• Ludivine et son fils, Joseph, ont un don : celui d'aider les âmes à passer dans la lumière. Joseph voit les morts, tandis que Ludivine les ressent et reçoit des messages. Ils forment une équipe dont le lien est infiniment fort.
    Mais Ludivine aide les gens plus qu'elle ne s'aide elle-même. Malgré ses nombreuses pirouettes quotidiennes, malgré ses efforts pour plaire à chacun et maintenir sa vie en place, tout semble se briser en mille morceaux. Après avoir à maintes reprises tenté d'ignorer les appels de son âme pour renouer avec elle-même et apprendre à s'aimer enfin, elle sera invitée à faire confiance à l'Univers, au lieu de tenter de tout contrôler pour ne pas souffrir.
    C'est par un chemin inattendu que la Vie l'amènera à guérir une blessure d'âme qu'elle porte en elle. Provenant d'une vie antérieure, cette blessure remettra Ludivine face à une grande histoire d'amour qui dépasse l'existence terrestre.
    Un grand roman qui nous plonge dans l'univers de la découverte de soi, des blessures de l'âme, des vies antérieures et du monde spirituel. Une invitation pour chacun de nous à renouer avec notre être profond. Une histoire qui se vit!

    Depuis toujours, Mélanie Fortin est passionnée par la vie, les livres et les histoires. Écrire, partager, écouter son coeur et guider les autres à le faire aussi, c'est ce qui inspire sa joie de vivre et sa mission d'âme. Après des études en comptabilité, elle laisse libre cours à sa passion pour l'écriture et publie un recueil de poésie en 2001, La caresse des mots. Elle débute ensuite l'écriture d'un premier roman, Elle danse avec la folie, publié en 2011 aux Éditions JCL. Son deuxième roman, Dans de beaux draps en Italie, est publié en 2013, toujours aux Éditions JCL. Ces deux ouvrages connaissent un grand succès et lui attirent de nombreux lecteurs qui découvrent une auteure à la plume alerte, poétique et animée d'une grande authenticité. Elle publie à l'automne 2018 un livre pour enfants, illustré par Philippe Béha, Léonard, le mouton qui ne voulait pas être tricoté. Le coeur entre mer et ciel est son troisième roman.

  • Anabelle, qui travaille à son compte en design d'intérieur tout en rêvant d'être photographe, est mariée avec Nicolas depuis quinze ans. Ils ont deux jeunes enfants. Malgré le fait qu'elle a pourtant la vie qu'elle avait souhaitée, elle n'est plus heureuse. Car, entre l'approche de la quarantaine, sa vie de mère, son travail et son rôle d'épouse, elle a oublié d'être une femme. Alors que des questions sur le bonheur, la passion, la perte de désir l'assaillent de toute part, elle trouve une lettre compromettante dans la valise de son mari, un pilote d'avion. Celle qui craint toujours de partir et de laisser ses enfants quittera alors le foyer sur un coup de tête avec sa meilleure amie, Katherine, pour un voyage de deux semaines en Italie. Là-bas, une passion inattendue viendra bouleverser sa vie lorsque Richard, un charmant romancier, la confrontera dans les peurs les plus profondes et les plus inavouées. Puis, viendra l'inévitable heure des choix...

    Est-ce possible que le destin puisse se mêler de notre vie lorsque nous sommes incapables de décider de la voie à suivre? S'il prenait les devants pour nous guider sur la bonne route, quand on reste trop longtemps sur place sans davantage évoluer? Car il est clair que rien n'est coulé dans le béton pour le reste de son existence.

  • Alice est constamment déçue par sa relation en dents de scie avec son copain, un animateur de radio à la fois attirant, arrogant et égocentrique, qui profite de sa notoriété pour séduire à répétition les femmes qu'il rencontre. Elle décide alors d'ouvrir son coeur à d'autres hommes, même si l'ombre de cette relation intense semble toujours planer au-dessus d'elle. Mais au travers de ses amours tumultueuses, elle se rend compte que des changements de comportement incompréhensibles surviennent de plus en plus souvent chez sa soeur Marie. Que lui arrive-t-il? Est-ce que cette dernière est victime d'une secte ou de mauvais esprits? Quelles sont ces voix qu'elle dit entendre sans cesse, jour et nuit? Pourquoi a-t-elle abandonné ses cours de danse qu'elle affectionnait tant?

    Peu à peu, Alice est bien obligée de se rendre à l'évidence : Marie souffre d'une grave maladie mentale. Débute alors un long combat contre la schizophrénie, contre le rejet et la négation, qui sera gagné à coups d'amour et de médicaments.

empty