• Avec rigueur et clarté, ce livre propose une réflexion sur la réalité, sur la vérité, sur le bien et le mal ainsi que sur leur objectivité. Alors que, depuis des siècles, un consensus se dégage quant à l'impossibilité d'identifier un fondement objectif pour la morale, l'auteur relève le défi d'y parvenir. L'auteur reconnaît la vie comme le bien le plus précieux pour tout être vivant, et la santé physique et mentale comme la manifestation d'une plénitude de la vie humaine. Il explicite ensuite comment les conséquences du comportement humain sur la santé physique et mentale des personnes concernées constituent un fondement objectif pour la morale.

  • « Que serait une vie sans aucune peur ? À première vue, on pourrait penser que ce serait une belle vie.
    Mais si je formule la question autrement : que serait une vie sans aucun défi ? Réponse : une vie plate !
    Même si dans les défis, il y a une part de risque et une certaine peur de l'échec ou des conséquences de l'échec, moi, j'aime bien relever des défis qui me font dépasser mes limites, me font grandir et au bout du compte me font sentir intensément vivant. Peut-être votre expérience des défis rejoint-elle la mienne ? »
    Enfin un livre où la peur n'est pas présentée comme une ennemie à combattre, ni même comme un obstacle inutile ! Un livre qui valide le droit de chacun de ressentir ce qu'il ressent ! Un livre qui définit plutôt la peur comme une émotion signal d'alarme, aussi utile à votre vie psychique qu'un détecteur de fumée pour votre sécurité physique.
    Dans cet ouvrage au langage accessible, appuyé d'exemples tirés de la vie quotidienne, l'auteur pro- pose des pistes de réflexion et d'action pour mettre la peur au service de la satisfaction de l'ensemble de vos besoins.
    Utilisez vos peurs pour vous propulser !

  • Mis à part le hockey, rares sont les livres publiés ayant pour sujet l'histoire du sport au Québec. Il sera donc fascinant de découvrir réunis dans ce numéro de printemps de ­Cap-aux-Diamants­ les « aspects inédits » de ce phénomène social et culturel incontournable. Parmi ces histoires d'exception : le patron québécois de Babe Ruth, les coureurs québécois au marathon de Boston et le rendez-vous manqué avec la gloire d'Omer Perreault, nageur de Montréal ayant presque complété la traversée de la Manche en 1923. Hors dossier, le destin tragique du couple Seybold d'Ottawa sur l'­Empress of Ireland­ et la naissance du mouvement des Plasticiens en peinture dans les années cinquante au Québec.

empty