• Bakounine a un avantage : il n'a jamais été canonisé. Pourtant, sa vie et son oeuvre sont indissociables du mouvement révolutionnaire européen. Premier grand théoricien du courant anti-autoritaire, son intransigeance lui valut l'inimitié de Marx et de ses épigones.Dieu et l'État représente une excellente synthèse de la pensée de Bakounine. Le temps est peut-être venu de lire ou de relire ce « penseur agissant ».

  • Dans cet exposé qui résume sa pensée politique, Michel Bakounine s'appuie sur la notion centrale de liberté pour récuser la religion et l'État bourgeois, et appeler à la « Révolution démocratique et sociale ». « La liberté de chaque individu majeur, homme et femme doit être absolue et complète, liberté d'aller et de venir, de professer hautement toutes les opinions possibles, d'être fainéant ou actif, immoral ou moral, de disposer en un mot de sa personne. »

  • Ce texte de 1857 met en scène un homme traqué, obligé d'écrire à l'intention du tzar une autobiographie édulcorée, sorte de plaidoyer destiné à attirer sur soi la clémence de sa Majesté Impériale. Rien à voir donc avec le théoricien de l'Etat et l'Anarchie, figure décisive des revendications libertaires ; s'élabore plutôt devant nous le portrait complexe d'un politicien déchu, flattant l'ennemi tout en s'efforçant de respecter la vérité.

  • Bakounine a un avantage : il n'a jamais été canonisé. Pourtant, sa vie et son oeuvre sont indissociables du mouvement révolutionnaire européen. Premier grand théoricien du courant anti-autoritaire, son intransigeance lui valut l'inimitié de Marx et de ses épigones.Dieu et l'État représente une excellente synthèse de la pensée de Bakounine. Le temps est peut-être venu de lire ou de relire ce « penseur agissant ».

  • BnF collection ebooks - "Nous sommes heureux de pouvoir déclarer que ce principe a été unanimement acclamé par le Congrès de Genève. La Suisse même, qui, d'ailleurs, le pratique aujourd'hui avec tant de bonheur, y a adhéré sans restriction aucune et l'a accepté dans toute la largeur de ses conséquences. Malheureusement, dans les résolutions du congrès, ce principe a été très mal formulé et ne se trouve même qu'indirectement mentionné d'abord à l'occasion de la Ligue que nous devons établir."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Ce livre contient les oeuvres de Michel (Mikhaïl) Bakounine. Mikhail Aleksandrovitch Bakounine, francisé en Michel Bakounine, ne le 30 mai (18 mai) 1814 a Priamoukhino pres de Torjok (gouvernement de Tver, Empire russe) et mort le 1er juillet 1876 a Berne (Suisse), est un revolutionnaire, theoricien de l'anarchisme et philosophe qui a particulierement ecrit sur le role de l'Etat. Il pose dans ses ecrits les fondements du socialisme libertaire (Wikip.). Version 1.1 CONTENU DE CE VOLUME : OEUVRES/TOME I - INTRODUCTION - FÉDÉRALISME, SOCIALISME ET ANTITHÉOLOGISME (1867-68) - AUX COMPAGNONS DE L'ASSOCIATION INTERNATIONALE DES TRAVAILLEURS DU LOCLE ET DE LA CHAUX-DE-FONDS (1869) - DIEU ET L'ÉTAT (avril 1871) (faisant suite à L'EMPIRE KNOUTO-GERMANIQUE) OEUVRES/TOME II - PRÉFACE - NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE[1] - LES OURS DE BERNE T 'OURS DE SAINT-PETERSBOURG (mars 1870) - LETTRES À UN FRANÇAIS (sept. 1870) - L'EMPIRE KNOUTO-GERMANIQUE ET LA RÉVOLUTION SOCIALE. (oct .1870-fev.. 1871) OEUVRES/TOME III - L'EMPIRE KNOUTO-GERMANIQUE T LA ÉVOLUTION SOCIALE - SECONDE LIVRAISON (fev.- mars1871) - APPENDICE CONSIDÉRATIONS PHILOSOPHIQUES (dec 1870) OEUVRES/TOME IV - LETTRES À UN FRANÇAIS (SUITE) (sept 1870) - MANUSCRIT DE 114 PAGES (oct 1870) - LETTRE À ESQUIROS (oct 1870) - PRÉAMBULE POUR LA SECONDE LIVRAISON de L'EMPIRE KNOUTO-GERMANIQUE (juin 1871) - AVERTISSEMENT POUR LA SECONDE LIVRAISON de L'EMPIRE KNOUTO-GERMANIQUE (juil 1871) - LETTRE AU JOURNAL LA LIBERTÉ, DE BRUXELLES (oct 1872) - FRAGMENT, FORMANT UNE SUITE DE L'EMPIRE KNOUTO-GERMANIQUE (dec 1872) OEUVRES/TOMEV - PRÉFACE - ARTICLES POUR LE JOURNAL L'ÉGALITÉ (1868-69) - AUX CITOYENS RÉDACTEURS DU RÉVEIL (1869) - TROIS CONFÉRENCES AUX OUVRIERS DU VAL DE SAINT-IMIER . (mai 1871) OEUVRES/TOME VI - PRÉFACE - PROTESTATION DE L'ALLIANCE (juil. 1871) - RÉPONSE D'UN INTERNATIONAL À MAZZINI (aout 1871) - RAPPORT SUR L'ALLIANCE (aout 1871) - RÉPONSE À L'UNITÀ ITALIANA (oct 1871) - CIRCULAIRE. À MES AMIS D'ITALIE (oct. 1871) - UN FEUILLET RETROUVÉ. (aux citoyens rédacteurs du réveil) (1869) LETTRES À HERZEN ET OGAREFF (1860-74) - ESQUISSES ET NOTES BIOGRAPHIQUES [1] - LETTRES À HERZEN ET OGAREFF AUTRES - À MES AMIS RUSSES ET POLONAIS (1862) - LETTRE INÉDITE DE BAKOUNINE À CELSO CERRETTI (1872) - CATÉCHISME RÉVOLUTIONNAIRE (1865) VOIR AUSSI - DIEU ET L'ÉTAT (1882) - SOUVENIRS SUR BAKOUNINE Le format LCI offre les garanties suivantes : - une table des matières dynamique permettant d'accéder facilement aux différentes oeuvres. - des tables de matières détaillées associées à chaque oeuvre particulière (sauf si cela est inutile). - une table des matières intégrée NCX active. - les notes présentes dans le texte sont accessibles par hyperliens.

  • OEuvres

    Michel Bakounine; Ligaran

    • Ligaran
    • 30 Août 2016

    Extrait : "Nous sommes heureux de pouvoir déclarer que ce principe a été unanimement acclamé par le Congrès de Genève. La Suisse même, qui, d'ailleurs, le pratique aujourd'hui avec tant de bonheur, y a adhéré sans restriction aucune et l'a accepté dans toute la largeur de ses conséquences. Malheureusement, dans les résolutions du congrès, ce principe a été très mal formulé et ne se trouve même qu'indirectement mentionné d'abord à l'occasion de la Ligue que nous devons établir." À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN : Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de grands classiques de la littérature ainsi que des livres rares, dans les domaines suivants : o Fiction : roman, poésie, théâtre, jeunesse, policier, libertin. o Non fiction : histoire, essais, biographies, pratiques.

  • Notre époque a besoin plus que jamais de Bakounine. Non le Bakounine des salons mondains, celui que l'on convoque dans les arrondissements chics de la capitale, pour étaler sa culture, et provoquer le bourgeois... que l'on est. Mais le Bakounine du Catéchisme révolutionnaire, photographié par Nadar. L'oeil sombre. La barbe opulente, le cheveu long. Trapu et socratique. Vêtu de noir. Déterminé à aller jusqu'au bout. Dans son Catéchisme, Bakounine rassemble tous les dogmes du révolutionnaire. Une bonne fois pour toutes. Sous forme bien souvent axiomatique. Afin de les avoir sous la main. Pour ceux qui désirent fonder une société secrète internationale. Comme lui. De la famille aux principes généraux, le philosophe a compris qu'il fallait se tourner avant tout vers la question sociale; que celles de la nation et de la chose publique sont des leurres, puisqu'elles ont épuisé leur potentiel strictement politique. Au lecteur d'aujourd'hui, il importe de faire siens tous ces principes. Car, l'individu du XXIe siècle, témoin et acteur de la plus grande crise financière des temps modernes, n'est plus vraiment séduit par l'action révolutionnaire. Il préfère résister par la pensée, confortablement installé sur une serviette de plage.  Vos photos de vacances contre celle de Bakounine par Nadar. Mettons un peu notre peau sur la table de travail et non sur le sable chaud. Pour la survie de notre espèce.   La présente édition est établie d'après l'édition de Max Nettlau, publié en 1866.

  • Les deux textes de Bakounine réunis ici, son Catéchisme révolutionnaire et les statuts de la société secrète dont le Catéchisme constitue le programme (1866), présentent un premier état de l´anarchisme bakouninien.
    Le Catéchisme pose les fondements d´une société débarrassée de l´exploitation, du patriarcat et de l´État. Le long texte sur la société internationale révolutionnaire qui l´accompagne est un inédit qui permet de se faire une idée de la conception que possédait alors Bakounine du fonctionnement des organisations révolutionnaires.
    Le texte est présenté par Jean-Christophe Angaut, maître de conférences de philosophie à l´École Normale Supérieure de Lyon, qui a également corrigé et annoté le texte sur la base des manuscrits originaux.
    />

  • S'il y en a pour dénier à Bakounine son appartenance au socialisme libertaire, c'est qu'ils n'ont pas lu Dieu et l'Etat. Il ne s'agit pas en effet de simplement vomir les deux bêtes noires qui asservissent l'humanité, comme pontifie généralement le marxisme. Mais bien de proposer une vie autrement. Certes le concept de Dieu est incompatible avec celui de liberté. Certes, l'Etat, tel qu'il est figuré par le capitalisme, est irrécupérable. Mais, c'est la nature même de ces deux notions qui pose problème : il est dans l'essence même de l'Etat de produire de l'oppression, de l'élite, du chef, de la violence légitimée, de la justice justifiée, bref, du sang versé, encore et toujours, pour de bonnes raisons. Pour la Raison. Bakounine a en tête Robespierre et ses amis, sectateurs de l'Etre suprême avant tout... Bakounine propose de construire une société fédératrice. Où le prolétaire ne voit pas dans le paysan un traitre à la révolution. Bien avant les tragédies totalitaires, il anticipe les dangers de la technocratie rouge, celle qui se donne bonne conscience, encore aujourd'hui. Et ce, grâce à Marx, Sartre et les autres... A mettre en toutes les mains, de ceux qui veulent du changement, maintenant.

empty