Ce questionnement s'articule autour de trois axes : la planification territoriale, le débat public et le développement durable.
    À partir de recherches inédites portant sur des expériences c oncrètes menées au Québec et en France, cet ouvrage propose un regard nouveau sur les retombées et les effets du débat public sur la planification territoriale, l'aménagement du territoire et l'urbanisme. Il fait ainsi le bilan des implications du double impératif de la participation des citoyens et de la prise en compte du concept de développement durable, et offre des réponses à des questions cruciales pour l'avenir des pratiques d'aménagement du territoire et d'urbanisme en contexte urbain et métropolitain.
    Mario Gauthier est professeur agrégé au Département de travail social et de sciences sociales de l'Université du Québec en Outaouais. Michel Gariépy et Marie-Odile Trépanier sont tous deux professeurs titulaires à l'Institut d'urbanisme de la Faculté de l'aménagement de l'Université de Montréal.

empty